background preloader

Vendre

Facebook Twitter

Trois activités sur le thème des emballages. La fidélisation client. La fidélisation des clients figure aujourd’hui au premier rang des préoccupations des entreprises.

La fidélisation client

Cette prise de conscience récente de l’importance de la fidélisation s’inscrit dans le contexte d’une concurrence mondiale de plus en plus ouverte qui rend la conquête de nouveaux clients difficile et coûteuse. Ce nouveau crédo repose sur la baisse de la fidélité des consommateurs (ces derniers auraient profité de la crise pour remettre en cause leurs habitudes, pour réutiliser leur « pouvoir d’achat » et ils seraient devenus plus « zappeurs » que jamais), mais également la fidélisation des clients existants coûterait beaucoup moins cher que le recrutement de nouveaux clients.

Comment réaliser une enquête de satisfaction client ? Jusqu'à présent, on n'a rien trouvé de mieux, pour interroger les clients, que de s'adresser à eux directement.

Comment réaliser une enquête de satisfaction client ?

Pour élaborer des enquêtes de satisfaction, certaines entreprises font appel à un institut spécialisé et les autres préfèrent les réaliser avec leurs propres équipes en interne. Reste que, dans les deux cas, la démarche se fait par étapes. L'analyse des besoins constitue l'étape préalable à toute enquête de satisfaction client. 3 clés pour réussir la conclusion de vos entretiens de prospection. 3 clés pour réussir la conclusion de vos entretiens de prospection Les responsables du magazine Dynamique Entrepreneuriale m’ont confié une rubrique mensuelle centrée sur la thématique commerciale.

3 clés pour réussir la conclusion de vos entretiens de prospection

Les articles que j’y rédige sont destinés à de jeunes chefs d’entreprises ou entrepreneurs récents. Voici la copie de l’article paru dans le numéro de Mars. Êtes-vous capable de conclure au bon moment pour concrétiser la vente. « Celui qui argumente et ne conclut pas est comparable à celui qui sème et ne récolte pas. »Michaël Aguilar Trop de ventes échouent par la faute de vendeurs trop hésitants ou encore trop pressés de conclure.

Êtes-vous capable de conclure au bon moment pour concrétiser la vente

Il est rageant de voir son travail et ses efforts réduits à néant dans la toute dernière ligne droite. Voici pourquoi vous devez abandonner l’idée d’échouer après avoir réalisé une argumentation percutante et après avoir traité les éventuelles objections. Premièrement, c’est à vous d’emmener votre interlocuteur vers la conclusion, et non le contraire. C’est vous qui êtes à l’origine de la prise de contact et qui êtes censé avoir dirigé l’entretien de vente, alors c’est à vous qu’incombe la concrétisation de la vente à travers la conclusion.

Objection dans la vente. A/ Définition d’une objection L’objection est une intervention de l’acheteur dans le déroulement de l’entretien de vente, allant à l’encontre de l'argumentation du vendeur.

Objection dans la vente

Elle peut prendre la forme : d'une question,d'une réfutation d'argument,d'un refus d'achat. Nous avons vu, dans le chapitre sur la prise de rendez-vous téléphonique, qu’il existait 2 types d’objections : les objections d’ouverture et les objections de fermeture. Nous allons y adapter 2 types de traitement. Chapitre 13 : argumentation et traitement des objections - Blog de courscom. Les 4 phases de la prise en charge du client - le magazine des points de vente. Comment construire un argumentaire de vente - L'argumentaire commercial. Que doit contenir un argumentaire de vente ?

Comment construire un argumentaire de vente - L'argumentaire commercial

Comment construire un bon argumentaire de vente ? Comment mettre au point un argumentaire commercial qui fasse vendre ? Voici une méthode simple et quelques conseils pratiques pour vous aider à construire un bon argumentaire de vente. La première étape est de déterminer les différentes caractéristiques de votre produit ou service. Celles-ci viennent se ranger sous plusieurs catégories : Les caractéristiques techniques : cela comprend son mode de fabrication, sa composition, ses performances, son fonctionnement, etc. La seconde étape est de faire l'inventaire des avantages et bénéfices que le produit ou service va apporter à votre client. La troisième étape serait de connaître parfaitement votre marché. La quatrième étape consiste à définir votre proposition de vente unique et attractive (USP : Unique selling proposition).

Quelques exemples connus d'USP : M&M's : "Il fond dans la bouche, pas dans la main. " L'approche mercatique des produits et des services. L'approche mercatique des produits et services. Le positionnement et l'image de marque d'une unité commerciale - le-sav-du-commerce. Plan de marchéage.

Marché, positionnement & plan de marchéage - Cours.GL. Définition Plan de marchéage. Le plan de marchéage regroupe l’ensemble des décisions et actions marketing prises pour assurer le succès d’un produit, service, marque ou enseigne sur son marché.

Définition Plan de marchéage

Les décisions et actions relatives au plan de marchéage sont prises dans 4 grands domaines qui sont : 05.pdf. Piton. Auteur : Isabelle Piton A - Concept de produit (caractéristique) On peut définir le produit comme un ensemble de caractéristiques tangibles et symboliques incluant le service après-vente et la garantie.

Piton

Il est la promesse faite par l'entreprise de satisfaire un ou plusieurs besoins (psychologiques ou physiologiques) du marché à un moment donné. ( PETTIGREW.et TURGEON - DARMON) Le produit peut-être tangible ou intangible, comme les services et être destiné au grand public (bien ou service de grande consommation) ou aux entreprises (marketing industriel, ou marketing B to B). le produit peut également être une association, un club, un parti politique, un acteur de cinéma,....

Diagcli. Comment Internet change le marketing du point de vente - À la une - e-marketing.fr. Dix-sept milliards d'euros.

Comment Internet change le marketing du point de vente - À la une - e-marketing.fr

C'est ce que devraient rapporter, cette année en France, les ventes sur Internet. Rien qu'au premier semestre 2007, le e-commerce a fait un bond de 38%. Certes, il n'est plus question de parler de disparition du point de vente. L'e-commerce ne concerne que 3% à peine du commerce de détail (INSEE) et le magasin est aujourd'hui largement réinvesti par les marques qui n'hésitent pas à installer des pas-de-porte et dépenser des sommes importantes dans l'aménagement de l'espace commercial.

III/ Le marketing du point de vente - Marketing. Plus de la moitié des achats se décident sur le point de vente.

III/ Le marketing du point de vente - Marketing

On parle d'achats d'impulsion. Dans ce cadre, la beauté et l'originalité d'un produit ne suffisent pas à assurer son succès. Il est fondamental de créer, autour de l'article, un univers propice à son achat. A - Le merchandising, ou comment mettre en scène son produit.

Le développement personnel