background preloader

Pages actualités

Facebook Twitter

"Femmes contre le féminisme", pourquoi ce mouvement m'agace  Mercredi 30 juillet 2014.

"Femmes contre le féminisme", pourquoi ce mouvement m'agace 

« Féministe » n'est pas un gros mot. Bordeaux Gazette a interviewé Clarence Edgard-Rosa, auteure du blog féministe « Poulet Rotique » et journaliste notamment à Causette, afin de décortiquer ces questions et quelques points d’actualité marquants. « Le féminisme est un mouvement politique ayant pour but l’émancipation des femmes et l’égalité des genres, que cela soit d’un point de vue politique, financier, économique ou social. » explique Clarence.

« Féministe » n'est pas un gros mot

Elle affirme que c’est un terme qui, à première vue, peut sembler très compliqué ; mais qui est pourtant très simple. Pour appuyer ses propos elle évoque le test du site Are you feminist. Celui-ci propose en effet deux questions très simples, afin de déterminer si on est ou non féministe : « Pensez vous que tous les êtres humains sont égaux ? » et « Pensez vous que les femmes sont des êtres humains ? Le mot « Féminisme » fait-il peur? 12-2015. Quel féminisme dans les luttes sociales d’aujourd’hui ? Pourquoi les mouvements féministes ont-ils aujourd’hui moins d’audience chez les femmes ?

Quel féminisme dans les luttes sociales d’aujourd’hui ?

Dans les années 1960-1970, les mouvements féministes ont eu un impact croissant, obligeant même les pouvoirs publics à légiférer et les représentants de la classe ouvrière à oublier les priorités natalistes qui furent les leurs avant-guerre. Une majorité de femmes, de toutes les couches sociales, se sentaient concernées par la bataille de la contraception et du droit à l’IVG. L’idée d’articuler la lutte des classes (les femmes ouvrières et employées sont aussi des ouvriers et employés comme les autres, et une femme cadre est dans la plus grande partie de sa vie d’abord un cadre avant d’être une femme) et la lutte anti-domination (contre le sexisme, machisme et autres ) cherche sa voie depuis les débuts du socialisme.

Quand Alexandra Kollontaï mettait en avant cette articulation, la réponse de la direction bolchevique fut : « d’abord la révolution , et pour ce que tu demandes, on verra après ». « Le féminisme n’est pas un combat de femmes. C’est un combat de société » XEnvoyer cet article par e-mail "Le féminisme n'est pas un combat de femmes.

« Le féminisme n’est pas un combat de femmes. C’est un combat de société »

C'est un combat de société" XEnvoyer cet article par e-mail"Le féminisme n'est pas un combat de femmes. C'est un combat de société" Le Maroc : terre insoupçonnée du féminisme de demain ?  « Féminisme » aujourd’hui est dans bien des bouches devenu presque un gros mot.

Le Maroc : terre insoupçonnée du féminisme de demain ? 

Beaucoup ont l’image de femmes aigries, plus poilues que Chewbacca, célibataires bien sûr, et qui n’hésitent pas à rabaisser les hommes à la moindre occasion. Bien évidemment, il s’agit d’une vision drôlement erronée (et réductrice il va sans dire !) Du féminisme. La première erreur ne réside pas seulement dans les jugements de valeur, mais dans le sexe même des féministes. (20+) Où sont les féministes mainstream ?

Samedi après-midi a eu lieu un événement historique : pour la première fois en France, une marche a été organisée par des femmes qui luttent au quotidien contre le racisme, des femmes qui sont en premières lignes, des femmes de terrain, des militantes.

(20+) Où sont les féministes mainstream ?

Militantes parfois malgré elles, parce que leur frère ou leur fils a été tué par la police, et qu’elles ont vu leur vie basculer. Une marche splendide, pas organisée par des syndicats, un parti politique ou une association pilotée par le gouvernement. Non, une marche dont l’appel a été lancé par Amal Bentounsi, sœur d’Amine, tué d’une balle dans le dos par la police en 2012, et rejoint par d’autres familles de victimes de crimes policiers, celles de Lamine Dieng, Ali Ziri, Amadou Koumé, Abdoulaye Camara, Mourad Touat, Hocine Bouras, Wissam El Yamni, Lahoucine Ait Omghar… Des noms qu’on ne connaît que trop peu, des noms qui racontent des morts injustifiées, et des policiers qui s’en sont tous sortis malgré tous les éléments à charge. Taxe tampon : les féministes descendent dans la rue. ChEEk. Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle-ci.

ChEEk

“Je veux vous montrer comment c’est vraiment, d’être une jeune femme dans l’industrie de la musique. Lectures féministes – Théories, pratiques et politiques de lecture aujourd’hui - Centre d’études féminines et d’études de genre - université Paris 8. Organisatrices : Kamila Bouchemal, Sylvain Gasançon, Akila Kizzi, Melinda Mód, Heta Rundgren Jeudi 21 mai 2015 – Université Paris 8, salle B106.

Lectures féministes – Théories, pratiques et politiques de lecture aujourd’hui - Centre d’études féminines et d’études de genre - université Paris 8

Vendredi 22 mai 2015 – Institut Finlandais, Auditorium (60, rue des Écoles, 75005, Paris). Présentation : Comment lire avec la pensée féministe et queer, quand la lecture s’avère une pratique à la fois critique, théorique et productrice ? Articuler cette thématique autour de la question de la relecture tout en adoptant l’axe d’analyse et de dialogue collectif et interdisciplinaire sous forme de communications, de discussions et de lectures-performances, voici l’ambition de ces deux journées d’études. La pertinence du féminisme aujourd’hui : une perspective mondiale. Chronique Le féminisme est un mouvement social qui date de la fin du 19e siècle.

La pertinence du féminisme aujourd’hui : une perspective mondiale

On se questionne de nos jours sur la pertinence du féminisme. L’autre jour, dans ma classe de sociologie, le professeur a demandé à toutes les féministes de lever la main. Seulement cinq personnes dans une classe qui en comprenait cinquante l’ont fait. Cela me préoccupe grandement, qu’il y ait un nombre si peu de personnes que cela.

Selon la psychologue américaine Cynthia de las Fuentes, « les perceptions négatives du féminisme tirent leur origine de la distorsion médiatique et non de la mission du mouvement pour l’égalité des sexes au travail et à la maison. Le féminisme est pour tout le monde. Actualité du combat féministe. Le procès du Carlton, les témoignages des femmes et la relaxe de DSK, rappellent à celles et ceux qui l’auraient oubliée la réalité très concrète de l’oppression des femmes et de la domination masculine.

Actualité du combat féministe

Finalement, à écouter les médias, tout cela n’était que parties fines dont on ignorait l’aspect marchand, tout cela ne relevait que du plaisir bon vivant et beaucoup de s’indigner de la vision moralisatrice d’un procès où seuls les « truands » reconnus sont les méchants. Or derrière ce procès se cachent la position subordonnée à laquelle les femmes sont toujours assignées et les violences qui en résultent. Pourtant, les classes dominantes ont répandu l’idée que la question de l’égalité entre femmes et hommes était réglée, et que le combat des féministes devenait de fait sans objet ou se limitait aux conseils d’administration des entreprises du CAC 40. Car le combat féministe n’a pourtant rien perdu de sa brûlante actualité. Le féminisme est-il has been ? D’hier à aujourd’hui - Edith Magazine. Elles sont MLF, nostalgiques des luttes d’antan.

Ou bien chiennes de garde, toujours prêtes à mordre les mollets des affreux machos. Quel féminisme pour demain ? Dimanche dernier, Emma Watson, jeune actrice révélée par la saga Harry Potter, nous a livrés un discours fort sur le féminisme à l’ONU. Nommée ambassadrice pour les droits des femmes pour les Nations unies, elle s’est exclamée quant à la vision du féminisme aujourd’hui dans le cadre de la campagne « HeforShe », visant à rassembler un milliard d’hommes pour défendre l’égalité des sexes. « Les femmes préfèrent ne pas se dire féministes. Visiblement, cela est perçu comme trop fort, trop agressif, contre les hommes, peu séduisant.

Mais pourquoi ce terme est-il si mal vu aujourd’hui ? » La question qu’elle pose peut paraître étonnante. Le féminisme a-t-il encore sa raison d'être? Le 6 décembre 1989, Marc Lépine tuait 14 étudiantes de l'École polytechnique de Montréal, simplement parce qu'elles étaient des femmes. C'était il y a 25 ans. À l'époque, plutôt que de mettre en lumière l'importance du féminisme dans notre société, ce tragique évènement a eu pour effet pervers de le remettre en cause. Nombreux étaient ceux qui considéraient que les féministes étaient allées trop loin dans leurs revendications. Qu'elles ne faisaient qu'entretenir une guerre injustifiée envers les hommes. Dans l'article «Le féminisme, où en sommes-nous?» Les femmes reprennent le combat En mai 1994, l'article «Vive les femmes!» #jesuisféministequand : que signifie être féministe pour vous en 2015. Vous avez été des centaines à nous donner votre vision du féminisme et à nous raconter toutes ces situations du quotidien qui prouvent qu’il y a encore beaucoup à faire pour l’égalité femmes-hommes.

Découvrez certains de ces témoignages et racontez-nous sur Twitter dans quelle situation vous vous êtes senti(e) féministe la dernière fois en utilisant le hashtag #jesuisféministequand. Anpil fanm tonbe, n’ap kontinye vanse ; luttes féministes en Haïti. Par Denyse Côté vol38_no1_s2_Cote In private life most people are fairly realistic. 100 dates qui construisent nos luttes féministes aujourd’hui. Affichez le féminisme ! La revue Silence a réalisé et publie en octobre 2015 une affiche intitulée "100 dates qui construisent nos luttes féministes aujourd’hui". Cette affiche, en grand format (A1) et toute en couleurs, foisonne d’informations et d’images sur de grands événements qui ont développé le combat des femmes pour leurs droits et qui ont toujours un impact à l’heure actuelle. Mais elle met en avant également des initiatives plus modestes qui résonnent avec l’esprit de Silence. Arguments anti-féministes (1) "Les féministes d’aujourd’hui…".

Je commence une nouvelle série de billets destinés à répondre de manière (je l’espère) simple et claire aux arguments anti-féministes les plus courants. Le féminisme d'hier et d'aujourd'hui : le grand écart ? MISE AU POINTPar Sandrine Lecalvez Quarante-cinq ans après l'apparition du Mouvement de libération des femmes, que reste-t-il des modes d'actions et des réflexions qui avaient lancé la mobilisation féministe ? QU’EST-CE QU’ÊTRE FÉMINISTE AUJOURD’HUI ? Récemment, j’ai fait circuler sur Facebook un article intitulé Grandir en Allemagne, la (douce) vie des enfants de la naissance à 6 ans.

Quel féminisme aujourd'hui ? Le féminisme aujourd’hui. Le nouveau féminisme. L'Assemblée nationale vendait un tablier Olympe de Gouges La boutique du Parlement avait mis en vente un tablier illustré d'une affiche révolutionnaire de la pionnière du féminisme français, Olympe de Gouges, provoquant la colère de nombreux internautes. L'article a finalement été retiré. L'égalité homme-femme de A à Z Sept membres du jury des trophées Apec de l'égalité femme-homme, co-financés par l'Union Européenne et en partenariat avec L'Express, commentent lettre par lettre les défis à relever en matière de parité. Simone Veil, une femme française. Féminisme : où en est-on aujourd'hui. «Aujourd’hui, il n’y a pas de mouvement féministe populaire»

Michelle Perrot est une historienne et militante féministe française. Très jeune, elle est séduite par Simone de Beauvoir. Comment (et pourquoi) des hommes deviennent-ils des militants féministes? Autrefois fers de lance des mouvements féministes, les hommes se font aujourd'hui plus rares. Qu'est-ce qui pousse certains à s'engager pour abolir leurs propres privilèges? Avec quels écueils? Pour quelles satisfactions? Témoignages. «Notre féminisme, une haine assumée» On a déconseillé à Emma Watson d'employer le mot "féminisme" dans son discours sur l'égalité.