background preloader

Vol et démarque

Facebook Twitter

Challans. Vols ou casse : la "démarque", ce fléau pour les magasins ! Un article volé en rayon… Une bouteille qui vous échappe des mains et se brise sur le sol… Des grains de raisin mangés à même le présentoir par des clients peu scrupuleux… Une erreur d’étiquetage sur un prix… Tous ces cas de figures constituent des pertes pour le magasin : les articles ne seront pas vendus, et n’entreront donc pas dans le chiffre d’affaires.

Challans. Vols ou casse : la "démarque", ce fléau pour les magasins !

Le terme utilisé par la grande distribution est “démarque“. Pour Stéphane Monterrin, directeur d’une grande surface située à Challans, “c’est un véritable fléau pour les enseignes. Au niveau national, elle représente 1,30% du chiffre d’affaires d’un magasin. Vols en magasins : un fléau en légère baisse - Grande Distribution et consommation. Pas moins de 96,8 milliards d’euros disparaissent ainsi des rayons… En France, la facture se monte à 4,4 milliards d’euros.

Vols en magasins : un fléau en légère baisse - Grande Distribution et consommation

L’équivalent des ventes annuelles de whiskys, de champagne, d’apéritifs anisés et de chips ! Tel est le résultat de l’enquête annuel de Checkpoint sur les vols en magasins. Côté pays, c’est en Norvège que les consommateurs volent le moins (0,83 % des ventes) et au Mexique (1,7 %) que les produits disparaissent le plus.Le taux mondial moyen de la démarque inconnue (24 pays) s’établit à 1,29% des ventes du commerce. Soit la bagatelle de 128,51 milliards de dollars. Portrait-robot du voleur en magasin - Enquêtes sur la consommation en France. Le voleur est surtout… un homme Près de 65% des voleurs à l’étalage sont âgés de 18 à 45 ans.

Portrait-robot du voleur en magasin - Enquêtes sur la consommation en France

De faibles revenus, des aspirations à un mode de vie élevé, sont considérés comme étant une raison principale du vol à l’étalage. Le groupe des seniors (plus de 60 ans) joue un rôle mineur, représentant environ 7% des pertes dues au vol à l’étalage. Les voleurs à l’étalage de moins de 18 ans représentent une part significative des pertes dues au vol à l’étalage en Finlande (30%) et en Russie (23%). Les voleurs à l’étalage âgés de plus de 60 ans représentent une part importante (50%) de la démarque inconnue en Autriche. Vols, casse, perte les hypermarchés font leurs comptes - 16/08/2014. Près de 1,50 % de leur chiffre d’affaires s’envole sans crier gare.

Vols, casse, perte les hypermarchés font leurs comptes - 16/08/2014

Auchan fait le point sur les “ démarques inconnues ”. Démarque inconnue. Une expression soft qui cache une réalité qui l'est moins. Chaque année, au moment de l'inventaire, les grandes surfaces mesurent les écarts entre ce qui est et ce qui devrait être. Du fait des erreurs de livraison, des erreurs de caisse, de pesée ou de métrage, des produits cassés mais surtout des vols, on calcule un pourcentage de perte dont le montant est loin d'être négligeable. La définition du jour : Démarque (inconnue) La démarque inconnue à la loupe. Depuis treize ans, la société Checkpoint Systems réalise une étude annuelle sur la situation mondialede la démarque inconnue dans le commerce.

La démarque inconnue à la loupe

Résultat : les vols ont baissé de 4,8%, pour atteindre 1,29% du chiffre d’affaires. Pas moins de 96,8 milliards d’euros disparaissent ainsi des rayons… En France, la facture se monte à 4,4 milliards d’euros. L’équivalent des ventes annuelles de whiskys, de champagnes, d’apéritifs anisés et de chips ! Heureusement, les distributeurs investissent lourdement pour lutter contre les vols. « Ils reconnaissent que la prévention des pertes a un coût.

Ils en voient aussi le retour sur investissement », assure Patrice Bahuaud, directeur général de Checkpoint Systems France. 60-La%20demarque%20inconnue%20dans%20la%20grande%20distribution.pdf. Les vols coûtent des milliards aux enseignes de grande distribution. Chaque année, des milliards d'euros de marchandises disparaissent des étalages des magasins français de manière inexpliquée.

Les vols coûtent des milliards aux enseignes de grande distribution

C'est le constat de la société Checkpoint Systems, qui évalue à 5,3 milliards d'euros en 2012 le coût de la "démarque inconnue", c'est-à-dire la perte occasionnée par la disparition ou la destruction non signalée de produits. Sur l'ensemble du globe (soit 157 groupes sondés dans 16 pays) cette "démarque" atteindrait même 88,8 milliards d'euros. Affaire Cora: le licenciement pour vol, un classique dans la grande distribution.

"Honte à vous", "des méthodes dignes d'un autre temps", "prétexte fallacieux", "grotesque"...

Affaire Cora: le licenciement pour vol, un classique dans la grande distribution

La direction des hypermarchés Cora a dû attraper des sueurs froides en voyant déferler les commentaires d'internautes sur la page Facebook du groupe mercredi. A l'origine de leur colère, la menace de licenciement qui plane sur une caissière d'un magasin de Moselle, accusée d'avoir utilisé une offre promotionnelle au dos du ticket de caisse d'une cliente qui l'avait abandonné.

La nouvelle s'est répandue comme une traînée de poudre, drainant des réactions indignées par un motif aussi dérisoire. Ce n'est pourtant pas la première fois qu'un licenciement controversé -et médiatisé- égratigne la grande distribution. Début juillet par exemple, un Marseillais de 59 ans, employé chez Monoprix, a été mis à pied pour avoir récupéré six melons et deux salades dans la benne du magasin. Parole contre parole Souvent dans ces cas là, la parole du salarié affronte celle de l'employeur.

Les vols dans les grandes surfaces explosent mais la crise est loin d’en être la seule explication. Atlantico : Selon le baromètre mondial du vol dans le commerce et la distribution (GRTB) de Checkpoint system, les vols dans les rayons des magasins auraient coûté en 2011 près de 4,9 milliards d’euros aux distributeurs français.

Les vols dans les grandes surfaces explosent mais la crise est loin d’en être la seule explication

Ce chiffre représenterait une augmentation de 2,9% par rapport à l’année précédente. Que penser de ces données ? Cette tendance est-elle toujours d’actualité ? Christophe Soullez : Les données fournies par des organismes dont l’activité principale est de vendre des dispositifs de protection contre les infractions dont on annonce la hausse sont toujours à prendre avec précaution. Pour de telles entreprises, et parce qu’elles ont besoin de vendre leurs produits, elles ont plutôt intérêt à dire que le phénomène est en hausse afin que les commerces s’équipent de plus en plus. D’autre part, et bien que le sujet soit tabou, de nombreux vols ont pour auteur des employés. Jean-Pierre Corbeau : Il y a en effet des endroits où l’on constate ce phénomène. Je m'abonne. Grande distribution : la démarque inconnue en régression.

Le vol à l’étalage ou en interne, les erreurs des fournisseurs, le crime organisé ainsi que les pertes administratives ont coûté en 2013 plus de 96,8 milliards d’euros aux grands distributeurs dans le monde.

Grande distribution : la démarque inconnue en régression

En France, la démarque inconnue représente 4,4 milliards d’euros, en légère baisse par rapport à l’année précédente (1,4 %). Checkpoint Systems, le groupe spécialisé dans les solutions antivol de marchandises (prévention des pertes et visibilité), basé en France à Saint-Quentin-en-Yvelines (78), a commandé une étude sur la démarque inconnue dans le secteur de la grande distribution. Le groupe renouvelle cette opération chaque année depuis 10 ans. Réalisée conjointement par le cabinet d'analyse américain The Smart Cube et par son homologue Ernie Deyle, expert de la prévention des pertes, l'étude a été conduite dans 24 pays. Les résultats sont encourageants. Quantifier et sensibiliser. . © Caroline Albenois. Les secrets des antivols des magasins (par Pirates Magazine) La grande distribution nous a habitués à sa communication sur ses prix, ses produits ou ses services.

Les secrets des antivols des magasins (par Pirates Magazine)

Mais s'il est un sujet sur lequel elle est peu encline à communiquer, c'est bien celui de la démarque inconnue et des moyens mis en œuvre pour la combattre.B. Ne croyez pas qu’il soit impossible de voler dans un supermarché. Grande distribution. Le nombre de vols a diminué dans le monde en 2013. La « démarque inconnue » - l'écart entre le stock théorique et l'inventaire dans les rayons, qui englobe les vols à l'étalage, ceux commis par des employés, du crime organisé ou encore les erreurs des fournisseurs et les pertes administratives - a coûté en 2013 plus de 96,8 milliards d'euros aux grands distributeurs de la planète, soit 1,29% de leur chiffre d'affaires cumulé, selon cette étude.

Une baisse de 4,8% a ainsi été observée sur un an, selon le baromètre. Contrôles renforcés Les distributeurs ont renforcé ces dernières années la lutte contre la démarque inconnue afin d'améliorer leurs revenus et leurs marges et compenser ainsi en partie la faible croissance de la consommation. Les vols coûtent des milliards aux enseignes de grande distribution. Démarque inconnue : quels sont les articles les plus volés ? Top 15 des produits les plus volés dans les supermarchés en 2011. Crédits photo (creative commons) : chine-observateurs C'est la crise. Partout. Par conséquent, de plus en plus de gens sont contraints de s'approvisionner par des moyens détournés, plus précisément du vol à l'étalage.

Vigile au magasin Carrefour, il en profitait pour voler des ordinateurs en grande quantité. Mardi, le tribunal correctionnel s'est penché sur une série de vols commis par un agent de sécurité - aujourd'hui licencié - au sein de l'hypermarché Carrefour de Saint-Pol-sur-Mer. Entre les mois de février et mai, les téléphones et ordinateurs portables entreposés dans la réserve avaient une fâcheuse tendance à s'évaporer, et en grande quantité. Denain : deux mois ferme pour un vol en récidive à Carrefour. [A identifier] Vol de smartphones au supermarché Carrefour à Arlon. Vigile au magasin Carrefour, il en profitait pour voler des ordinateurs en grande quantité.