background preloader

Numérique

Facebook Twitter

Internet et l'émergence de la cyberdémocratie - Democratie Electronique. Des données publiques libres ? Quelques sources : pour réaliser de ce billet de blog, je me suis entretenue avec Jean-Marie Bourgogne, délégué général d’Open data France, et avec Antoine Courmont, doctorant en sciences politiques travaillant au Grand Lyon sur le sujet « open data et gouvernance urbaine ».

Des données publiques libres ?

J’ai également lu le très bon livre de Simon Chignard Open data, comprendre l’ouverture des données publiques que je cite à de nombreuses reprises (voir aussi le blog de Simon Chignard). Partido de la red 1. Partido de la red 3. Partido de la red 2. Democracy OS France. Peut-on réenchanter la politique grâce à des sites participatifs ? Gouvernance : Toute l'actualité sur Le Monde.fr. Internet, nouvel espace démocratique. Dominique Cardon est sociologue au Laboratoire des usages de France Télécom R&D.

Internet, nouvel espace démocratique

Ses travaux portent notamment sur les transformations contemporaines de l’espace public, sur les relations entre les usages des nouvelles technologies et les pratiques culturelles et médiatiques. Entretien réalisé lors du Forum « Réinventer la démocratie » qui s’est tenu à Grenoble les 8, 9 et 10 mai 2009. L’algopolitique. Par Hubert Guillaud le 20/05/15 | 6 commentaires | 2,448 lectures | Impression Dans Les lois de l’imitation, un livre de 1890, le sociologue et criminologue Gabriel Tarde avait définit l’avenir des statistiques comme le “nouvel oeil des médias de masse”.

L’algopolitique

Il écrivait : “Les [journaux] alors deviendront socialement ce que sont vitalement les organes des sens. Chaque bureau de rédaction ne sera plus qu’un confluent de divers bureaux de statistique, à peu près comme la rétine est un faisceau de nerfs spéciaux apportant chacun son impression caractéristique, ou comme le tympan est un faisceau de nerfs acoustiques. Pour le moment, la statistique est une sorte d’œil embryonnaire, pareil à celui de ces animaux inférieurs qui y voient juste assez pour reconnaître l’approche d’un ennemi ou d’une proie”. Image : un visage humain sur Mars, via Wikipedia, exemple d’interprétation erronée de motif. Recetteopl [Opération-Libre] «La République sur écoute»: enquête sur une surveillance de masse - Page 1. Politiques des biens communs de la connaissance.

Numérique : pour un nouvel âge démocratique. L'algorithme n'est « pas un système de prédiction mais d’intervention. Concertation sur le numérique : les 4 grands thèmes dévoilés. Cette fois-ci, c'est presque bon.

Concertation sur le numérique : les 4 grands thèmes dévoilés

Après des mois de retards, le Gouvernement a donné le feu vert au Conseil National du Numérique (CNNUm) pour ouvrir sa plateforme de concertation publique sur la future loi sur le numérique, que doit présenter Axelle Lemaire en 2015. Le site est en effet accessible à l'adresse contribuez.cnnumerique.fr. Les algorithmes ont-ils pris le pouvoir ?

Ils classent, recommandent, façonnent nos réseaux, régulent les marchés, détectent les criminels… Les algorithmes ont nos vies à l’œil, pour le meilleur et pour le pire.

Les algorithmes ont-ils pris le pouvoir ?

David est un ado qui aime bidouiller des programmations informatiques sans autorisation. En pleine guerre froide, il réussit à entrer sans le savoir dans le système informatique du réseau de défense militaire américain. Ce qu’il prend pour un jeu est en réalité un programme de simulation de réponses à des attaques nucléaires. La machine s’emballe et manque de déclencher une troisième guerre mondiale… Ce scénario de science-fiction est celui du film Wargames sorti en 1983. De l’utopie numérique au choc social, par Evgeny Morozov (Le Monde diplomatique, août 2014) Dans la « salle de bains connectée », la brosse à dents interactive lancée cette année par la société Oral-B (filiale du groupe Procter & Gamble) tient assurément la vedette : elle interagit — sans fil — avec notre téléphone portable tandis que, sur l’écran, une application traque seconde par seconde la progression du brossage et indique les recoins de notre cavité buccale qui mériteraient davantage d’attention.

De l’utopie numérique au choc social, par Evgeny Morozov (Le Monde diplomatique, août 2014)

Participation citoyenne à la loi numérique: illusion de démocratie ou réelle avancée? En moins d’une semaine, plus de 2 800 personnes y ont contribué.

Participation citoyenne à la loi numérique: illusion de démocratie ou réelle avancée?

Samedi 26 septembre, le gouvernement a lancé une plateforme participative sur laquelle il a mis en ligne son projet de loi sur le numérique, en préparation depuis plus de deux ans. Le texte a été publié après une première phase consultative réalisée en 2014 par le Conseil national du numérique, qui en avait tiré un rapport de près de 400 pages. Au menu du texte de loi : 30 articles consacrés aux droits et liberté sur internet, dont la neutralité du web, le droit à l’oubli pour les mineurs ou “l’open data par défaut”, qui revient à obliger l’administration à mettre en ligne spontanément “documents et données des organismes publics.” “L’idée, c’est de construire la loi sur le numérique”, a affirmé Axelle Lemaire, secrétaire d’État chargée du Numérique, dans une interview accordée à Libération.

“Mis à part l’Islande, c’est la première fois qu’un Etat en Europe met en œuvre un tel exercice démocratique.” Débats à la Colline - La démocratie participative (Bernard Stiegler) Politique de l'algorithme.