background preloader

Liberté de la presse

Facebook Twitter

CharlieHebdo et la Liberté d’Expression. La liberté de la presse a encore reculé en 2015. Faire sauter le verrou médiatique, par Serge Halimi (Le Monde diplomatique, octobre 2015) Les tentatives de rupture avec les politiques néolibérales se multiplient.

Ne pas engager de combat contre le système de l'information dominante constitue une erreur de calcul autant qu'une faute intellectuelle. D'autant que la critique des médias sert souvent de point d'entrée en politique à de nouvelles générations… – elle_est_ou_la_democratie

Après l’espérance grecque, l’élection imprévue de M.

Faire sauter le verrou médiatique, par Serge Halimi (Le Monde diplomatique, octobre 2015)

Jeremy Corbyn au Royaume-Uni, demain peut-être le réveil de l’Espagne… Ces essais ne sont pas toujours transformés, on l’a mesuré à Athènes en juillet dernier. Mais quelques-uns des obstacles sont dorénavant bien identifiés : les marchés financiers, les entreprises multinationales, les agences de notation, l’Eurogroupe, le Fonds monétaire international (FMI), la Banque centrale européenne (BCE), la politique monétariste allemande et ses caudataires sociaux-libéraux. La puissance de ces agents ainsi que la convergence de leurs préférences expliquent pour partie les prudences et les capitulations des uns, les souffrances et les hésitations des autres.

Bien que pertinent, un tel diagnostic est incomplet. L’un d’eux, M. On verra bien ? Chaque concentration semble favoriser la suivante Fox News appartient à M. M. Nulle spécificité française en la matière. Ces débats médiatiquement corrects, par Serge Halimi (Le Monde diplomatique, mars 1999) Depuis plus de vingt ans, c’est pour un petit jury inamovible d’éditorialistes, de politologues, d’organisateurs de « débats » que les manifestants devraient défiler, les intellectuels réfléchir, les citoyens se laisser sonder.

Ces débats médiatiquement corrects, par Serge Halimi (Le Monde diplomatique, mars 1999)

Quand chacun se plie à une telle imposition, devenue naturelle, y résister expose soit à l’accusation, banale, de « refuser le débat », soit à l’imputation, plus savante puisque badigeonnée de références à Jürgen Habermas, de s’isoler hors de « l’espace public ». Et c’est aussi dans cette obligation de déférer aux sommations médiatiques à comparaître que se situe le terrorisme intellectuel de nos sociétés.

Patrick Champagne l’a bien établi : « Rien n’est plus trompeur que l’image, souvent évoquée à propos de la presse, du forum, du lieu où tout pourrait être publiquement discuté. Faire consommer de l’opinion tiède. Philippe Merlant gesticule à Lyon 2 - Lyon Bondy Blog. Le LBB était présent à la conférence gesticulée « Le mystère du journalisme jaune », animée par Philippe Merlant à l’Université Lyon 2, le 31 mars dernier.

Philippe Merlant gesticule à Lyon 2 - Lyon Bondy Blog

La conférence s’articule autour des questions des métiers du journalisme. Le journaliste et écrivain nous parle de son éthique, ses regards, ses convictions et de la bulle… médiatique. Depuis maintenant deux ans Philippe Merlant anime une conférence gesticulée « Le mystère du journalisme jaune ». Dans le cadre des Journées des Arts et de la Culture dans l’Enseignement Supérieur (JACES), il a présenté sa conférence à l’Université Lyon 2.

Explicative, analytique, drôle et participative, cette conférence est enrichie par de nombreux exemples de l’exercice du métier journalistique. Philippe Merlant part du constat que le journalisme est un crime et que le journaliste en est le criminel principal. «Informer n’est pas un délit» : un livre contre les censures - Page 1. Nothing to hide - Un documentaire indépendant sur la surveillance. Nous avons la chance de résider dans la capitale allemande.

Nothing to hide - Un documentaire indépendant sur la surveillance

Médias citoyens: réconcilier médias et démocratie. Née en 2005, la revue Altermondes se relance avec une nouvelle formule papier et nouveau site, mais aussi avec un statut juridique original, celui d'une Société coopérative d’intérêt collectif (Scic) qui garantit son indépendance.

Médias citoyens: réconcilier médias et démocratie

David Eloy, son rédacteur en chef, ainsi que les journalistes Malek Khadraoui (Inkyfada.com), Philippe Merlant, (Reporter Citoyen) et Edwy Plenel (Mediapart) défendent ici cette nouvelle forme de presse que sont les médias citoyens, et qui peuvent se fédérer autour de « valeurs et de pratiques communes ». Chaque année, le baromètre La Croix-TNS Sofres confirme le peu de crédit que les Français accordent aux journaux, radios et télés : environ la moitié des personnes interrogées estime que les choses ne se passent pas vraiment comme ces médias le leur racontent.

Et trois sur cinq pensent que les journalistes ne sont pas indépendants des pouvoirs politique et économique. Combat pour une presse libre, par Edwy Plenel. De la presse en démocratie. La presse est l’institution non gouvernementale la plus indispensable et la plus redoutable pour la démocratie – c’est du moins la conviction qui a longtemps animé les discours théoriques et politiques sur la place du journalisme dans les régimes modernes.

De la presse en démocratie

Indispensable, car, dans des sociétés de grande taille, elle seule peut assurer la découverte et la circulation des informations, la diffusion et la confrontation des opinions, en un mot l’institution des conditions du débat public nécessaire à la formation des volontés individuelles des citoyens. Redoutable, car elle peut aussi, en déformant, sélectionnant ou escamotant ces informations et opinions, exercer une influence néfaste sur la formation de ces volontés. Le rôle démocratique de la presse Ce rôle lui confère un pouvoir dont elle peut mal user ou abuser. Le rôle de la presse ne se réduit certes pas à sa fonction d’institution du débat public.

La Presse Libre - L’abonnement simple et à tarif réduit à la presse en ligne.