background preloader

AUGMENTED HUMAN

Facebook Twitter

US DoD report: Preparing for war in the robotic age. Un monde effrayant s'ouvre devant vous. Soyez-en conscient. Je ne sais pas ce qui est le plus effrayant dans cette vidéo, le futur très proche et plus que probable qu’il nous dessine, la manière dont il le dit, ou le fait qu’il ne fait même pas mine de vouloir dénoncer les dérives évidentes que cela va provoquer.

Un monde effrayant s'ouvre devant vous. Soyez-en conscient.

Est-il un transhumaniste qui avance à peine masqué ? Probable. Ce qui est sûr c’est que les sentiments de rejet d’une telle doctrine et d’un tel futur sont chez moi évidents. Un grand merci à notre camarade contrarien qui m’a fait suivre cette précieuse vidéo. N’hésitez pas à m’informer pour que je fasse suivre à toute notre communauté, l’union fait la force !!! Très humain plutôt que transhumain. Aveugle, il revoit pour la première fois en 30 ans grâce à un « œil bionique » Et c'est alors que Larry Hester, 66 ans, aperçoit sa femme Jerry... qu'il n'avait pas vue depuis le début des années 80.

Aveugle, il revoit pour la première fois en 30 ans grâce à un « œil bionique »

Un miracle ? Non, un "œil bionique" qui lui a été implanté par une équipe de l'université américaine de Duke, en Caroline du Nord. L'une des quinze à réaliser ce genre d'opérations aux Etats-Unis. Atteint d'une rétinite pigmentaire, une maladie dégénérative de la rétine, le sexagénaire s'était progressivement retrouvé plongé dans le noir à l'âge de 33 ans. A cette époque, la pathologie était mal identifiée et peu comprise. L'"œil bionique" – système de prothèse rétinienne Argus II, de son vrai nom – repose sur les données vidéo d'une caméra, traduites en impulsions électriques, lesquelles sont envoyées au nerf optique via un stimulateur électronique implanté dans l'œil, créant alors une perception de motifs lumineux, afin que le cerveau puisse les réinterpréter comme des images. Signaler ce contenu comme inapproprié Cette entrée a été publiée dans Actualité.

UP Magazine. Dans le cadre des séminaires organisés par le LIMICS (Laboratoire Informatique Médicale et Ingénierie des Connaissances en e-Santé - Inserm U1142), une conférence s'est tenue le 29 septembre dernier portant sur le thème Intelligence artificielle et Santé.

UP Magazine

En santé, l’intelligence artificielle (IA) a longtemps été cantonnée dans des projets d’aide au diagnostic, avec plus ou moins de succès. Aujourd’hui, l’avènement de la réalité augmentée, de l’internet des objets et du Quantified Self avec ses multiples capteurs et ses flux de données tend à étendre les champs d’application de l’IA dans ce domaine.Ainsi, Chris Drancy, l’homme le plus connecté au monde, dit avoir en permanence entre 300 et 700 systèmes de mesures de données qui lui permettent de mieux comprendre son corps et sa manière de vivre. Atteint de surpoids, il aurait pu perdre près de 45 kilos grâce à cette nouvelle forme de connaissance de soi. . (1) Berger, T. Nous sommes tous des bébés-cyborgs : quelles implications légales ? Actualité du futur, 24 septembre 2014 Deux spécialistes des questions juridiques affiliés au think-tank américain Brookings se sont penchés sur les questions légales posées par les relations machines-humains.

Nous sommes tous des bébés-cyborgs : quelles implications légales ?

En juin dernier, la Cour suprême des Etats-Unis a jugé que l’omniprésence des smartphones en fait désormais « une caractéristique importante de l’anatomie humaine », interdisant ainsi à la police américaine d’examiner un téléphone portable sans mandat de perquisition. Les auteurs de l’article observent ainsi une gradation dans l’usage de ces équipements, de l’omniprésence des appareils à l’intégration physique (implants, dispositifs embarqués), qui pourrait aboutir à l’intégration cybernétique (assimilation des organismes vivants et des machines).

What Is Intelligence? Einstein said, "The true sign of intelligence is not knowledge but imagination.

What Is Intelligence?

" Socrates said, "I know that I am intelligent, because I know that I know nothing. " For centuries, philosophers have tried to pinpoint the true measure of intelligence. More recently, neuroscientists have entered the debate, searching for answers about intelligence from a scientific perspective: What makes some brains smarter than others? Are intelligent people better at storing and retrieving memories? Or perhaps their neurons have more connections allowing them to creatively combine dissimilar ideas? Uncovering the neural networks involved in intelligence has proved difficult because, unlike, say, memory or emotions, there isn't even a consensus as to what constitutes intelligence in the first place. The 20th century produced three major theories on intelligence. Google fait le pari de l’immortalité. Google fait le pari de l’immortalité Transcender l’être humain grâce aux machines et aux technologies.

Google fait le pari de l’immortalité

Telle est la philosophie d’un colosse qui rêver d’engendrer le cyborg de demain Vaincre la mort grâce à la technologie, voilà la mission ambitieuse et provocante dont se sent investi Google. Pas tout de suite bien sûr, mais bientôt. Ce qui était au départ le rêve un peu fou de Ray Kurzweil, directeur de l’ingénierie de la firme et gourou du transhumanisme, est en train de devenir une stratégie de développement palpable.