background preloader

Histoire de la RUSSIE

Facebook Twitter

Russe. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Russe

Le russe est une langue appartenant au groupe slave oriental de la famille des langues indo-européennes, auquel appartiennent aussi l'ukrainien et le biélorusse. Il compte plus de 280 millions de locuteurs (comme langue maternelle ou langue seconde). Il est la langue officielle de la Fédération de Russie et l'une des langues officielles des républiques de Biélorussie, du Kazakhstan et du Kirghizistan, langue de communication au sein de la Communauté des États indépendants (CEI), dominante dans certaines régions d'Ukraine (notamment la République autonome de Crimée, le Sud et l'Est ukrainien ainsi que la capitale Kiev). Il est également une des langues officielles de l'ONU.

Il est régi par l'Académie des sciences de Russie (russe : Росси́йская Акаде́мия Нау́к). Histoire de la langue russe[modifier | modifier le code] La langue russe est issue du groupe des langues slaves formalisé dans le vieux-slave. Russe central[modifier | modifier le code] Les secrets des Romanov - Planète (1 sur 3) - une vidéo Actu et Politique. La mort des Romanov 2 - une vidéo Actu et Politique. La mort des Romanov 3 - une vidéo Actu et Politique. La mort des Romanov 4 - une vidéo Actu et Politique. Dossiers secrets - Raspoutine 1/2. Raspoutine - Dossiers secrets 2/2. Les secrets des Romanov - Planète (2 sur 3) - une vidéo Actu et Politique. Les secrets des Romanov - Planète (3 sur 3) - une vidéo Actu et Politique. La mort des Romanov 1 - une vidéo Expression Libre.

Dossiers secrets - Raspoutine 1/2. Portail:Russie. Baschmakoff - Le Problème scythique et l'énigme cimmérienne. Alexandre Baschmakoff (Башмаков Александр Александрович) Article paru dans la Revue anthropologique, n° 42, 1932.

Baschmakoff - Le Problème scythique et l'énigme cimmérienne

Durant toute l’Antiquité gréco-romaine deux noms de peuple jouent un rôle prépondérant dans toutes les questions ethniques de la Protohistoire en Russie méridionale : ce sont les Scythes et les Cimmériens leurs prédécesseurs. Grâce à Hérodote, qui fit un voyage jusqu’à Olbia, dans la région du Borysthène et qui consacra aux Scythes 142 paragraphes de son chapitre IV, nous avons, sur ce peuple, des renseignements assez précis, sur lesquels une littérature très abondante a pu étayer un système de connaissances assez certain. Dès lors la question scythique, tout en débutant par une série de problèmes, présente cependant à un haut degré une véritable collection de solutions très plausibles de ces problèmes.

Tout autre est l’apparence actuelle de l’énigme Cimmérienne. Comment se comportent les Scythes et leurs précurseurs Cimmériens à l’égard de ce substrat préhistorique ? II. La Russie, 1000 ans d'Histoire (1/2) - Documentaire Francais. Le monde slave : études politiques et littéraires : Leger, Louis, 1843-1923. Révolution Russe - Famille Romanov. Tatiana - the beautiful one. Russie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Russie

Fédération de Russie Российская Федерация (ru) Россия (ru) La Russie, en forme longue la Fédération de Russie, en russe Россия (Rossiïa) prononciation et Российская Федерация (Rossiïskaïa Federatsiïa) prononciation, est le plus vaste pays de la planète. Sa population est estimée à environ 146,5 millions d’habitants en 2014[1]. Russie. 1.

Russie

Les frontières avec l'étranger proche : l'enjeu idéologique 2. Les enjeux économiques. Géopolitique Russie. L'évolution des ethnies soviétiques. 72 l'évolution des ethnies soviétiques nationalité, dont 128 811 millions, c'est-à-dire la quasi-totalité (99,8 %) avaient le russe comme langue maternelle et 204 000 (0,2 % ) une autre langue.

L'évolution des ethnies soviétiques

Comme 141 831 millions de citoyens soviétiques avaient déclaré le russe comme langue maternelle, il y avait donc 13 020 millions de Russo- phones non russes, principalement des Ukrainiens, Juifs, Tatars. Les recensements donnent pour chaque ethnie la proportion d'individus ayant pour langue maternelle la langue de l'ethnie — les ethnophones — ou une autre langue — les allophones (figure 1). D'un recensement à l'autre la tendance générale est la diminution des ethnophones (tableau 2). Электронная энциклопедия и библиотека Руниверс. Обыкновенный фашизм. Серия 1. La Russie et l'antisémitisme russe, 1890-1917.

La Russie et l'antisémitisme russe 1890-1917 La Russie est le seul grand pays d'Europe où, jusqu'au XXe siècle même, les juifs n'ont pas été émancipés.

La Russie et l'antisémitisme russe, 1890-1917

Une assimilation de la population juive n'aurait été possible que dans une société bourgeoise suffisamment développée, mais celle-ci n'a jamais existé en Russie. Ilya Ehrenbourg : Juif, Russe et Européen, 1891-1928. Tion internationale couramment adoptée par les CMRS, à l'exception de celui d'Ilya Ehrenbourg lui-même, trop connu du lecteur dans sa graphie française.

Ilya Ehrenbourg : Juif, Russe et Européen, 1891-1928

Je dédie ce travail à la mémoire de Georges Haupt. 2. I. La perception de l'Amérique dans la société russe. Cette notion de "monde civilisé" est associée par le peuple russe aux notions de "stabilité", "bien-être économique" et "protection sociale".

La perception de l'Amérique dans la société russe

C'est ce qui ressort d'une enquête du Fond de l'Opinion Publique réalisée dans la semaine du 16 au 2 1 octobre 200 1 . La question était formulée comme suit : "À votre avis, quelle est la différence entre le monde "civilisé" et "non-civilisé" ? ". Ce à quoi, 18 % des Russes interrogés répondent "le niveau de vie", 10% "le niveau culturel et d'éducation", 4 % "le respect des normes démocratiques et des droits de l'homme", 4 % "le niveau de développement de la société en général", 4 % "le respect des lois ", 3 % "le niveau de développement économique ", 2 % "le niveau scientifique et les progrès techniques ", tiennent ensuite dans un mouchoir de poche, les critères suivants : "mode de vie " ; "stabilité sociale " et "absence de conflits militaires ".

Résultats des recherches. Français en Russie et Etrangers en Russie de 1853 à 1885 Gerbod Paul.

Résultats des recherches

Note statistique concernant la présence française en Russie au XIXe siècle. In: Cahiers du monde russe et soviétique, vol. 33, n°1, Janvier-Mars 1992. pp. 121-129. Baquet russe Peru Fanch. N° 24 . Bonneff Marcel, Grant Stephen. « Bons baisers de Batavia », Cartes postales des Indes Néerlandaises. La politique russe dans la Palestine et la Syrie. Choisi parmi les membres de cette Confrérie.

La politique russe dans la Palestine et la Syrie

Dès lors, il fut évident que l'incapacité radicale des Syriens aux fonctions élevées de la hiérarchie, que leur inaptitude absolue aux dignités orthodoxes était passée au rang de vérité de foi dans l'Eglise des sept Conciles. « Vos prêtres, déclara Porphyre Ouspenski en parlant du clergé arabe, vos. La politique russe dans la Palestine et la Syrie (Suite.) Fonde et multiplient de droite à gauche leurs signes de croix. Près d'elles, avec une simplicité pareille, de graves moujiks montrent toute la grandeur, toute la majesté de l'homme qui sait prier. Ainsi fervents, mais de condition modeste, les pèlerins de Russie sont loin d'exercer à Jérusalem une influence analogue à celle des pèlerins d'Europe. Ayant peu d'argent, ils n'achètent guère et ne voyagent qu'à pied ; timides, silencieux, frôlant toujours les murs, ils passent facilement inaperçus. Ce que 50 Français venus ensemble mettent de vie dans la Ville Sainte, eux, à plusieurs milliers, ne le mettent point.

Pourtant, sans enrichir les marchands de -crucifix et les moukres, ils ont une influence réelle, car le nombre impressionne toujours, et ils sont le nombre. On évalue à 10000 individus environ la foule des étrangers que le monde orthodoxe envoie chaque année chanter la résurrection du Christ auprès de son tombeau. Aux 2400000 orthodoxes du royaume, ils ont été...,, combien?

Heuristique et généalogie de la noblesse russe. 6. Les noms de famille du clergé russe. 56 В. -0. UPÍBEGAUrr. sions latines ou latinisées, nous en devions chercher l'origine dans les séminaires ecclésiastiques. Après avoir atteint son apogée au début du xix" siècle, la culture latine du clergé russe n'a cessé depuis de diminuer. Elle n'était plus qu'un souvenir du passé au début du xxe siècle. Mais elle a laissé des traces indélébiles dans de nombreux noms de famille dont le caractère latin est l'indice infaillible d'une ascendance ecclésiastique. La plupart de ces noms sont formés sur des adjectifs ou des participes désignant une qualité morale, parfois un trait physique; quelques-uns sont des dérivés de substantifs. Art avant garde Russe. La Russie orthodoxe. LHERITAGE PAIEN DE LA RUSSIE. Le « védisme », version païenne de l'idée russe. Le « védisme », version païenne de l'idée russe avec le leader de ce dernier parti, Ju.

Beljaev, qui avait tenté d'usurper l'idée d'une Union des Vénèdes et avait créé un groupe ayant le même nom et la même symbolique. Les Vénèdes ont lié des relations plus étroites avec le Parti russe dont le leader est Viktor Korôagin, lui-même adepte de l'idéologie védique. Le programme du parti affiche sa volonté d'« œuvrer à la renaissance de la religion russe où Dieu est synonyme de nature » 8. Les Vénèdes ont annoncé solennellement leur union spirituelle avec ce parti, espérant qu'il mettrait en pratique, dans le cadre de sa structure politique, les principes védiques. A Saint-Pétersbourg, il existe en outre une organisation entièrement indépendante de l'Union vénède : l'Union spirituelle Thesaurus, dont le leader S. 8. Contribution à l'histoire de la forêt russe (Des origines à 1914) Cosaques après avoir traversé toute la Sibérie, en longeant la lisière sud de la taïga, atteignent le Pacifique : la conquête de cette immense région fut d'abord aux yeux des tsars de Moscou, la prise de possession d'un pays de fourrures.

La distance et la direction sud-nord des fleuves ne permettaient d'exploiter le bois que localement. Bientôt une route de poste, le trakt, suivra assez fidèlement l'extrémité méridionale de la taïga : la forêt procurera du bois pour les réparations des voitures, pour le chauffage des relais, pour la construction des maisons et des barques. A l'ouest, cependant, Pierre le Grand, qui a vaincu son fameux rival, Charles XII, a pris possession de la Livonie, de l'Esthonie, de l'Ingrie, de la Carélie et d'une partie de la Finlande, territoires tous très boisés. Enfin, les Russes avancent peu à peu en Ukraine, peu forestière, mais très giboyeuse à cette époque, et dont les richesses avaient été devinées dès le xvie siècle par le Lithuanien Mihajl Litvin1.