background preloader

Culture du Viol & pulsion sexuelle...

Facebook Twitter

La culture du viol décrit un environnement social et médiatique dans lequel les violences sexuelles trouvent des justifications, des excuses, sont simplement banalisées, voire acceptées.

Les cultures enclines au viol et les cultures sans viol. Les études interculturelles. Partie 2 : le cas de la culture occidentale Partie 3 : Alcool, fêtes & viol – les fraternités étudiantes aux États-Unis Je vais commencer une petite série sur les cultures enclines au viol.

Les cultures enclines au viol et les cultures sans viol. Les études interculturelles

Je débuterai par le résumé des études d’anthropologie, notamment celles qu’a menées Peggy Reeves Sanday, et qui l’ont conduit à penser qu’il existait des cultures sans viol et des cultures enclines au viol. Femmes Minangkabau L’anthropologue Peggy Reeves Sanday a étudié plusieurs sociétés préindustrielles afin d’établir leur vision du viol, mais aussi de la sexualité et des rapports entre les hommes et les femmes. Je veux comprendre... la culture du viol.

Nous vous avions parlé il y a quelques temps du slut-shaming ; continuons sur ce thème avec la culture du viol. La culture du viol décrit un environnement social et médiatique dans lequel les violences sexuelles trouvent des justifications, des excuses, sont simplement banalisées, voire acceptées. C’est par exemple un environnement qui culpabilise les femmes quant à leurs tenues et leur apparence. Culture du Viol.

Du Corps sans âme ?...

J'ai porté plainte. Rape culture. Féminisme. Tous victimes de la pulsion sexuelle ? La gestion de la sexualité masculine n’est jamais mise en avant parmi les problèmes sur lesquels nos sociétés devraient se pencher.

Tous victimes de la pulsion sexuelle ?

Pourtant, il s’agit peut-être de l’un de nos problèmes les plus cruciaux. Le 16 avril était publié par la FIDH un rapport effarant sur les violences sexuelles en Egypte. Alors que le pays était montré en exemple pour la vivacité de l’élan démocratique qui s’est exprimé place Tahrir en 2011, 99,3% des femmes égyptiennes déclarent aujourd’hui avoir été victimes d’agressions sexuelles dans leur vie et 86% des hommes avoir déjà commis des agressions. Des chiffres qui laissent sans voix. Moins loin de nous, une nouvelle tragédie a eu lieu à Evry le 30 mars dernier où quatre mineurs (11, 13, 15 et 17 ans) ont violé et torturé une jeune fille de 17 ans dans un parc. Le 22 avril est paru sur lemonde.fr une tribune de trois femmes militaires (deux violées et l’une agressée) demandant au ministre de la justice d’agir contre les agressions sexuelles dans l’armée. Sexisme inversé : elle harcèle des hommes dans la rue. «Il y a quelques semaines, j’étais dehors avec ma coloc, à Brixton dans le sud de Londres lorsque j’ai vu une chaise qui me plaisait devant un magasin d’antiquités, raconte Leah Green, journaliste au Guardian.

Sexisme inversé : elle harcèle des hommes dans la rue

Elle me rappelait un peu ce qu’avait ma grand-mère dans sa vieille maison. De la violence à la perversion, le viol entre époux. Si DSK avait connu le Tantra. Le regard pornographique sur la fellation. Examinons d’où vient l’étiquette porno sur la fellation est comment elle se met en place sur la personne de la femme.

Le regard pornographique sur la fellation

Dans l’éducation patriarcale traditionnelle, qui a été la mienne jusqu’à mes 15 ans, le phallus - pénis en érection est un symbole de pouvoir, de puissance et de fécondité. Une jeune fille n’a pratiquement aucune chance de voir une image de pénis au repos ou en érection, sauf sur la personne d’exhibitionniste rejeté en marge de la société, ou en cas d’abus sexuel qui compromet de toute manière alors gravement son développement sexuel. Regard vers la sexualité sacrée. Un sujet que j’ai déjà très légèrement évoqué sur ce blog.

Regard vers la sexualité sacrée.

Un sujet dit tabou et sur lequel les moeurs ont la vie bien dure. Un article d’autant plus dur à écrire. La sexualité fait partie de notre vie et est à mon sens une très belle forme de communication entre les deux partenaires. Et j’ai de mon côté vécu aussi de très belles choses en la matière dans ma vie de couple. Mais le problème c’est qu’aujourd’hui on s’est détourné de notre sexualité de base sous l’influence de nombreux facteurs de société où l’image que l’on nous donne de la sexualité est très faussée. Culture du viol : quand "le Point" conseille aux femmes d'"accepter la brutalité" La parade nuptiale des tortues d'Hermann comprend des morsures et des chocs de carapace ("Le Point"/capture) La "rape culture" ("culture du viol"), terme utilisé pour la première fois par les féministes dans les années 1970, semble décidément plus que jamais au goût du jour, tant le concept apparaît omniprésent dans nos médias.

Culture du viol : quand "le Point" conseille aux femmes d'"accepter la brutalité"

Si par "culture du viol", on entend tout un appareil de pensée, de représentation, de pratiques et de discours qui excusent, banalisent, érotisent voire encouragent la violence sexuelle, alors c’est bien le magazine "Le Point" qui, sur son site, nous offre cette semaine, le plus beau cas d’école. Traitement médiatique inapproprié de la violence sexuelle Le tout, bien-sûr, vidéo à l’appui : Cette vidéo, donc, montre un accouplement de tortues Hermann (Testudo hermanni), au cours duquel le mâle s’efforce maladroitement de monter sur la femelle, après l’avoir au préalable immobilisée, au moyen de légers mordillements et autres petits coups sur sa carapace. Avis sur la BD Projet Crocodiles (2013) par Myroie. Les femmes sont victimes de violence sexiste tous les jours.

Avis sur la BD Projet Crocodiles (2013) par Myroie

L'auteur de ce projet a un jour décidé d'illustrer des témoignages de femmes frappées par l'injustice qu'est la haine du féminin au jour le jour, prouvant ainsi qu'il y a encore énormément de travail à faire, encore aujourd'hui, ici même, en France. J'apprécie énormément ce projet pour le moment sous forme de blog ( qui deviendra une BD papier dans peu de temps (je crois et je l'espère) parce que non seulement son auteur dénonce une réalité qui frappe énormément de femmes, mais en plus, il est à l'écoute des féministes quand ces dernières lui font remarquer qu'il y a tel ou tel problème dans ses BD.

Rares sont les personnes capables de se remettre en question comme il le fait, et je pense que c'est important de le souligner. Le Projet Crocodile a, néanmoins selon moi, une petite faiblesse : celui de mettre en avant des histoires hors sujet. Une idée vraiment pertinente aura été de transformer les hommes en crocodiles.