background preloader

Ressources & associations pour l'éducation

Facebook Twitter

Société pour un monde digne des enfants. Eradiquer la Violence Educative Ordinaire en 10 étapes. (Si vous savez déjà ce qu’est la VEO, n’hésitez pas passez directement à la troisième partie de l’article : « comment éradiquer la violence éducative Ordinaire ») A l’origine de la “violence humaine” La plupart des personnes autour de nous n’ont jamais entendu parler de « Violence Educative Ordinaire ». Ils connaissent bien tous les autres types de violence, ça oui… mais la « Violence Educative Ordinaire », non, inconnu au bataillon ! Pourtant, presque tous la pratiquent quotidiennement, envers leurs propres enfants ! Cependant, nous n’avons pas à nous sentir coupables ! En fait, ils sont comme nous tous, ces savants, ces chercheurs; ils ont tout simplement subi cette violence éducative durant leur enfance, et ont finis par la « banaliser ». Voici l’explication que donne Olivier Maurel, fondateur de l’OVEO (Observatoire de la Violence Educative Ordinaire) : « En réalité, l’explication de ce phénomène est simple.

Ne l’oublions pas, les enfants sont des éponges ! Violence éducative ordinaire : regardons la en face. Photo Yoann Lambert La violence éducative ordinaire, ce sont ces fessées, ces gifles, ces menaces, ces punitions, ces railleries et moqueries que nous avons subies quand nous étions enfant et que nous faisons subir à nos enfants tant que nous n’avons pas conscience de leur impact et tant que nous n’avons pas déconstruit nos conditionnements. Ce sont tous ces traitements infligés « pour notre bien » et qui ne semblent normaux, ordinaires, que parce qu’ils sont subis et transmis de génération en génération.

Cet article a été co-écrit avec Olivier Maurel* « Ces effets peuvent paraître invraisemblables et disproportionnés, mais pour les comprendre il suffit de se rappeler que notre organisme est doté de deux systèmes d’autoprotection : le système immunitaire et le stress » Non, ces gestes et ces mots ne sont pas anodins : la preuve (scientifique) Comprendre les effets de la violence éducative ordinaire illustration de l’article : Yoann Lambert ; page de couverture du magazine : Gilles Levrier. Pourquoi la «violence éducative ordinaire» est désormais interdite. Le Parlement a donné son feu vert définitif, ce jeudi, à un texte qui vise à réduire les violences faites aux plus jeunes alors que 85 % des parents français ont recours à des pratiques relevant d'une violence éducative ordinaire. ● Un texte pour «contribuer à apaiser la société française» Ce jeudi 22 décembre a été voté de manière définitive l'article 68 du projet de loi «Égalité et Citoyenneté» qui précise désormais que l'exercice de l'autorité parentale exclut «tout traitement cruel, dégradant ou humiliant, y compris tout recours aux violences corporelles.»

Ce texte a pour but de «contribuer à apaiser la société française, à donner sa juste place à la jeunesse, à lutter contre la délinquance et le terrorisme, et à donner tout leur sens aux termes égalité et fraternité de la devise républicaine». ● Châtiments corporels: qu'est-ce qui change vraiment avec la loi? En tant que règle exclusivement civile, elle ne s'accompagne d'aucune sanction pénale.

. ● Des conséquences parfois dramatiques. 7 situations de violence éducative ordinaire. Violence éducative ordinaire. Si le concept fait naître des tensions chez les parents, c’est souvent par peur d’être jugés, pour ne pas dire stigmatisés, dans leur façon d’accompagner leurs enfants. Soyons clairs : nous souhaitons tous le meilleur pour nos mômes.

Pourtant, ils nous arrivent de déraper dans notre manière de les éduquer, parfois même sans en prendre conscience. Pour de multiples raisons, qui tiennent aussi bien de l’énervement passager que de la reproduction de modèles éducatifs dans lesquels nous avons-nous même été bercés. Violence éducative ordinaire : c’est quoi ? La violence éducative ordinaire désigne les violences physiques, psychologiques et verbales, souvent admises et tolérées, que nous faisons subir à nos enfants à titre éducatif. Plusieurs études ont démontré les conséquences néfastes de ces violences, même légères, sur le devenir des enfants.

Il faut dire que le risque de basculer dans un comportement de violence éducative ordinaire est important. Et vous ? Contre la violence éducative institutionnelle. La Violence Éducative Ordinaire, est celle qui est pratiquée à l’encontre des enfants. Celle qui est punitive, que les parents considèrent comme un droit et un moyen d’éducation pour leurs enfants, celle qui ne choque personne, qui est considérée comme acceptable et tolérée par notre société, pour les faire obéir. Mais ce n'est pas de celle là dont nous parlerons le plus, mais celle de la violence institutionnelle permise par l'école, la créche ou l'organisation des séjours de vacances pour ne citer que les principaux exemples. Dans ce cas, les cas de violence réelle, pour choquant qu'ils soient, s'effacent devant les cas bien plus nombreux de violence symbolique qui s'exercent a l'encontre des enfants.

Etude de cas De nombreuses études constatent cette violence institutionnelle. La violence éducative institutionnelle La question de la violence institutionnelle est l'enjeu d'un non dit significatif. Mais comment se caractérise une institution violente ? Des outils contre la violence. Violences scolaires, violence ordinaire ? | Le blog de SOS Éducation. Dessin d'Eric Galland Hier aussi, à proximité du lycée professionnel Gabriel-Péri de Champigny (Val-de-Marne), un adolescent de 17 ans a été frappé de trois coups de couteau par un élève de son lycée. Ce dernier considérait régler ainsi un différend vieux de plusieurs mois, depuis une bagarre qui avait éclaté à l’intérieur de l’établissement. Les deux lycéens avaient été exclus chacun un mois du lycée. «Depuis, les choses s’étaient calmées, et rien ne laissait présager qu’il puisse se passer quelque chose d’aussi grave», déclare au Parisien le proviseur, Dominique Bertheaume.

Le problème s’est en réalité juste déplacé de l’établissement au dehors. Si les violences scolaires n’ont rien de nouveau, comme l’a révélé l’étude de l’historien Philippe Conrad pour l’Institut de recherche indépendant pour l’éducation (IRIE), elles se sont accrues et aggravées au cours des dernières décennies. À lire aussi, l’article de Lomig, sur Expression libre. Roman Bernard. La violence éducative ordinaire : VEO. Il y a pas mal de temps déjà, je voulais vous parler d’un sujet sensible, mais aussi très important : la “Violence Éducative Ordinaire“, appelée aussi VEO.

Vous allez me demander, qu’est-ce que la violence éducative ordinaire ? Hé bien, ce sont toutes ces violences physiques, psychologiques ou verbales utilisées sur les enfants, en faisant passer ces actions pour quelque chose de bien au nom de l’éducation. D’ailleurs, la fameuse phrase “c’est pour ton bien” doit vous dire quelque chose. Ce sont ces fessées, ces claques, ces tapes, ces chantages, ces jugements, ces punitions, ces dévalorisations, ces promesses non tenues, ces manipulations quotidiennes qui rendent cette violence “ordinaire”.

Elle passe inaperçue puisque énormément de personnes y ont recours sans jamais la remettre en question. Certains parents ne savent pas qu’il existe des alternatives aux cris et aux châtiments corporels, qu’il est tout à fait possible d’éduquer un enfant sans avoir recours aux menaces. La violence éducative : Olivier Maurel - Kaizen. "Violences éducatives ordinaires": Parents, attention aux phrases blessantes envers vos enfants. ÉDUCATION - "Qu'est-ce que j'ai fait pour avoir un fils comme toi", "tu as toujours été plus lent que ton frère": les violences verbales subies pendant l'enfance ont un impact sur le développement, rappelle ce mardi 12 septembre une campagne de sensibilisation française lancée par deux associations. A l'initiative de l'Observatoire de la violence éducative ordinaire et de StopVeo - Enfance sans violences, un spot de 30 secondes est diffusé dès ce mardi sur internet puis sur plusieurs chaînes télévisées (France 5, France 24, LCP, RTL9) à partir de vendredi 15 septembre.

"Tu n'es qu'un bon à rien" Dans ce film, conçu et réalisé par l'agence Publicis Conseil, cinq adultes témoignent de "la petite phrase" qui les a marqués enfants: "Ah si j'avais su, j'aurais pas fait d'enfant", "Ne mets pas ce tee-shirt, il te fait des gros bras", "Tu n'es qu'un bon à rien", "Tu as toujours été plus lent que ton frère" ou "Qu'est-ce que j'ai fait pour avoir un fils comme toi? ". Education bienveillante : le point de vue de l’Observatoire de la violence éducative ordinaire (Oveo)

Caisse d'Allocations familiales de l'Ain de l'Ain caf-de-l-ain Caisse d'Allocations familiales de l'Aisne de l'Aisne caf-de-l-aisne Caisse d'Allocations familiales de l'Allier de l'Allier caf-de-l-allier CAISSE D'ALLOCATIONS FAMILIALES des ALPES DE HAUTE PROVENCE des ALPES DE HAUTE PROVENCE caf-des-alpes-de-haute-provence Caisse d'Allocations familiales des Hautes-Alpes des Hautes-Alpes caf-des-hautes-alpes Caisse d'allocations familiales des Alpes-Maritimes des Alpes-Maritimes caf-des-alpes-maritimes Caisse d'Allocations familiales de l'Ardèche de l'Ardèche caf-de-l-ardeche Caisse d'allocations familiales des Ardennes des Ardennes caf-des-ardennes caf-de-l-ariege Caisse d'Allocations familiales de l'Aube de l'Aube caf-de-l-aube Caisse d'Allocations Familiales de l'Aude de l'Aude caf-de-l-aude Caisse d'Allocations familiales de l'AVEYRON de l'AVEYRON caf-de-l-aveyron Caisse d'allocations familiales des Bouches-du-Rhône des Bouches-du-Rhône caf-des-bouches-du-rhone Caisse d'Allocations familiales du Calvados du Calvados.

Education : les inconvénients des punitions. Pourquoi les punitions sont inefficaces 1. Les punitions sont des signes d’impuissance Punir n’est pas manifester son autorité. Nous punissons par manque d’autorité. – Isabelle Filliozat Les punitions sapent progressivement l’autorité des parents : les enfants finissent par se protéger de leurs sentiments désagréables. Les punitions sont souvent infligées sous le coup de l’exaspération et sont par conséquent irrationnelles, disproportionnées, et sans rapport avec le comportement qui pose problème. 2.

Pour qu’une punition soit efficace, Thomas Gordon nous explique dans son livre « Eduquer sans punir » qu’il faut suivre quelques règles techniques : – Un comportement déjà puni doit être systématiquement puni, sinon cela signifie que le comportement en question est finalement négociable, voire acceptable – La punition doit suivre immédiatement le comportement indésirable – La personne qui punit doit veiller à ce que le comportement puni ne soit jamais récompensé 3. 4. Il faut montrer qui dirige. . Le prix de la violence ordinaire. Aussi boiteux que puisse souvent être l’exercice, le fait d’attribuer un coût monétaire à un problème est parfois le meilleur moyen de mettre en lumière son importance (gravité) relative et de se faire entendre dans un monde où l’économie est la valeur cardinale. Une commission indépendante a dévoilé cette semaine un volumineux rapport dans lequel des experts estiment le coût économique de la lutte contre les changements climatiques d’ici 2030 à moins de 1 % à 4 % du produit intérieur brut (PIB) mondial, soit l’équivalant d’un petit retard de croissance de 6 à 12 mois sur un horizon d’une quinzaine d’années.

On pourrait discuter longuement de la fiabilité de telles estimations sur des phénomènes aussi complexes, ainsi que du caractère réducteur de ramener à un coût économique un problème touchant tellement d’autres facettes de notre vie sur terre. Ouille! Plus tôt ce mois-ci, deux chercheurs se sont prêtés à un exercice tout aussi périlleux, mais à propos d’un tout autre problème. Cette violence ordinaire qui pèse sur la vie des collèges et lycées. Il n'y a pas de sentiment d'insécurité dans les collèges et les lycées français. D'après l'enquête menée par l'Education nationale auprès de 20.000 agents, "près de 9 répondants sur 10 affirment se sentir en sécurité ou plutôt en sécurité dans leur établissement.

" Mais cela n'empêche pas, pour une personne sur trois travaillant en collège ou lycée, de percevoir un climat de violence. Un chiffre qui varie selon les postes : seuls 6,4% du personnel de direction sont inquiets, contre 30% pour les enseignants. Les faits de violence physique sont rares : 5% ont été bousculés violemment, moins de 1% ont été frappés et 0,3% blessés par arme. Mais c'est au niveau des agressions verbales que la violence se fait le plus ressentir. 42,5 % des personnels affirment avoir été insultés depuis le début de l'année scolaire. Des incivilités qui dégradent l'ambiance de travail pour le sociologue Eric de Barbieux. "La violence est une violence de bas-bruit, ce que j'appelle les micro-violences répétées. Violence éducative ordinaire Archives - Claude Didierjean-Jouveau - Naissance, allaitement, maternage, parentalité, éducation. Violence Educative Ordinaire.

Mixité et violence ordinaire au collège et au lycée. L’ouvrage intitulé Mixité et violence ordinaire au collège et au lycée fait suite à une enquête collective menée dans le cadre de l’ANR VIOLECOGENRE réunissant des chercheurs en psychologie sociale, en philosophie, en sociologie et en études cinématographiques (cf. Pour aller plus loin). En s’interrogeant au départ sur les violences au sein des collèges et des lycées, cette recherche vise à questionner les ressorts de la construction identitaire des filles et des garçons dans le milieu scolaire ainsi que le rôle joué par les adultes dans une institution « qui transmet et consolide les modèles sexistes de comportement » (p.10).

Les chercheurs s’appuient sur une enquête de terrain, avec trente-neuf entretiens de chefs d’établissement et une année d’observation ethnographiques dans cinq établissements distincts. Compte-rendu réalisé par Anouk Flamant, Observatoire PoLoc (janvier 2017) Sommaire de l'ouvrage Consulter le sommaire sur le site de l'éditeur Références de l'ouvrage. Violence éducative ordinaire | Education bienveillante.

La violence éducative ordinaire. La « violence ordinaire » désormais interdite. Jeudi, le Parlement adoptait définitivement, par un vote à l’Assemblée nationale, le projet de loi «Egalité et citoyenneté». Un texte de 65 mesures pour la jeunesse, la mixité sociale ou encore contre les discriminations. L'article 68, qui vise à réduire les violences faites aux plus jeunes, est presque passé inaperçu : il introduit dans le code civil «l’exclusion de tout traitement cruel, dégradant ou humiliant, y compris tout recours aux violences corporelles» des parents sur les enfants. Une disposition anti-fessées saluée par des associations comme la Fondation pour l’enfance ou l’Observatoire de la violence éducative ordinaire (OVEO).

«Les enfants disposent désormais du même droit au respect de leur intégrité physique et psychologique que les adultes», se réjouit l’association, qui a milité pour faire passer le texte, sur son site. Pour les défenseurs du texte, ces châtiments n’ont pas de vertus pédagogiques. Pas de sanction prévue Auteur: Libération - Liberation.fr. Untitled. Débat / La fessée, l'éducation chrétienne et la violence éducative ordinaire (VEO) S ur la base de l’Ancien Testament les châtiments corporels ont souvent été perçus de manière utile et positive dans les foyers chrétiens mais est-ce correct d’emprunter à l’Ancien Testament un modèle éducatif (Pr 23:13-14) ? N’épargne pas la correction à l’enfant; Si tu le frappes de la verge, il ne mourra point. En le frappant de la verge, tu délivres son âme du séjour des morts.… Proverbes 23:13-14 Le Nouveau Testament (Mt 18:6) se montre d’ailleurs sévère envers ceux qui scandalisent les enfants et appelle même les pères à ne pas irriter leurs enfants (Col 3:21) !

Pères, n’irritez pas vos enfants, de peur qu’ils ne se découragent. Colossiens 3:21 Dans une interview accordée à Kaisen Magazine, Olivier Maurel auteur de La violence éducative, un trou noir dans les sciences humaines définit la Violence Educative Ordinaire (VEO) ainsi : Si les conséquences de la maltraitance sont aujourd’hui bien acquises, il n’en va pas de même pour la violence éducative ordinaire.

Elodie Crépin Merci, Teaser MOOC accompagner les transitions éducatives. Accompagner les transitions éducatives. Train Petite Enfance & Parentalité.