background preloader

TENDANCES

Facebook Twitter

« La crise des valeurs favorise les théofascismes » LE MONDE CULTURE ET IDEES | • Mis à jour le | Propos recueillis par Julie Clarini Professeur émérite de psycho­pathologie clinique à l’université d’Aix-Marseille et psychanalyste, Roland Gori s’est fait connaître pour sa réflexion sur la médicalisation de l’existence (La Santé ­totalitaire, Denoël, 2005) et sa critique des nouvelles formes de contrôle social (L’Empire des coachs, Albin Michel, 2006).

« La crise des valeurs favorise les théofascismes »

Thomas Piketty : « La lutte des classes n'est pas morte » DOCUMENT LAB – L'argumentaire envoyé aux députés PS pour défendre la déchéance de nationalité. On imagine le malaise : comment défendre une mesure prônée en son temps par Nicolas Sarkozy puis le Front national lorsqu'on est un député socialiste ?

DOCUMENT LAB – L'argumentaire envoyé aux députés PS pour défendre la déchéance de nationalité

C'est bien ce qui arrive aux élus PS, sommés de dire le moins de mal possible de la déchéance de nationalité des binationaux condamnés pour terrorisme. "Près de 80% des députés PS sont contre", confiait le 23 décembre, cité par L'Obs, le député PS Bernard Roman. "Dangereuse", "nauséabonde"... Quand le PS fustigeait la déchéance de nationalité voulue par Sarkozy. Par Francetv info Mis à jour le , publié le Deux époques, deux discours.

"Dangereuse", "nauséabonde"... Quand le PS fustigeait la déchéance de nationalité voulue par Sarkozy

Alors que l'exécutif souhaite introduire dans la Constitution la possibilité de déchéance de nationalité pour les binationaux nés en France, le Huffington Post rappelle le temps où Manuel Valls et François Hollande s'opposaient à cette mesure proposée par Nicolas Sarkozy. Pourquoi la gauche anti-Hollande fonce dans le mur. Une fraction notable de la gauche politique, journalistique et intellectuelle se déchaîne contre François Hollande depuis qu'il a décidé d'inclure la déchéance de nationalité dans son projet de révision constitutionnelle.

Pourquoi la gauche anti-Hollande fonce dans le mur

En novembre dernier, au lendemain des attentats, lorsque le Président avait avancée cette idée lors de son intervention devant le Congrès, à Versailles, cette même gauche avait toussé, sans utiliser toutefois les mots et les références qui lui servent aujourd'hui pour dire son indignation. Sans doute pensait-elle qu'après le temps des coups de menton, viendrait nécessairement celui de la reculade. Elle s'est trompée et cela contribue à sa colère. Une fois encore, François Hollande lui échappe et du même coup, le voilà décrit par les mêmes, jours pairs comme un ectoplasme incapable de la moindre constance, jours impairs comme le destructeur implacable des valeurs les plus sacrées de son camp.

Ni rupture, ni atteinte aux principes de la République Résumons. L’abandon des classes populaires. « Si j’étais chômeur, je n’attendrais pas tout de l’autre, j’essaierais de me battre d’abord. » L’extrême violence des propos du ministre de l’économie Emmanuel Macron n’a pas échappé aux cinq millions de demandeurs d’emploi, dimanche 6 décembre, au moment de voter.

L’abandon des classes populaires

Le gouvernement envisage des centres de rétention pour les personnes fichées « S » Le gouvernement continue d’explorer de nouvelles voies pour développer l’arsenal sécuritaire à sa disposition.

Le gouvernement envisage des centres de rétention pour les personnes fichées « S »

Parallèlement à la consultation du conseil d’Etat sur son projet de réforme constitutionnelle, le gouvernement de Manuel Valls sollicite l’avis de la haute juridiction sur certaines des mesures complémentaires destinées à renforcer les moyens de la police dans la lutte antiterroriste. De façon explicite, le ministère de l’intérieur demande ainsi au Conseil d’Etat si la loi peut permettre l’internement administratif des personnes qui font l’objet d’une fiche « S » (pour prévenir des menaces à la sécurité publique ou à la sûreté de l’Etat), mais qui n’ont jamais été condamnées.

La CIA veut prendre le contrôle du (mauvais) temps. Le grand basculement réactionnaire. Edito. Le temps de la médiocrité. Hervé Le Bras : "Aujourd'hui, en France, les inégalités font système. HD.

Hervé Le Bras : "Aujourd'hui, en France, les inégalités font système

Dans les années 1980, les néoconservateurs anglais et américains présentaient les inégalités comme un phénomène positif... Qu'en est-il aujourd'hui? HERVÉ LE BRAS. Les pays anglo-saxons restent les plus inégaux au monde. Ils avaient raison : nous sommes proches de l’effondrement ! Quarante ans après sa publication, les prévisions de The Limits to Growth ont été validées par une toute nouvelle étude australienne.

Ils avaient raison : nous sommes proches de l’effondrement !

Attendez-vous à l’apparition prochaine des premiers signes de l’effondrement mondial... Par Graham Turner & Cathy Alexander. Article publié dans The Guardian, le 2 septembre 2014: Limits to Growth was right. New research shows we're nearing collapse (traduction: JFG-QuestionsCritiques). On a demandé à un expert ce qu'il se passerait si tous les immigrés quittaient la France du jour au lendemain. Illustration : Zelda Mauger Environ 55% des Français pensent qu'il y a trop d'immigrés en France, et 24% des sondés estiment qu'en matière d'emploi, on devrait « donner la priorité à un Français sur un immigré en situation régulière ».

On a demandé à un expert ce qu'il se passerait si tous les immigrés quittaient la France du jour au lendemain

Si, comme moi, vous ne trouvez pas ces chiffres particulièrement surprenants, c'est peut-être parce que votre oreille s'est habituée au son monocorde des discours anti-immigration, omniprésents à la veille des élections européennes. Pourtant, si l'immigration clandestine continue de susciter le débat, le nombre de traversées illégales aux frontières de l'UE tend à baisser, d'après l'agence européenne Frontex. Sur son site Internet, le Front National souligne que l'immigration représente un « coût important pour la communauté nationale, évalué à 70 milliards d'euros par an » (selon l'économiste Yves-Marie Laulan, poursuivi en 2009 pour provocation à la haine envers les Roms).

Societe

Democratie. Crises. Conflits emeutes revoltes revolutions.