background preloader

Données du milieu

Facebook Twitter

Le business de la misère : les sous-traitants privés du SAMU social gagnent 11 millions d'euros par an. Le SAMU social de Paris n'arrive plus à gérer le service d'hébergement d'urgence.

Le business de la misère : les sous-traitants privés du SAMU social gagnent 11 millions d'euros par an

En dix ans, le nombre de chambres nécessaires est passé de 2 000 à 30 000. Ces demandes proviennent du 115 et de la Coordination de l'accueil des familles demandeuses d'asile et de plusieurs associations humanitaires. Au total, ce sont plus de 500 hôtels qui sont utilisés pour cet hébergement d'urgence. Oui, mais voilà. Le SAMU social n'arrive plus à gérer ces chambres d'hôtel et a donc recours à des sociétés privées externes pour gérer les réservations. Article monde samu hotel paris. Observatoire National de L'Enfance en Danger. La vulnérabilité, nouvelle catégorie de l’action publique. Le recours au concept de vulnérabilité est aujourd’hui généralisé au point que celle-ci est devenue une catégorie analytique à part entière : elle sert à désigner les publics cibles de l’action sanitaire et sociale comme les formes de pauvreté et de précarité et est indissociable de leur traitement par l’action publique, quand elle ne qualifie pas cette dernière.

La vulnérabilité, nouvelle catégorie de l’action publique

Autant dire que les vulnérabilités sont multiples et leurs sens parfois équivoques. On ne trouve, dans les quelque 800 pages de la dernière édition du manuel de Droit de l’aide et de l’action sociales (Borgetto et Lafore, 2009), qu’une poignée d’occurrences pour le terme de « vulnérabilité » ; en revanche, les notions d’insertion, inclusion et exclusion, érigées dans les années 1990 en paradigmes de l’action publique, sont omniprésentes. Sans doute un ouvrage écrit aujourd’hui ferait-il la place un peu plus belle à la vulnérabilité.

Vulnérabilités sanitaires et sociales. La « vulnérabilité » : un terme peu usité des historiens.

Vulnérabilités sanitaires et sociales

Repris de la médecine, de la psychiatrie et de la gérontologie – où il a ensuite davantage percé sous son synonyme de « fragilité » –, il s’est aussi imposé en économie, en statistique et en expertise sur le développement [1][1] Sur la généalogie du concept de vulnérabilité, voir... ; il gagne depuis les années 1990-2000 les sciences humaines et sociales et même le droit commence à en faire usage.

Il a envahi les discours politiques et médiatiques. En histoire pourtant la notion reste encore absente [2][2] L’une des rares appropriations assumées a été celle.... Site de la revue Le mouvement social, revue d'histoire sociale. Articles - BRODIEZ-DOLINO Axelle. - «Les politiques d'assistance en France au second 20e siècle : de l'aide socio-sanitaire à la lutte contre les exclusions », Traverse.

Articles - BRODIEZ-DOLINO Axelle

Zeitschrift für Geschichte. Revue d'histoire, 2015/1, p. 107-121. - « Entre social et sanitaire : les politiques de lutte contre la pauvreté-précarité en France au 20e siècle », Le Mouvement social, n° 242, janvier-mars 2013, p. 9-29 (accessible en version payante).Version anglaise : « Between Social and Sanitary: Policies against Poverty and Insecurity in the 20th Century» (accessible en version payante). - « Les trois âges du conflit associatif. Qu'est-ce qu'une AIVS (Agence Immobilière à Vocation Sociale) ? L’« Airbnb des réfugiés » bientôt en France : vraie ou fausse bonne idée ? Face à la crise migratoire, des associations proposent de mettre en relation particuliers et réfugiés, pour héberger ces derniers.

L’« Airbnb des réfugiés » bientôt en France : vraie ou fausse bonne idée ?

C’est sympa comme tout mais on se demande quand même où est passé l’Etat. C’est un peu un gimmick de la droite vénère, nourrie par Jean Raspail et son livre apocalyptique « Le Camp des Saints » (1973, réédité en 2011) : « Les bobos n’ont qu’à accueillir les réfugiés chez eux. » Eh bien « les bobos » semblent avoir décidé de prendre la consigne au mot. Surfant sur les codes de l’économie du partage, des assos promeuvent désormais des sortes « d’Airbnb des réfugiés ». En Allemagne, la plateforme Flüchtlinge Willkommen (Bienvenue aux réfugiés) se targue d’avoir placé 122 personnes depuis novembre dernier. En France, une application similaire est sur les rails. Les enfants dans la ville. En France, les études urbaines se sont encore peu intéressées aux enfants.

Les enfants dans la ville

Site officiel du Collectif des Associations Unies. Les chiffres clés en protection de l'enfance.

Rapport

Plaidoyer. CLERMONT. Codes reglements. Politiques publiques. Un pacte pour l’accès au logement des sans-abri. Chaque hiver, avec la médiatisation des «morts de la rue», la France se rappelle avec douleur combien la pauvreté et la grande exclusion s’intensifient dans le pays.

Un pacte pour l’accès au logement des sans-abri

Mais au-delà de l’émotion légitime liée à ces drames, il est temps de redéfinir clairement les priorités et l’efficacité d’une politique publique de l’hébergement et du logement : celle-ci laisse en été comme en hiver une personne sur deux sans réponse quand elle appelle le 115 (1) espérant trouver un toit pour la nuit. Le nombre de personnes sans abri (140 000 selon l’INSEE) a augmenté de 50% ces dix dernières années. L'hébergement et le logement des personnes en difficulté. Notre objectif est de dépasser la seule réponse à l’urgence et d’aider les personnes les plus démunies à sortir définitivement de la rue, en les accompagnant dans un parcours d’insertion vers le logement.

L'hébergement et le logement des personnes en difficulté

Sylvia Pinel 15 janvier 2015 La fin de la gestion au thermomètre La fin de la gestion saisonnière du dispositif d'hébergement a été posée par le Plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale du 21 janvier 2013. Jusqu’à présent, la baisse des températures était le critère uniforme et mécanique permettant l’ouverture de capacités exceptionnelles de mise à l’abri. Désormais, l’ouverture des capacités exceptionnelles de mise à l’abri se fait quand c’est utile et indépendamment de la saison.

Cette nouvelle gestion s’accompagne d’une volonté des pouvoirs publics de réduire le nombre de nuitées d’hôtel. Le recours à l’hôtel doit devenir une exception et non plus la norme.

Actu

150203_dp_plan_reduction_nuitees_hoteliere.pdf. Le dispositif Solibail - Découvrez le dispositif d’intermédiation locative Solibail.