background preloader

Définitions et articles

Facebook Twitter

Comment s’y retrouver dans les réseaux M2M ? 1/2. Les réseaux de télécommunications “machine to machine” (M2M) sont des réseaux dédiés à la communication entre objets connectés (IoT pour “Internet of Things”) et les infrastructures Internet (smartphones, serveurs, data-centers, cloud, etc) qui exploitent les données qu’ils génèrent voire les pilotent quand ils sont actifs. On entend souvent parler de la star française qu’est Sigfox, notamment du fait de ses importantes levées de fonds et de son déploiement international de réseau M2M. Sigfox fait face à LoRA, une alliance supportant une technologie propriétaire issue de l’américain Semtech. Les opérateurs Bouygues Télécom et Orange ont annoncé en 2015 le lancement de leur propre réseau M2M à base de technologie LoRA. Mais il existe d’autres standards et solutions de réseaux M2M dont le standard ouvert Weightless-N.

Et les schémas industriels sont différents à chaque fois mélangeant allègrement de l’intégration plutôt verticale (à la Sigfox) ou plutôt horizontale (Weightless-N et LoRA). Quelle est la différence entre le M2M et l'IoT ? Souvent désignés par leurs initiales le machine to machine (M2M) et l’Internet of Things (IoT) sont deux concepts très proches. Il existe néanmoins une différence essentielle à retenir. Nous vous l’expliquons dans les lignes qui suivent. Le M2M et l’IoT sont deux concepts, deux phénomènes très importants et assez proches. Ce sont deux solutions qui proposent des accès à distances à des objets ou des capteurs. Pour certains comme Chantal Polsonetti, la vice-présidente du groupe Arc et spécialiste dans le domaine, « la ressemblance s’arrête là« .

Le M2M se définit traditionnellement par un réseau de télécommunication point à point utilisant un module cellulaire ou WiFi intégré, pour connecter des machines ou des objets à un réseau. L’IoT repose quant à lui sur l’identification de chaque objet, souvent connecté les uns aux autres, afin qu’il puisse envoyer des données sur une plateforme Cloud, comme AWS d’Amazon, ou à une application à plus large échelle. Le concept « libre » : l’IoT. Internet des objets. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Internet des objets (IdO ou IoT pour Internet of Things en anglais) représente l'extension d'Internet à des choses et à des lieux du monde physique.

Alors qu'Internet ne se prolonge habituellement pas au-delà du monde électronique, l'internet des objets connectés représente les échanges d'informations et de données provenant de dispositifs présents dans le monde réel vers le réseau Internet. L'internet des objets est considéré comme la troisième évolution de l'Internet, baptisée Web 3.0 (parfois perçu comme la généralisation du Web des objets mais aussi comme celle du Web sémantique) qui fait suite à l'ère du Web social. L'internet des objets revêt un caractère universel pour désigner des objets connectés aux usages variés, dans le domaine de la e-santé, de la domotique ou du Quantified Self. Histoire et définition de l'internet des objets[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code] Radio-étiquettes. Objets connectés: Voilà à quoi pourrait ressembler votre quotidien en 2025.

HIGH-TECH - Ludovic Le Moan, le co-fondateur de la société toulousaine innovante Sigfox, spécialiste de la connectivité des objets, imagine notre quotidien dans dix ans… Anaëlle Grondin Publié le Mis à jour le A quoi va ressembler votre vie en 2025? 20 Minutes a posé la question à Ludovic Le Moan, le PDG de la start-up toulousaine Sigfox. En cinq ans d’existence, celle-ci a réussi à se faire une place parmi les leaders des objets connectés à l’échelle internationale en misant sur le très bas débit pour connecter un maximum d’objets entre eux pour un coût très faible. Voici comment l’entrepreneur imagine le quotidien dans dix ans. Un environnement autonome. Davantage de dépendance. Un abonnement global. Une autre gestion des données. Une révolution inévitable. Mots-clés : [DOSSIER] Les 13 objets connectés qui vont bouleverser votre vie - 1 janvier 2013. Ils envahissent la maison. Ils s'installent dans votre salon.

Les objets connectés arrivent. Leurs créateurs ambitionnent de bouleverser le quotidien de millions de foyers. Rien de moins. 1. La présentation fut hollywoodienne. Ces lunettes futuristes peuvent prendre des photos, lancer une visioconférence et permettent de trouver son chemin, grâce à des microphones et de minuscules caméras intégrés aux branches et contrôlables à la voix. Le 27 novembre, on apprenait que Microsoft avait déposé un brevet pour des lunettes à réalité augmentée. 2. C'est un étrange bandeau. Un pas a été franchi avec "Muse", ce serre-tête en plastique blanc "scannant" les émotions de votre cerveau, mis sur le marché pour 199$ en 2013 - la compagnie a réussi à lever 150.000 $ auprès des internautes via le site de "crowdfunding" Indiegogo. 3.

L'ordinateur du futur aura davantage la capacité d'imiter les sens humains, comme le goût, le toucher ou l'odorat. 4. 5. Un canapé qui commande la télévision ? 6. 7. 8. 9. SFR - scribe objets connectes. 48 vidéos didactiques courtes pour comprendre le numérique d’aujourd’hui. Comprendre l’univers numérique aujourd’hui, c’est aussi savoir ce que signifient des mots ou expressions obscures… Et derrière ces mêmes termes, comment se repérer et agir ? Le portail Clubic a eu la bonne idée de proposer de proposer un mot de la semaine explicité avec une vidéo courte via une rubrique dédiée du site (voir liste ci-dessous).

Ce rendez-vous hebdomadaire présenté par le journaliste Olivier Robillart se veut avant tout didactique. Il vise à une compréhension explicative avec un propos clair sur les objets technologies, les concepts numériques, des termes Internet, les enjeux technologiques ou encore le vocabulaire professionnel High Tech. A ce jour, 48 vidéos sont proposées et archivées. Pour les animateurs multimédia en EPN et pour les internautes et mobinautes, ces modules courts facilitent l’acquisition de connaissances et aussi de compétences utiles dans un monde marqué par le numérique. Lunettes 3D : quelle est la différence entre la 3D active ou la 3D passive ?

La CNIL. 60 secondes pour comprendre l’Internet des objets. Ces dernières années, l’Internet des objets (en anglais « Machine to Machine, souvent abrégé en « M2M ») a fait fureur. Et du côté du collectif, la tendance n’est pas passée inaperçue : la prise My Plug, le régulateur Thermostat Nest, les créations d’étudiants de l’ENSAD en partenariat avec Orange et encore d’autres exemples.

Nous les avons explorés à fond, ces étranges objets qui communiquent entre eux sans notre intervention, pour nous faciliter la vie. Mais une journée entière rythmée par leur usage, ça donne quoi ? Dans soixante secondes, vous le saurez. Découvrez notre sélection des meilleurs objets connectés. Objet connecté : histoire et définitions.

Définitions d’Objet connecté, Internet of Things (IoT), Internet des Objets (IdO) L’expression d’Internet des Objets (IdO) ou Internet of Things (IoT) désigne l’expansion du réseau Internet à des choses/objets et à des lieux dans le monde physique. Les objets deviennent alors connectés, et sont souvent désignés comme tels (montres connectées, bracelets connectés, lunettes connectées…). Il n’existe pas vraiment de définition officielle pour ce terme, mais voici le définition de l’Internet des Objets que nous trouvons la plus pertinente : « L’internet des objets est un réseau de réseaux qui permet, via des systèmes d’identification électronique normalisés et unifiés, et des dispositifs mobiles sans fil, d’identifier directement et sans ambiguïté des entités numériques et des objets physiques et ainsi de pouvoir récupérer, stocker, transférer et traiter, sans discontinuité entre les mondes physiques et virtuels, les données s’y rattachant. » Et voici d’autres définitions : Yves-Marie.