background preloader

Travailler en îlots

Facebook Twitter

Le site de M. Belleville-Douelle. Mais très peu d’enseignants osent franchir le pas d’une installation permanente de leur salle en îlots.

Le site de M. Belleville-Douelle

En effet, les images qui nous viennent en tête sont celles d’un chahut général, d’élèves qui profitent des temps de mise en commun pour discuter au lieu de travailler, d’un enseignant débordé qui court d’îlot en îlot… Il est certain que le travail en groupe nécessite une organisation claire. Les élèves doivent exactement connaître nos attentes, la tâche à accomplir et le temps dont ils disposent.

Pour encadrer plus efficacement le travail de groupe permanent, Marie Rivoire, professeur et formatrice d’Anglais dans l’académie de Grenoble, a élaboré la pédagogie des îlots bonifiés. Chaque groupe d’élèves est donc muni d’une fiche qu’il conserve pendant plusieurs semaines. 1)un tableau collectif présentant vingt cases pour les points bonus et vingt cases pour les points malus. 2)quatre tableaux individuels de vingt cases au bout desquels chaque élève de l’îlot inscrit son nom.

Comment Travailler en Ilots bonifiés ? Un article de Wiki Agreg-Ink.

Comment Travailler en Ilots bonifiés ?

Page en construction ( plan provisoire) Organiser sa classe en îlots consiste à regrouper les tables de façon à obtenir un îlot de quatre élèves assis les uns en face des autres. Afin que tous les élèves puissent voir le tableau, il faut disposer les îlots en biais. On peut projeter des images à l'aide d'un rétro ou d'un vidéo-projecteur sur n'importe quel mur de la classe, pas forcément au tableau. Quelques tables peuvent être laissées libres pour isoler les perturbateurs ou les élèves qui doivent rattraper un devoir par exemple. Travailler en îlots bonifiés. Alertés par un certain nombre de collègues à propos de la « méthode des îlots bonifiés » Marie-Alice Médioni, Christian Puren et Eddy Sebahi (secteur Langues du GFEN) ont co-signé une lettre ouverte en réaction aux propositions de Marie RIVOIRE dans son ouvrage Travailler en îlots bonifiés, Chambéry, Génération5, 2012.

Travailler en îlots bonifiés

Début de l'introduction Nous observons depuis quelques mois sur les listes de diffusion d'enseignants de langues, en particulier d'anglais (mais plus seulement), la multiplication d'échanges concernant un « système » dit « des îlots bonifiés », avec des comptes rendus d'utilisation enthousiastes, et des échanges de fiches de travail.

Nous avions depuis le départ de fortes réserves et critiques à formuler à l'encontre de ce « système ». L'intégralité de la lettre ou sur le site de Philippe Meirieu avec la présentation de l'ouvrage de Marie Rivoire : Travailler en îlots. Nous profitons de la sortie du livre de Marie Rivoire sur le travail en îlots pour lancer une discussion sur les conditions d’un travail de groupes réussi.

Travailler en îlots

Deux réactions à ce livre sont à découvrir : une recension élogieuse, par Raoul Pantanella. Et le document à charge contre ce mode de travail, d’un groupe de chercheurs, Christian Puren, Maria-Alice Médioni, Eddy Sebahi. Et vous, qu’en pensez-vous ? Nous souhaitons que ce soit l’occasion de nous poser cette question : à quelles conditions le travail par groupes peut-il être efficace et faire progresser tous les élèves ? L’est-il même réellement ? Travailler en îlots bonifiés pour la réussite de tous Marie Rivoire, Génération 5, Chambéry, 2012 Recension par Raoul Pantanella Elle prend en compte dans sa méthode, deux tendances profondes que l’on peut observer chez les élèves. Les notes et le jeu. Microsoft Word - 07a4038_memoire_memoire1.doc - 07a4038.pdf. Aménager l’espace de classe pour améliorer les acquis. Travailler en îlots. Nous profitons de la sortie du livre de Marie Rivoire sur le travail en îlots pour lancer une discussion sur les conditions d’un travail de groupes réussi.

Travailler en îlots

Deux réactions à ce livre sont à découvrir : une recension élogieuse, par Raoul Pantanella. Et le document à charge contre ce mode de travail, d’un groupe de chercheurs, Christian Puren, Maria-Alice Médioni, Eddy Sebahi. Et vous, qu’en pensez-vous ? Nous souhaitons que ce soit l’occasion de nous poser cette question : à quelles conditions le travail par groupes peut-il être efficace et faire progresser tous les élèves ? L’est-il même réellement ? Travailler en îlots bonifiés pour la réussite de tous Marie Rivoire, Génération 5, Chambéry, 2012 Recension par Raoul Pantanella Elle prend en compte dans sa méthode, deux tendances profondes que l’on peut observer chez les élèves.

Les notes et le jeu Une pédagogie de groupe bien organisée • Les élèves se placent librement et par affinité, à quatre ou cinq autour d’un « îlot ». Raoul Pantanella. Microsoft Word - PUREN-MEDIONI-SEBAHI_2013c_Ilots_bonifiés_2013-03-27.doc - Ilots_bonifies_032013.pdf. 2013d.