background preloader

TICE et pédagogie

Facebook Twitter

Eduspot : André Tricot : Le numérique améliore-t-il les apprentissages ? "Avec le numérique notre école va devenir encore plus importante.

Eduspot : André Tricot : Le numérique améliore-t-il les apprentissages ?

Il va falloir plus de temps pour l'éducation". A ceux qui espèrent diluer les difficultés d'apprentissage dans le numérique, André Tricot, professeur de psychologie Espe de Midi-Pyrénées, André Tricot est venu au Salon Eduspot, le 9 mars, briser quelques mythes sur le numérique et aussi montrer à quelles conditions celui-ci peut améliorer les apprentissages. Une vraie révolution numérique "Le discours sur le numérique est souvent plein d'enthousiasme ou de craintes démesurées. On est dans un contexte de révolution numérique", déclare André Tricot en ouvrant la conférence organisée par l'Académie de Versailles au salon Eduspot. Révolution numérique car , rappelle A Tricot, en quelques années, il a profondément changé nos habitudes de vie. Ambassadeurs du numérique - Délégation académique au numérique éducatif.

« Ambassadeurs du numérique » est un projet académique visant à doter des enseignants du premier et second degrés d’un kit numérique mobile utilisable au quotidien en classe.

Ambassadeurs du numérique - Délégation académique au numérique éducatif

Ce projet a pour objectif de créer une communauté d’ambassadeurs engagés dans la pratique du numérique éducatif, disponibles pour échanger sur leurs usages, leurs expériences. Dans ce but, des formations, hors du temps de classe, leur seront offertes ainsi que des participations à des salons ou des conférences pour mutualiser, se former et être ensemble. Le but est bien de créer un réseau de professionnels de l’éducation motivés contribuant à la réflexion sur les avantages de l’utilisation pédagogique du numérique et non de spécialistes techniciens du numérique. Le kit comprend : 30gestion. « La classe inversée n’est pas une révolution pédagogique, mais une illusion » (Paul Devin, IEN) Paul Devin est Inspecteur de l'Education nationale et secrétaire général du SNPI (syndicat des personnels d'inspection).

« La classe inversée n’est pas une révolution pédagogique, mais une illusion » (Paul Devin, IEN)

Pour lui, la classe inversée nous détourne du vrai enjeu : les compétences professionnelles de l'enseignant. La classe inversée : révolution ou effet de mode ? Je ne sais pas si c’est un effet de mode mais ce n’est pas une révolution pédagogique. En réaction aux critiques contre la classe inversée, des positionnements différents naissent : traditionnellement, la capsule à visionner la veille est incontournable, mais certains commencent à y renoncer. Bruno Devauchelle : Passer du cours à l'activité avec le numérique ? Najat Vallaud-Belkacem : « Le plan numérique à l’école renforce encore le rôle des enseignants »

La ministre de l’éducation précise, dans un entretien au « Monde », les contours du plan initié par François Hollande, qui sera déployé à la rentrée de septembre.

Najat Vallaud-Belkacem : « Le plan numérique à l’école renforce encore le rôle des enseignants »

LE MONDE | • Mis à jour le | Propos recueillis par Claire Ané Alors que s’amorce le plan pour le numérique à l’école, la ministre de l’éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, annonce dans un entretien au Monde que 25 % des collèges publics seront concernés à la rentrée 2016. Elle précise les effets et enjeux de ce projet initié en septembre 2014 par François Hollande. Concrètement, que changera ce plan pour les élèves ? La plupart des départements et établissements ont prévu de doter les élèves – essentiellement des collégiens – d’une tablette, plus rarement d’un ordinateur portable, qui leur servira jusqu’à la fin de la 3e et qu’ils ramèneront chez eux le soir. Bruno Devauchelle : Il y a-t-il une pédagogie du numérique ?

Au coeur de différentes études critiques publiées ces dernières années se trouve l'aphorisme suivant : "le numérique en éducation ne vaut que par la pédagogie qui invite à l'utiliser !

Bruno Devauchelle : Il y a-t-il une pédagogie du numérique ?

" Après avoir souvent entendu dans les propos volontaristes de responsables politiques ou autres promoteurs des équipements numériques que le numérique allait transformer la pédagogie et qu'on verrait probablement une pédagogie numérique émerger, on ne peut que s'interroger. Appelée de ses voeux sous cette formulation, cette approche certes séduisante reste très éloignée de la réalité quotidienne.

En sortant ici des rituelles explications comme pas de moyens, pas de formations, pas de ressources, infrastructures sous dimensionnées et des rituels plans qui y font écho, l'analyse révèle qu'il y a un espace d'incompréhension entre différents acteurs. André Tricot : "Si l'efficacité d'un système éducatif ne tenait qu'à ses outils, que ce serait simple !". Membre du laboratoire Cognition Langues Langages Ergonomie du CNRS, André Tricot est un des meilleurs spécialistes du numérique éducatif.

André Tricot : "Si l'efficacité d'un système éducatif ne tenait qu'à ses outils, que ce serait simple !"

Impact des exerciseurs, de l'apprentissage de la programmation, utilisation des data pour orienter l'enseignement, appel au numérique pour répondre aux carences du système éducatif, André Tricot revient sur les propositions du rapport de l'Institut Montaigne. Pour lui, c'est un texte militant. Entendez qu'il n'est pas réellement fondé... Une des premières idées du rapport, c'est que le numérique serait bénéfique car il motiverait les élèves. A-t-on des travaux qui attestent d’une motivation plus forte des élèves grâce à des logiciels ?

A un premier niveau, on peut dire que ça dépend du logiciel et de la tâche. La fascination pour le numérique qu'on observait il y a 15 ans, doit maintenant être nettement plus nuancée. De la même façon le fait que les élèves soient plus motivés ne veut pas dire qu’ils apprennent mieux. C’est très consensuel comme idée. Numérique : Il faudra bien que les élèves l'utilise ! Quelle pédagogie pour la nouvelle génération?

"On dit des nouvelles générations qui se présentent dans les écoles de professionnels du numérique qu'elles ont beaucoup changé ; c'est à la fois vrai et faux.

Quelle pédagogie pour la nouvelle génération?

Nés avec Internet, ces jeunes gens n'ont jamais vécu sans un accès immédiat à l'information : blogs, site de partage, etc. Pourtant, s'ils possèdent une maîtrise intuitive des outils que les générations précédentes ont dû s'approprier, elle ne semble pas leur faciliter les études. On le mesure au nombre de ceux qui quittent précocement le secondaire (620.000 entre 18 ans et 24 ans – selon les chiffres du gouvernement). Quel type de pédagogie faut-il privilégier afin de favoriser le succès de tous ? L'Agence nationale des Usages des TICE - Usages pédagogiques des ENT: quel bilan? quelles perspectives?

Par Sylvain Genevois * Cette contribution s’appuie sur deux recherches conduites sur les usages pédagogiques des ENT dans les académies de Grenoble et Clermont-Ferrand (Genevois et Poyet, 2009) ainsi que dans l’académie de Créteil (Genevois et Hamon, 2014).

L'Agence nationale des Usages des TICE - Usages pédagogiques des ENT: quel bilan? quelles perspectives?

Elle a pour objectif de dresser un premier bilan des usages réels des enseignants et des élèves et de mieux appréhender le potentiel de transformation des ENT d’un point de vue organisationnel, éducatif et pédagogique. L’acronyme ENT désigne un Espace ou Environnement Numérique de Travail, déployé à l’échelle d’un établissement scolaire pour offrir des services numériques à la communauté éducative (gestion informatisée des notes et des emplois du temps, messagerie électronique, cahier de textes numérique, espaces de dépôt et de partage de fichiers, forums de discussion, accès à des ressources documentaires, à des manuels numériques ou à d’autres services en ligne). La question centrale, c’est « à quoi sert un ENT ? ENT : Des gains pédagogiques très restreints selon une étude. Selon une étude publiée par le Cndp, réalisée par S Genevois et F Poyet, et portant sur trois départements (Seine Saint-Denis , Isère et Puy-de-Dôme), " les ENT ne semblent pas constituer une innovation de rupture, mais plutôt correspondre à un changement graduel des pratiques éducatives...Les pratiques pédagogiques n'évoluent que très lentement et à partir des pratiques antérieures...

ENT : Des gains pédagogiques très restreints selon une étude

Les enseignants n'ont pas conscience d'être véritablement des prescripteurs d'usages pour leurs élèves, qu'ils peuvent par exemple les inciter à prolonger les activités conduites en classe, à réviser ou à approfondir leurs cours avec des ressources numériques disponibles sur l'ENT. Pour l'essentiel, les enseignants utilisent l'ENT comme un outil d'enrichissement de leur enseignement en présentiel, sans réelle continuité pédagogique en dehors de l'espace-temps scolaire". Bruno Devauchelle : Le problème du numérique c'est l'école !

L'école serait-elle imperméable au numérique ?

Bruno Devauchelle : Le problème du numérique c'est l'école !

Le renversement de perspective proposé par ce propos un peu provocateur prend en compte les résultats de PISA que publie l'OCDE sur les compétences numériques des jeunes. Deuxième enquête du genre, elle est importante en qualité, en qualité et étudie l'évolution entre 2009 et 2012 des compétences numériques, de leur acquisition mais surtout de leur lien avec les compétences de lecture et de mathématique et plus généralement la performance aux autres épreuves PISA. Quels usages du numérique dans les écoles québécoises ? Le Cefrio un réseau de chercheurs qui conseille le gouvernement québécois, publie une intéressante étude sur "les usages du numérique dans les écoles québécoises".

L'étude concerne en fait le primaire et le secondaire et elle vise à détecter des tendances lourdes sur la dernière décennie dans le monde scolaire. On en retiendra ici que quelques points d'une étude qui mérite d'être parcourue plus en détail. Les auteurs soulignent l'arrivée de l'apprentissage hybride dans les classes. Jean-François CECI pour Educadis : les nouvelles formes de pédagogies numériques. Depuis la rentrée 2014, les TICE et la pédagogie dans le numérique ont connu un regain d’intérêt médiatique tout à fait inédit, avec l’annonce d’un « Grand plan numérique pour l’école de la République », expérimenté dans six cents établissements à la rentrée 2015. Que pensez-vous du contenu de ce plan, révélé progressivement ces derniers mois ?

JFC – Ma mission à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA) est de développer le numérique éducatif, en faisant évoluer les infrastructures et les usages. Nous faisons le maximum pour que le numérique soit au service de tous et particulièrement vecteur d’une « amplification pédagogique ». Nous montons pour cela un Service Universitaire de la Pédagogie pour accompagner nos enseignants dans l’évolution de leurs pratiques. Les lundis TICE » Blog Archive » « Quand l’enseignant se retrouve en concurrence avec le SMARTPHONE ! » Des élèves plus actifs et plus autonomes avec la classe inversée en maths.

La classe inversée ça marche aussi en REP ? A Drancy (93), Nicolas Lemoine pratique la classe inversée au collège Liberté, un établissement REP. L'équipe de maths est en train de basculer son enseignement en classe inversée. Il nous fait partager cette expérience. Comment êtes-vous arrivé à inverser la classe ? Je suis arrivé à la classe inversée grâce à un de mes collègues, Loïc Asius, qui a fait le choix de la pratiquer il y a deux ans avec une classe de 5ème.

La classe inversée c'est aussi pour le lycée professionnel. A quelles conditions peut-on utiliser la clase inversée avec des élèves de lycée professionnel ? Professeur d'histoire-géographie en L.P., Nicolas Le Luherne cherche la formule qui permettrait à tous les élèves de progresser. Entre pédagogie de projet et enseignement explicite, entre travail de groupe et recherche solitaire, entre plateforme et tableau noir, il ne renonce à rien pour atteindre ce but. Construire un parcours de visite de Chartres durant la guerre "On n'est pas les seuls vecteurs de l'histoire. L'établissement n'est pas hors sol". Gérér l'hétérogénéité avec les TICE. Rencontre avec Sébastien Lacroix. « Le numérique permet d’élargir notre palette pédagogique » Ce dossier montre que le numérique, à certaines conditions, a un réel impact sur les apprentissages des élèves en histoire-géographie, en développant l’autonomie, la collaboration, la concentration, le sens de l’effort, tout en offrant un aspect ludique que nos élèves apprécient.

On verra ainsi naitre de nouveaux chemins qui amènent tous à apprendre, tous au savoir. Individualisme et individualisation avec et par le numérique.