background preloader

E-éducation

Facebook Twitter

Mayer (2009). théorie de l'apprentissage multimédia. R.E.

Mayer (2009). théorie de l'apprentissage multimédia

Mayer a établit une théorie de l'apprentissage multimédia issue des sciences cognitives. Nous proposons ici d'en dépeindre les idées principales. Par multimédia, on entend tout ce qui présente à la fois du texte (écrit, narration, sur livre ou ordinateur, etc.) et de l'image (image fixe, schéma, animation, simulation, etc.). Cela va donc de l'apprentissage avec un livre jusqu'à l'apprentissage par les jeux-vidéos éducatifs, l'idée étant d'apprendre à bien les concevoir pour les adapter à l'utilisateur.

Une approche centrée apprenant L'approche de la théorie de l'apprentissage multimédia se centre sur l'utilisateur, ses capacités, son apprentissage et non pas sur les performances que l'on peut avoir grâce aux outils multimédias (de belles grosses animations dont on ne peut rien retenir). De plus, cette approche voit l'apprenant comme un constructeur de son propre savoir, qu'il va essayer d'intégrer dans un tout cohérent. Les trois aspects de la théorie Source : Mayer, R. Métiers… Nouveaux métiers de la formation à distance. 1Dans le titre retenu, le mot « métiers » et l’expression « formation à distance » sont polysémiques et entrainent légitimement des débats épistémologiques et conceptuels.

Métiers… Nouveaux métiers de la formation à distance.

Nous invitons cependant les contributeurs éventuels au numéro de DMS à les interpréter de la façon la plus large possible. 2Les changements technologiques, institutionnels et plus généralement sociétaux ont-ils conduit à la constitution de nouveaux métiers dans le secteur de l’éducation/formation ? Si l’on se réfère à Glikman (2002) ou encore à Bertrand (2003) la question de l’évolution des métiers se posait déjà il y a plus de 15 ans. Les métiers traditionnels de l’enseignement par correspondance, les acteurs en place avaient-ils seulement besoin d’acquérir de nouvelles compétences (Baron, 2002) ? Ou assistait-t-on à l’émergence de nouveaux métiers liés à l’Internet ou plus généralement aux technologies numériques. 3Peut-on faire un bilan aujourd’hui qui privilégierait l’une ou l’autre des hypothèses ?

Autres. Méthodologies et outils pour le recueil, l’analyse et la visualisation des traces d’interaction – Atelier des ORPHEE-RDV 2017. Bienvenue sur le réseau ORPHEE de la e-Education. Information and communication technologies in education. By admin — last modified 2015-09-28 16:19 The very fast evolution of working and learning environments deeply questions school and society.

Information and communication technologies in education

The development of shared digital fluency is presented as a political, social and educational objective. This results in keen institutional demands for a development of the use of ICT (Information and Communication Technologies) by the pupils, the teachers and by all the actors of education. The need for understanding the complexity of ICT integration for educational purposes gave rise, at the national and international levels, to a very significant development of research interested in the design of computer-based environments and in the inquiry into the usage and the learning. EducTice team of IFE (French Institute for Education) contributes to advancing this research. EducTice onTwitter : @EducTice. Appel à projets numériques - Les projets e-Éducation des investissements d'avenir dessinent l'École numérique. Le documentaire internet interactif (webdoc) "l'école numérique", fait le point sur les coopérations entre les industriels, les chercheurs et les enseignants autour des projets e-education.

Appel à projets numériques - Les projets e-Éducation des investissements d'avenir dessinent l'École numérique

Cette dynamique a été impulsée en 2012 par le ministère de l'éducation nationale dans le cadre des appels à projets investissements d'avenir soutenus par le ministère de l'économie, de l'industrie et du numérique, et instruits par le ministère de l'éducation nationale pour inventer, dessiner l'École dans la société numérique. Vous verrez des élèves, des enseignants, des industriels et des chercheurs qui coopèrent sur des projets concrets d'amélioration des méthodes d'apprentissage grâce au numérique : immersion, mobilité, continuité pédagogique, paillasse numérique, réseau social professionnel, simulation, apprentissage du geste professionnel, réalité virtuelle, jeux sérieux...

Vous le vivrez en direct dans les classes. La parole est donnée aux acteurs de terrain. Plus-value pédagogique de la mise en oeuvre des démarches de e-education. L'utilisation d'un parcours pédagogique scénarisé permet de mettre l'élève dans des situations favorables plus difficiles à réaliser en classe.

Plus-value pédagogique de la mise en oeuvre des démarches de e-education

L'élève qui dépose une production peut recevoir un (ou plusieurs) feed-back(s) de son professeur et corriger sa production numérique pour obtenir un résultat final satisfaisant sans avoir à reprendre tout son travail. C'est un moyen précieux de montrer que les difficultés et les erreurs sont des étapes normales des processus d'apprentissage sur lesquelles on peut travailler pour améliorer sa maîtrise d'une tâche scolaire donnée. Les erreurs peuvent n'être vues que par le professeur et pas par les camarades, ce qui peut ponctuellement beaucoup aider les élèves en difficulté. En effet le regard des pairs favorise, chez les élèves en échec, une estimation pessimiste de leurs chances de succès, qui empêche leur implication sérieuse dans les activités proposées (voir page 176, Apprendre et faire apprendre, E Bourgeois, G.