background preloader

Presse locale et lycéens

Facebook Twitter

EMC - Classe de première
Quelle est la place de la presse locale dans les pratiques d'information des lycéens ? Quelle place occupent les médias normands sur les réseaux sociaux ?

SEQUENCE EMC. La loi de proximité. Les jeunes accros à l'info (mais pas aux journaux) On les dit peu intéressés par l'actualité, méfiants à l'égard des médias traditionnels, scotchés à Facebook...

Les jeunes accros à l'info (mais pas aux journaux)

Pas si simple. La nouvelle génération, ultra connectée, apprend surtout à faire le tri dans un monde saturé d'infos. Sur la route pluvieuse qui mène au lycée Blaise-Pascal de Brie-Comte-Robert, à une quarantaine de kilomètres de Paris, l'inquiétude nous saisit. Les élèves que nous allons rencontrer – des lycéens qui suivent des cours de sensibilisation aux médias – vont-ils regarder le journaliste trentenaire que nous sommes comme le représentant d'un monde en voie de disparition ?

En 2012, le think tank américain Pew publiait une étude dont les conclusions nous glacent encore : l'intérêt des 18-29 ans pour l'information s'est effondré et leur désamour ne semble plus guérir avec l'âge, contrairement à leurs aînés. La matinée passée en leur compagnie ébranle les préjugés. Les jeunes et l'info, ça fait deux ? Tous rivés à Facebook ? Oui, et alors ? Trop simpliste. Comment les jeunes défavorisés s'informent. La presse et les lycéens de Senghor.

233 1 study file. Les médias contribuent-ils au débat démocratique ?  - Médias et démocratie Découverte des institutions. <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.

Les médias contribuent-ils au débat démocratique ?  - Médias et démocratie Découverte des institutions

</p> Quelques dates clés 26 août 1789 : L’article 11 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen proclame : "La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi". 29 juillet 1881 : En France, loi sur la liberté de la presse. Suppression de tout régime préventif, abandon du délit d’opinion et disparition de la censure. 18 novembre 1936 : Suicide de Roger Salengro, ministre de l’Intérieur du Front populaire, suite aux attaques de L’Action française et de Gringoire sur son action pendant la Première Guerre mondiale et ses origines juives. 29 juillet 1982 : En France, loi sur la communication audiovisuelle posant le principe de la liberté de l’audiovisuel. Quelques pistes de réflexion Exemple concret. Cahiers français : La fonction des médias dans la démocratie.

Internet et la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse - Sénat. Votée il y a 134 ans sous la IIIe République, la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse définit les libertés et responsabilités de la presse française, imposant un cadre légal à toute publication, ainsi qu'à l'affichage public, au colportage et à la vente sur la voie publique.

Internet et la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse - Sénat

Depuis plusieurs années, la liberté d’expression et la liberté de la presse évoluent à grande vitesse, trouvant sur Internet un espace d’expression illimité et sans frontières, dont le cadre juridique est encore en évolution. La liberté de la presse s’est tragiquement trouvée attaquée lors des attentats de Charlie Hebdo en janvier 2015. "Par l’attaque dont Charlie Hebdo vient d’être l’objet, c’est toute la République, ses principes, son histoire, ses valeurs, qui sont atteints.

Nous ne transigerons jamais avec la liberté d’expression et la liberté de la presse ! ", avait alors réagi Gérard LARCHER, Président du Sénat, dans un communiqué. Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse. Syndicat National des Journalistes. Préambule Le droit à l’information, à la libre expression et à la critique est une des libertés fondamentales de tout être humain.

Syndicat National des Journalistes

Ce droit du public de connaître les faits et les opinions procède l’ensemble des devoirs et des droits des journalistes. La responsabilité des journalistes vis-à-vis du public prime toute autre responsabilité, en particulier à l’égard de leurs employeurs et des pouvoirs publics. La mission d’information comporte nécessairement des limites que les journalistes eux-mêmes s’imposent spontanément. Charte2011 SNJ. Eure Infos – Chiffres – ACPM.