background preloader

CDI et mixité

Facebook Twitter

La représentation des femmes dans les programmes et les manuels scolaires et le rôle du / de la professeur(e) documentaliste.
Mémoire ESPE, parcours documentation.

Matilda. News Voir toutes les news Titre de la news 1 : Vendredi, 27 juillet, 2016 Titre de la news 2 :

Matilda

Un site utilisant Les blogs Le Monde.fr. Nouveau memoire H.P. Place des auteures femmes dans les œuvres inscrites aux programmes de littérature. Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a pris connaissance de la pétition "Pour donner leur place aux femmes dans les programmes de littérature du bac L" qui a recueilli plus de 2 000 signatures.

Place des auteures femmes dans les œuvres inscrites aux programmes de littérature

Depuis 2002, la commission en charge du choix des œuvres inscrites aux programmes de littérature de la série littéraire n’a pas mis à l’étude une seule œuvre d’une auteure. Depuis 2012, le programme de l’enseignement de littérature en classe de terminale de la série L fixe deux domaines d’étude choisis pour l’amplitude et la variété des champs d’investigation qu’ils autorisent.

Un programme limitatif d’œuvres, en lien avec chacun de ces domaines, fait l’objet d’une publication au Bulletin officiel de l’Éducation nationale (BOEN). Ce programme est renouvelé par moitié tous les ans et constitue un ancrage à la réflexion sur le domaine étudié. Library authentication. Geneviève Dermenjian, Irène Jami, Annie Rouquier & Françoise Thébaud (coord.), La place des femmes dans l’histoire. Une histoire mixte.

1 L’expression est empruntée au titre de l’ouvrage de Laurence De Cock et Emmanuelle Picard, La fabri (...) 1La place des femmes dans l’histoire est le premier manuel destiné à la fabrique scolaire1 d’une histoire mixte.

Geneviève Dermenjian, Irène Jami, Annie Rouquier & Françoise Thébaud (coord.), La place des femmes dans l’histoire. Une histoire mixte

Il présente une relecture chronologique et thématique de l’ensemble des programmes d’histoire du secondaire au prisme de l’histoire des femmes et du genre. Plus que dans son titre, c’est dans son sous-titre, Une histoire mixte, que s’exprime le projet de l’ouvrage. La place des femmes dans l’histoire. ... - La Cliothèque.

La place des femmes dans l’histoire est un ouvrage collectif qui a été réalisé avec l’objectif d’éclairer, grâce aux gender studies, les programmes nationaux d’histoire.

La place des femmes dans l’histoire. ... - La Cliothèque

Il souhaite faire sortir les femmes de l’ombre, dans laquelle les laissent l’enseignement. Cela s’inscrit dans la lignée du travail qu’Annette Wieworka effectua en 2004 : Quelle place pour les femmes dans l’histoire enseignée ? Réalisé à l’initiative d’une association au nom évocateur : Mnémosyne (déesse de la mémoire et mère des neuf muses de l’Antiquité grecque), ce livre cherche à reconstruire un récit historique qui est défini comme « partiel et partial ». Cependant, le sous-titre : Une histoire mixte, permet de comprendre immédiatement que l’objet n’est pas de reprendre ici, la lutte féministe, mais de comprendre les rapports multiples : sociaux, culturels, économiques, politiques ou religieux, entre les représentants des deux sexes, de l’Antiquité jusqu’à nos jours.

Femmes et Hommes à l’âge industriel. Sabrina Sinigaglia-Amadio - Féministes en tous genres. Un site utilisant Les blogs Le Monde.fr. 112 octobre 2016. Les filles peuvent réussir aussi bien que les garçons, mais... Papa scientifique, maman littéraire ?

Les filles peuvent réussir aussi bien que les garçons, mais...

Dans une étude publiée le 5 mars, l'OCDE dévoile les écarts de performance entre filles et garçons et tente d'en comprendre les mécanismes. Car les filles peuvent être aussi bonnes en sciences que les garçons. Les garçons apprennent à devenir aussi bons en compréhension de l'écrit que les filles. Pourtant le destin des unes et des autres est tracé par le poids des stéréotypes qui, au final, piègent les filles. La Révolution et les femmes.

Cette proposition de séquence sur la Révolution et les femmes exploite différentes pistes de différenciation sous forme de travaux de groupes : différenciation des ressources avec 8 dossiers documentaires différents qui abordent toute la palette des rôles joués par les femmes pendant la Révolution différenciation des processus avec des questionnaires de deux niveaux différents différenciation des méthodes avec 1 séance de travail par groupe de 2 élèves, l’autre séance par groupe de 7 ou 8.

La Révolution et les femmes

Vous trouverez ci-dessous les documents qui vous permettront d’expérimenter vous aussi cette proposition dans vos classes : la fiche explicative expose les objectifs et la démarche la version professeur explique comment conduire la séquence les dossiers documentaires (numéros 3) permettent aux élèves de travailler. Education nationale : Les femmes au pouvoir ? Parité, égalité, mixité : l'éducation nationale se veut exemplaire dans ce domaine, où elle se propose de créer les conditions précoces d'un rééquilibrage entre filles et garçons.

Education nationale : Les femmes au pouvoir ?

Mais quel exemple l’institution donne-t-elle ? Hautement féminisé, le ministère de l’Éducation n'en continue pas moins de proroger une hiérarchie sexuée de ses personnels : en bas de la pyramide, presque uniquement des femmes, en haut, des hommes. Avec à sa tête une femme ministre venue du Droit des Femmes, une directrice Degesco et de nouvelles femmes-rectrices, peut-on encore vraiment soupçonner le Ministère de l'Education nationale de sexisme ?

Lutter contre les stéréotypes sexistes dans les manuels scolaires : faire de l'école un creuset de l'égalité. Rapport d'information n° 645 (2013-2014) de M.

Lutter contre les stéréotypes sexistes dans les manuels scolaires : faire de l'école un creuset de l'égalité

Roland COURTEAU, fait au nom de la délégation aux droits des femmes, déposé le 19 juin 2014 Disponible au format PDF (1,2 Moctet)