background preloader

Le scandale ordinaire

Facebook Twitter

*** POUR TOUTE DEMANDE D'EQUIPE, MERCI D'ALLER VOIR SUR LE PEARLTREE DHK EQUIPE À PARTIR DU PEARLTREE DHK COLLABORATIONS ***

Une paysanne bio exclue de la couverture sociale des agriculteurs. L'humain avant tout. En 2013, 454 personnes sans domicile fixe sont décédées d’après les chiffres officiels…Ce chiffre est nettement plus élevé si l’on se réfère aux données du 115 du particulier…. Parmi ces morts, on dénombre 15 enfants, soit cinq fois plus qu’en 2012. La situation est catastrophique pour ces 150 000 personnes, dont 30 000 enfants qui survivent dans la rue….. Alors que depuis fin octobre, l’Etat et les collectivités territoriales auraient dû prendre des mesures, ouvrir des places d’h ébergement, aujourd’hui c’est le branle-bas de combat pour faire pour le mieux. Comment une telle imprévoyance est-elle possible ?

Depuis des années et des années, le 115 a recours aux hôtels comme hébergement d’urgence. Comme l’ont affirmé des associations nantaises à propos de la quinzaine d’hôtels concernés autour de la gare : « Il n'est pas rare de voir quatre à cinq personnes entassées dans 12 m2. D’autres solutions sont possibles comme l’aménagement de locaux collectifs abandonnés… Jean-François Chalot. LABOS US DE GUERRE ET ORIGINE DE L'ÉPIDÉMIE EBOLA EN AFRIQUE DE L'OUEST. X - Corps des Mines, le Corporis Dominantis. … Oui, le Corps Dominant. Corps des Mines : Le nom vient qu’en 1794 est fondée une école qui sera responsable du développement et de l’exploitation des mines ; Napoléon l’a créée vraiment en 1810, les républiques l’enfanteront à travers le 19ème siècle ; Et depuis le nucléaire français des années 50, rien ne se passe en ce qui concerne la politique énergétique sans qu’un de ces « Gadzarts » ou « X », s’appelant entre eux « camarade » ne soit impliqué au niveau décisionnel.[1] Les présidents, les ministres, les députés et les sénateurs défilent, mais eux, les « X » restent, accrochés qu’ils sont à la haute administration, aux postes clefs, aux sièges de PDG, aux sièges dans les conseils d’administration, ils sont les cranes d’œuf de la république, les éminences noires qui agissent sans bruits, cheminant sur des pantoufles feutrées, d’ailleurs très souvent le terme de pantouflage leur est attribué.

Conseiller à l’énergie du président de la république : Olivier Lluansi. Révélations de Snowden : comment les USA aident Israël et recrutent les djihadistes de l'EIIL. L'argent colloïdal antibiotique interdit. L'antibiotique d'avant... les antibiotiques L'argent colloïdal fut utilisé par les médecins de manière intensive pendant près d'un demi-siècle jusqu'au début des années 40.

Tombé dans les oubliettes de l'histoire après l'invention des antibiotiques de synthèse, il fait un retour en force depuis que ces derniers semblent en passe de perdre la guerre contre l'infection. Son action «magique» s'accompagne de solides preuves scientifiques, si bien que des médecins ont pu déclarer : «L'argent est notre meilleure arme contre les microbes» - Dr Harry Margraf, (Washington University, St Louis). «L'argent tue même les souches résistances aux antibiotiques et stimule la cicatrisation de la peau.»- Dr Robert Becker, (Syracuse University, New York).

Les utilisations médicales de l'argent dans l'histoire Les propriétés germicides et bactéricides de l'Argent-métal sont connues depuis l'Antiquité. Albert Schweitzer, la Nasa ou les hôpitaux américains sont-ils des empoisonneurs ? Faut-il rappeler que : LA POLICE DANS LES POTAGERS. Amiante : la juge Marie-Odile Bertella-Geffroy déchargée du dossier. [Appel] aux anciennes détenues de Fleury Mérogis. Si vous connaissez des femmes qui ont été incarcérée à Fleury entre 2004 et 2007, faites leur tourner l'infos, merci..

Source : ARPI Je m’appelle Maryse Darbot et nous nous sommes peut-être rencontrés entre 2004 et 2007, période où je travaillais pour la société Echosens. En effet, je suis en justice depuis 2007 car je dénonce des pratiques illégales de cette société sur des personnes non seulement malades, mais également choisies pour leur situation difficile ou précaire. La société Echosens commercialise un appareil qui s’appelle le FibroScan et qui dépiste la fibrose du foie chez les personnes atteintes d’hépatites B et C, chez les patients alcoolo-dépendants et d’autres maladies plus rares du foie. A cette époque, cet outil venait d’être inventé et la société faisait ses premiers essais ! Il est évident que pour tester des outils nouveaux, qui ne garantissent aucune fiabilité et ne sont pas validés par la Haute Autorité de Santé, il faut l’accord du patient.

Prison avec sursis pour deux psychiatres - 31/01/2013. Plainte d'une association contre des factures d'eau estimées illégales. Gilles Pargneaux: A l'ombre de l'affaire Dalli, un nouveau scandale? La démission de l'ancien Commissaire européen à la Santé, John Dalli, a jeté la lumière sur les intérêts industriels qui gravitent autour de la Commission européenne, l'entachant régulièrement de suspicions de conflits d'intérêts. Directive sur le tabac, aspartame, bisphénol A: face à des enjeux économiques colossaux, la régulation sanitaire européenne est souvent retardée par les pressions des milieux industriels.

Pris en otage, les citoyens sont les premières victimes de telles dérives. Au Parlement européen, nous ne nous résignons pas à ce que ce lobbying fasse la décision publique, en particulier en matière de santé. Régulièrement, nous appelons la Commission européenne à garantir l'indépendance des experts scientifiques. Prenons un exemple: un dossier d'actualité, d'apparence technique, qui reflète à quel point la machine européenne, par sa complexité, permet des dérives entraînant une confiscation de l'Europe par quelques intérêts privés. Mères invisibles : de l’exclusion à « la honte d’être soi » Tribune Savez-vous qu’en France des milliers de familles arpentent nos villes [PDF] à la recherche d’un hébergement pour la nuit, et parmi elles un grand nombre de femmes seules, enceintes ou avec un bébé ? Qu’elles quittent souvent la maternité avec leur bébé sans perspective d’hébergement ni lieu d’accueil, sous le regard impuissant des professionnels ? Les auteurs Christine Davoudian, médecin en PMI, a notamment dirigé l’ouvrage collectif « Mères et bébés sans-papiers.

Une nouvelle clinique à l’épreuve de l’errance et invisibilité », collection 1001 Bébés Eres. Patrick Ben Soussan est pédopsychiatre à Marseille. Armando Cote est psychologue clinicien au Centre Primo Levi. Olivier Douville est psychanalyste, anthropologue et maître de conférences en psychologie clinique à l’Université Paris X. Bernard Golse est chef du service de pédopsychiatre à l’hôpital Necker à Paris. Tous en ont commun leur travail, leur recherche et leur implication auprès des populations migrantes. Cri d’alarme. SOS : Seniors chômeurs en détresse. Nous sommes des milliers de seniors en situation de grande précarité, après avoir cotisé et validé tous les trimestres exigés pour bénéficier de la retraite à taux plein. Or, nous ne pouvons pas prétendre à ce droit, car nous n'avons pas encore atteint l'âge légal de départ : il nous faut attendre 2, 3 ans ou plus encore, à savoir 2015, 2016, etc. ! L'Allocation Equivalent Retraite (AER) ayant été supprimée en 2010 et l'Allocation Transitoire de Solidarité (ATS) étant trop restrictive, nous ne percevons que l'Allocation Spécifique de Solidarité (ASS), soit 480 € par mois.

Avec ce montant, nous devons faire face aux charges du quotidien : nous loger, nous nourrir, payer notre loyer, nos factures, etc. Nous ne pouvons plus supporter et subir cette situation profondément injuste qui se dégrade pour nous de jour en jour ! Aussi, nous vous sollicitons, afin que vous plaidiez notre cause, dénonciez notre précarité et notre total désarroi face à ce manque d'humanité à notre égard. Cordialement, Magouilles dans les morgues et omerta. Que se passe-t-il avec nos morts ? La question se pose, sérieusement, en France, en 2013. Les légistes traitent trop souvent les morts comme le feraient des bouchers (et encore), mais pourquoi ? Impossible d’obtenir une enquête sérieuse sur ce qu’il advient des corps dans les morgues où des problèmes ont été repérés.

Quant aux enquêtes concernant ces patients décédés mystérieusement une fois arrivés à l’hôpital, et que leurs proches peuvent retrouver avec des entailles sur tout le thorax, ne rêvons pas : elles n’existent pas. On avait parlé il y a quelque temps de l’affaire Eliane Kabile, cette femme venue en 2001 à l’hôpital de Gonesse pour un problème à la cheville, et qui y est décédée quelques jours plus tard. Pour sa famille, impossible de mettre la main sur son corps : ce sont des morceaux corps d’enfants qui se trouvaient dans le cercueil lors de l’autopsie. Il semble en effet que dans certaines morgues, on réserve un étrange traitement aux cadavres. Quand la broyeuse passe. Un maire PS relègue les élèves roms dans un gymnase.

Ce jeudi matin, la «classe» est sortie de «l'école» un peu avant 11h30. Treize enfants roms scolarisés depuis lundi dans une annexe de gymnase municipal de Ris-Orangis (Essonne) en bordure de la nationale 7, à quelques centaines de mètres du bidonville où ils vivent depuis l'été dernier. Le maire PS de la ville, Stéphane Raffalli, leur a refusé l'inscription dans les écoles de la ville au début de l'année scolaire, comme il en a pourtant l'obligation.

Après l'occupation de la mairie par des associations de soutiens aux Roms et des familles début janvier, il a fini par proposer la solution du gymnase, avec l'aval de l'inspection d'académie. «Classe ghetto» Une solution jugée «honteuse et scandaleuse» par les associations de soutiens aux familles roms, syndicats enseignants et élus Front de gauche qui manifestaient hier devant la préfecture de l’Essonne, dénonçant la mise en place d’une «classe ghetto» et réclamant au préfet d’imposer la scolarisation dans de vraies écoles de ces enfants. Si, il y a de la place dans les écoles de Ris-Orangis. Mais pas pour les Roms. Lundi, douze enfants roms ont fait leur rentrée scolaire dans la commune de Ris-Orangis, dans l’Essonne. Bonne nouvelle. Si ce n’est que leur école n’en est pas vraiment une. Il s’agit plutôt d’un « gymnase », de préfabriqués ou d’« une salle municipale », selon les interlocuteurs.

Ce qui est sûr, c’est que l’endroit n’est pas dans l’une des écoles de la commune. La presse, les associations, et une bonne partie des Rissois, s’indignent. « Ségrégation », « apartheid », « racisme ». De la place, à l’école Maurice-Guerton « Je n’ai pas de place », oppose-t-il à qui oserait lui donner des « leçons de solidarité », dont il n’a, dit-il, pas besoin. Tout est question de point de vue. Saisi du dossier selon Libération, le Défenseur des droits demande à l’édile de s’expliquer et ce, depuis plusieurs semaines.

. « La question du caractère discriminatoire de cette classe se pose car il y a un accès différencié et non justifié aux services de l’enseignement public à raison de l’origine des enfants. » Pierre Verluise: Être Rom en Hongrie. Ce texte a précédemment été publié sur le site Dploweb.com DISCRIMINATIONS - Sur une population totale de moins de 10 millions de Hongrois, il y aurait entre 700.000 et 800.000 Roms en Hongrie, bien que seulement 250.000 se soient déclarés tels à l'avant-dernier recensement, en 2005 [1]. Les Roms représenteraient donc environ 8% de la population hongroise. Leur accroissement naturel étant plus élevé que celui des autres Hongrois, leur proportion devrait augmenter à l'avenir.

Ce qui inquiète une partie des Hongrois, notamment dans les sphères gouvernementales. Citoyens européens au même titre que les autres Hongrois, les Roms de Hongrie sont pourtant l'objet de discriminations qui contribuent à générer des flux vers les autres pays membres de l'UE. Comment les Roms sont-ils discriminés en Hongrie? La marginalisation des Roms s'inscrit à la fois dans le temps long et le temps court. Dans l'Est de la Hongrie, certaines régions affichent un taux de chômage des Roms à 85%. "Je ne veux pas m'intégrer, mais circuler" Mourir de rire pour le Rafale. C’est la crise, mais les salaires des banquiers augmentent : cherchez l’erreur ! 70 jours : la grève sans fin des sans-papiers de Lille. Chaque jour, quinze sucres dans 1,5 litre d’eau. Une quarantaine de sans-papiers continuent le combat, entamé depuis plus de deux mois, pour leur régularisation.

Le 2 novembre dernier à Lille, 120 sans-papiers entament une grève de la faim pour réclamer leur régularisation. Après avoir été expulsés du temple de Fives, une quarantaine d’entre eux ont élu domicile sur le parvis de l’église Saint-Maurice, en plein centre de Lille, dans une tente. Couchés à même le sol. ils ont le ventre vide depuis 70 jours.

Comment est-ce possible, quand on sait que le corps humain ne résiste généralement pas à une grève de la faim de plus de deux mois ? A la différence de Sands, les grévistes prennent un peu de sucre et font l’objet d’un suivi. Les conditions de leur grève de la faim De l’eau et du sucre Driss (son nom a été changé) fait signe qu’il ne veut pas parler. « Priorité aux grévistes », coupe-t-il en montrant ses camarades alités, comme s’il craignait de leur voler la vedette. Des retards de règles. Le scandaleux massacre des bouquetins du Bargy (analyse 2/4) Analyse, en quatre parties, d'un scandale environnemental touchant un animal emblématique et protégé. Les Bouquetins sont des animaux interdits de chasse.

Pourtant, dans les montagnes du Bargy, l'Etat les abat massivement. Une mesure scandaleuse et disproportionnée qui est massivement contestée par le biais d'une pétition (lien). Après avoir passé en revue, dans la première partie de cette analyse, le statut de protection du Bouquetin des Alpes, les circonstances de la découverte de cas de brucellose, la nature de la maladie et son traitement, l'évaluation du risque pour la santé humaine ; voici la seconde partie de l'analyse : Depuis le 1er octobre, l'Etat a déjà abattu plus de 220 bouquetins, et les tirs continuent. V. Brucellose chez les bouquetins : un risque minime pour l’économie Toutefois, un pays ne perd pas son statut « indemne de brucellose » dès qu'un cas de brucellose bovin apparaît. VI. Le suivi de la population de bouquetins a seulement démarré en septembre 2012. VII. France : «Refuser l'accès des enfants à la cantine est illégal»

Bon nombre d'enfants se voient refuser l'accès aux cantines scolaires en France. Un tel rejet est totalement illégal, quels que soient les motifs avancés par les mairies. Un refus «horrible et pas raisonnable» mais un refus «malheureusement fréquent». Lorsqu'il apprend l'histoire de cette fillette de 5 ans, emmenée par la police municipale mardi à Ustaritz (Pyrénées-Atlantiques), alors qu'elle était attablée à la cantine de son école, sous prétexte que ses parents ne payaient plus ses repas, Jean-Jacques Hazan, président de la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE), a du mal à contenir sa colère.

«Le service public est un droit pour tous! Y déroger est illégal!» Les scénarios de non-accès aux cantines scolaires ne sont pas nouveaux, en effet. «Cela arrive tous les ans» «Je ne dirais pas que ce fléau est en progression, mais il est clair que cela arrive tous les ans», assure Jean-Jacques Hazan. Intervenir? «Une question de volonté» Maine-et-Loire : une fillette privée de cantine, les enseignants scandalisés. Une fillette de trois ans, scolarisée à l'école de Feneu, près d'Angers, a été empêchée la semaine dernière de prendre un repas à la cantine. Le motif : elle n'y est pas inscrite. Cette décision d'une adjointe au maire a scandalisé les enseignants, révèle le quotidien Ouest-France. Vendredi dernier, vers 11 h 30, Christiane Dentier, la maman d'Océane n'a pas pu venir la chercher à l'école pour le repas de midi car elle accompagnait un autre de ses enfants à l'hôpital d'Angers.

Elle a prévenu l'école de cet empêchement. Selon la mère, le directeur de l'établissement a ensuite contacté la mairie et «cela ne semblait pas poser de problème». Les services de la mairie déclarent ne jamais avoir été prévenus qu'il fallait un repas supplémentaire. Les enseignants ont donc emmené la petite fille avec les autres élèves à la cantine. L'adjointe aux affaires scolaires ne voulait pas que la petite fille mange «Elle ne voulait pas que la petite fille mange, sous prétexte qu'elle n'était pas inscrite.

Harcèlement à l’école : ce qu’on n’ose pas dire. France : Une famille défavorisée expulsée du Musée d'Orsay. Flash Eco : Cocktail: Pôle Emploi dépense 75.000 € Des propos du patron de La Poste choquent les syndicats. Des camps de travail en Allemagne ? | Une Vigie Rue89. En Hongrie, les victimes de la crise financière sont traitées comme des délinquants - Criminalisation des pauvres. Chômage des jeunes européens : pourquoi pas le STO ? Les indécences révélatrices de la rémunération de Pierre Gattaz. LE POINT SUR LES CAUSES DE L'AUTISME. Portraits troublants : Inge HANNEMANN, l'employée du chômage allemand qui s'est rebellée contre le système... Le CERN, à cheval entre Genève et la France... vous connaissez. De la militarisation des sciences sociales américaines.