background preloader

Politique

Facebook Twitter

« Les 5 secrets de l’effondrement révélés sur BFM !!» L’édito de Charles SANNAT. Mes chères impertinentes, mes chers impertinents, Je vous invite à prendre le temps de visionner cette vidéo (elle est tout en bas), où il y a Jean-Marc Daniel, Philippe Dessertine et enfin Alain Madelin qui sont les invités sur le plateau des Experts sur BFM animé par l’excellent Nicolas Doze.

« Les 5 secrets de l’effondrement révélés sur BFM !!» L’édito de Charles SANNAT

Dans un très rare moment d’emportement collectif et d’immense lucidité toutes les vérités ont été dites et vous pouvez en trembler de peur pour votre épargne. Au delà de vérités, c’était même jusqu’à présent des “secrets” dont personne ne voulait parler publiquement. Ils ont osé franchir le Rubicon, c’est vous dire si la situation est grave, même si publiquement, on ne le dit pas trop fort pour ne pas affoler le petit peuple de sans-dent dont nous faisons partie. Comme dit Hollande, plus pour se convaincre lui-même, “ça tiendra bien jusqu’en 2017″… pathétique aveux.

Si vous ne me croyez pas, alors écoutez-les eux !!! Ces quelques minutes sont un véritable festival de vérités. Pourquoi la dette publique française explose alors que les dépenses de l’Etat n’augmentent pas. On pensait l’austérité gravée dans le marbre. « Le pacte de sécurité l’emporte sur le pacte de stabilité », a décidé François Hollande dans son discours à Versailles le 16 novembre.

Pourquoi la dette publique française explose alors que les dépenses de l’Etat n’augmentent pas

Il y annonce les dépenses supplémentaires consacrées à la sécurité dans le budget 2016, quelques jours après les attentats : création de 5000 postes supplémentaires de policiers et de gendarmes, de 2500 postes dans les prisons et la justice et abandon des réductions d’effectifs prévues dans l’armée. 815 millions d’euros de dépenses supplémentaires sont prévues pour 2016 pour la sécurité intérieure et les opérations militaires extérieures.

Le Sénat et l’Assemblée nationale sont en train de voter les amendements qui modifient le budget 2016 en fonctions des ces nouveaux choix politiques [1]. Il y a encore quelques mois, au moment de la présentation du budget 2016, le discours du gouvernement était tout autre. La dette de la France, un secret bancaire. Qui détient la dette de la France ?

La dette de la France, un secret bancaire

Cette question, chaque contribuable français est en droit de se la poser. Ses impôts ne servent-ils pas à payer en partie les intérêts de la dette ? Or, si l’on dispose des quelques informations générales, savoir en détail qui détient les créances françaises et pour quel montant relève du secret extrêmement bien gardé.

L’opacité est totale et couverte par la loi. Enquête. 1 317 milliards d’euros. . « Le savoir permettrait de mesurer les conséquences potentielles d’un défaut de paiement, même partiel. 42,5 milliards d’euros d’intérêts versés à des inconnus ? Pour se financer, l’État émet des titres financiers que des investisseurs achètent. La dette, un secret d’État ? Les enquêtes réalisées par l’Agence France Trésor auprès de ses vingt banques partenaires permettent d’en savoir un peu plus sur les gros acheteurs : principalement des banques centrales, des fonds souverains, des assureurs, des banques commerciales et des fonds de pension.

Ivan du Roy. A qui profite la dette ? On veut savoir ! Quand Michel Rocard dévoile le pot aux roses… YouTube. Dette, crise, chômage : qui crée l'argent ? Les banques vont-elles nous ruiner ? Mondialisation: Quand le FMI Fabrique la Misère - Documentaire. Décadence de la Civilisation. Marion Maréchal-Le Pen part en croisade contre le planning familial. La question est claire, la réponse définitive.

Marion Maréchal-Le Pen part en croisade contre le planning familial

«Vous l’avez dit deux fois mais je ne suis pas totalement sûr d’avoir compris : vous supprimerez la subvention accordée au planning familial ?» Demande Geoffroy Lejeune, rédacteur en chef à Valeurs actuelles et animateur du débat. «Oui, absolument ! Répète la députée Marion Maréchal-Le Pen, tête de liste du FN pour les régionales en Paca.

Je considère qu’aujourd’hui, ce sont des associations politisées, on le sait bien, et elles véhiculent une banalisation de l’avortement.» Jeudi, le site Les Nouvelles News a diffusé une vidéo de l’intervention de la tête de liste FN ce soir-là.