background preloader

UX

Facebook Twitter

La productivité vue par Microsoft. Method: 10 Mobile Interfaces That Rewire Daily Life. This is the next piece in the 10x10 series by innovation firm Method. Read the previous piece here. Mobile devices are changing the way we live. They have sparked a revolution in digital tools and toys, and are shaping our perception of and behavior in the world. They are always- on, hyper-connected digital extensions of ourselves that create a new landscape rich with opportunity for brands. Mobile experiences impact the way we work and live, and can help brands establish lasting, meaningful relationships with consumers. A Trusted Confidante We have an intimate relationship with our mobile devices.

We rely on our mobile devices to facilitate the most fundamental of our daily activities. Our mobile devices track our own activities and achieve our goals. The More They Do, The More We Change In one of the biggest shifts, the mobile device is poised to replace the wallet. We pay bills, transfer money, and view account statements via mobile. They also help us to save. This Must Be The Place. Gov.uk : “L’important n’est pas d’innover, mais de faire que les choses marchent” Voilà 10 ans que les conférences Lift parlent d’innovation dans le numérique. 10 ans. “Peut-être qu’au bout de 10 ans, il faut arrêter de parler d’innovation, et plutôt s’intéresser à l’impact du numérique dans nos vies”, explique le designer Russell Davies (@undermanager) en montant sur la scène de la dixième édition de Lift qui se tenait début février à Genève.

On avait déjà croisé le designer Russell Davies sur la scène de Lift, et son propos nous avait déjà marqué par sa détermination et sa force de conviction (voir “Optimiser le numérique ou l’utiliser pour impacter le réel“). Depuis cette performance, Russell Davies est devenu directeur de la stratégie du service numérique du gouvernement britannique, le fameux Gov.uk, dont l’imagination en matière de conception de services publics numériques inspire le design des services publics partout dans le monde.

Un intitulé qui fait bien plus sérieux que le seul titre de designer, plaisante-t-il. Transformer l’information en service. Tout ce qu'il faut savoir sur Sigfox, la start-up toulousaine à un milliard d'euros - dossier. Raspberry Pi 2 : le champion du Do-It-Yourself passe à la vitesse supérieure... et s'associe à Microsoft. Le Raspberry Pi, un petit ordinateur peu coûteux qui tient sur un seul circuit imprimé, a été l'un des moteurs de la révolution maker, cet engouement pour la création artisanale d'appareils électroniques.

Fort de ce succès et alors que le marché de l'Internet des objets est en pleine expansion, la fondation Raspberry Pi sort une version 2, six fois plus puissante que le dernier modèle et aux possibilités logicielles décuplées. Près de trois ans après le lancement du premier ordinateur monocarte Raspberry Pi (le 29 février 2012), la fondation éponyme annonce la sortie du Raspberry Pi 2. Cette nouvelle carte s'appuie sur les améliorations qu'a connu le Raspberry Pi au fil des ans, notamment via un "Model B+" sorti en juillet 2014, mais en multiplie la puissance grâce à un nouveau processeur central (CPU) et une augmentation de la mémoire vive à 1 Go. Le tout en conservant le prix de 35 dollars des anciens modèles. Dédié aux hackers Spécifications techniques du Raspberry Pi 2. Exclusif : le fondateur d'AppGratis lance une nouvelle start-up. Batch Insights se présente comme le premier moteur de recherche et d'analyse des push notifications envoyées par les applications.

Près d'un an et demi après son éviction de l'AppStore, le fondateur du service de recommandation d'applications, AppGratis lance Batch Insights, le premier moteur de recherche et d'analyse des push notifications envoyées via des applications. Un projet né après ce que Simon Dawlat appelle pudiquement "une divergence de point de vue entre AppGratis et Apple".

Alors que la firme à la pomme lui reprochait notamment des abus en matière de push notifications, les utilisant essentiellement pour faire de la promotion d'application, le Français a pris conscience de l'importance que prenaient ces mécaniques d'alertes. Alors qu'AppGratis surfait sur un positionnement BtoBtoC, ce nouveau produit semble lui plutôt circonscrit à la sphère BtoB. Appgratis reste rentable. Près d'1 email sur deux est lu depuis une application mobile dans le monde. 48 % du volume mondial d'emails lus au cours du mois d'octobre l'étaient sur l'application d'un smartphone ou une tablette, selon le baromètre de notre partenaire Return Path. A la fin du mois d'octobre 2014, 48% du volume mondial d'emails étaient lus depuis une application sur un smartphone ou une tablette, 27% dans un webmail (via un navigateur) et 25% dans un client de messagerie tel qu'Outlook ou Thunderbird, révèle le nouveau baromètre mobile de Return Path.

Il n'y a pas si longtemps, en octobre 2012, seuls 37% des utilisateurs dans le monde avaient ouvert leurs messages depuis une application email sur leur smartphone, preuve que la migration des usages se poursuit. En outre, "on observe un usage accru du mobile avant les fêtes, note Didier Colombani, directeur général de Return Path pour la zone Emea. Le device s'est véritablement imposé dans le quotidien d'utilisateurs qui n'hésitent plus à y recourir pour procéder à des achats".

Le numérique, levier ou frein pour l'emploi ? - dossier. La personnalisation : un concept essentiel et pourtant encore trop méconnu. La personnalisation vise à faire vivre à chaque client une expérience individualisée unique. Les projets de personnalisation et d’engagement qui portent leurs fruits ne se limitent pas aux seuls e-mails promotionnels ou bulletins d’information nominatifs. Il ne s’agit pas uniquement de segmenter votre meilleure clientèle région par région, ou de proposer à vos clients des produits susceptibles de les intéresser en fonction de ce qu’eux-mêmes ou d’autres ont déjà acheté.

Non pas qu’il faille éliminer ces pratiques, elles sont effectivement importantes. Mais séduire et fidéliser une clientèle suppose bien plus d’efforts de personnalisation. Prenons l’exemple de Majestic Wine, le plus grand distributeur de vin au détail du Royaume-Uni. Le site offre aux clients des recommandations personnalisées d’experts. L’objectif : reproduire l’expérience proposée en magasin et multiplier les ventes par la suggestion fondée d’alternatives ou de crus complémentaires.