background preloader

Astuces techniques et soins

Facebook Twitter

Pincement : en pratique et en images. Le pincement est une opération estivale fort simple qui présente un grand intérêt.

Pincement : en pratique et en images

Que vous vouliez davantage de fleurs, des fruits de meilleur calibre ou encore retoucher la ramure d'un arbre pour assurer de meilleurs récoltes, il faut vous lancer ! Comment faire en images. Un geste simple Pincement d'un surfinia Le pincement, c'est tout simplement une taille des extrémités. Pincer pour avoir de beaux fruits... Pour les faire grossir, on va tâcher d'apporter davantage de sève sur les fruits. » Voyez : le pincement des arbres fruitiers. Pincement de la tomate Quand on parle de fruits, on pense aussi... tomate ! Avoir la main verte : secrets de spécialistes pour plantes en pot. « Je ne suis pas très doué avec les plantes », « Je n’ai pas la main verte », « Je n’ai jamais réussi à la faire fleurir »… Des formules si souvent entendues.

Avoir la main verte : secrets de spécialistes pour plantes en pot

Il n’y a pas de magie dans le fait d’avoir de jolies plantes. Il y a juste une réelle volonté de connaître leurs secrets, dont nous vous dévoilons* les sept plus grands, les fondamentaux. Le plus grand secret des plantes : elles vivent ! Entre les chrysanthèmes pour le cimetière, les ersatz de plantes en plastique ou tissu, et les compositions de plantes séchées, il est facile d’oublier que la plante est un être vivant qui naît, vit, se reproduit, vieillit et meure.

Elle possède des cellules, des circulations de flux nutritifs, comme nous ; elle a besoin d’énergie pour vivre, comme nous. Premier secret : la plante est vivante, elle respire, boit, fabrique ses aliments à partir de la lumière et de sels minéraux. Regardez la plante : ce n’est pas un objet de décoration. Les boutures. Les boutures Par Martial IRASTORZA Le bouturage est le mode de multiplication des plantes le plus simple pour obtenir des plants ayant les mêmes caractères que le pied mère.

Les boutures

Plusieurs types de boutures : - bouture sur bois de l’année : rameaux de l’année de mai à juillet. Elles s’enracinent rapidement ; Bouture sur bois de l'année (fusain). - bouture semi-aoûtée : pousse de l’année dont la base est aoûtée et le sommet de la tige en croissance (été et fin d’été) ; Bouture semi-aoûtée de fuchsia. - bouture à l’étouffée : si cette méthode permet de bouturer quelle que soit l’époque, elle demande une bonne surveillance car, et c’est le but, le taux d’humidité peut atteindre 100 % et les risques de pourriture sont grands.

. - bouture aoûtée : rameaux dormants à la fin de l’automne, en hiver ou au début du printemps ; - bouture herbacée : rameaux de plantes non ligneuses en août et début septembre ; Bouture de feuille de saintpaulia. Comment bouturage de rosier. Conseils de jardinage. Au jardin, conseils en jardinage. Purin d'ortie. Le purin d'ortie est une préparation fort utile au potager ou au jardin d'ornement tant par ses qualités d'engrais naturel que d'antiparasite.

Purin d'ortie

S'il mérite bien son nom à cause de l'odeur putride qu'il dégage, sa fabrication ne s'avère pas complexe du tout, et les résultats sont à la hauteur... Vertus Le purin d'ortie a deux usages essentiels. Riche en azote, c'est tout d'abord un engrais efficace, qui stimule la croissance des plantes et les renforce contre certaines maladies. Ensuite, il présente un caractère répulsif face aux pucerons et aux acariens.Enfin, il est un bon activateur de compost. Préparation Cueillez des grandes orties qui ne soient pas encore montées à graines, en vous munissant de gants épais et en portant des manches, cela va sans dire ! Hachez grossièrement le produit de cette récolte, et mettez-le dans un bac en plastique (ou en bois si vous avez la chance d'en disposer, mais surtout pas en métal).

Dosage. Le paillage et les plantes couvre-sol pour un jardin naturel. Les maladies des plantes. Parasites et maladies des arbres et arbustes. Arbres et arbustes | 01/12/2010 Sachez reconnaître les maladies et parasistes des arbres et arbustes pour les traiter naturellement au jardin d'ornement et au verger.

Parasites et maladies des arbres et arbustes

Araignée rouge, carpocapse, cloque, moniliose... connaître les ennemis des arbres et arbustes du jardin pour les traiter naturellement - F. Marre - M. Marcat - Le Bois Pinard - Rustica Voici une liste de ce qui guête vos arbres et arbustes : Araignée rouge Acarien. Bactériose Maladie. Balanin des châtaignes et des noisettes Coléoptère perçant les fruits verts. Brunissure cryptogamique La base des rameaux brunit ; ils sèchent, et des pustules noirâtres apparaissent. Carpocapse La chenille rosâtre à tête brune de ce papillon creuse les fruits, qui tombent prématurément. Chancre bactérien L’écorce est rongée. Chermès Petits insectes suceurs. Cloque Champignon. Cochenille Insecte suceur. Criblure. Maladies des plantes et lutte biologique. Calendrier lunaire d'avril - Mai 2013: jardiner avec la lune. Trachelium Jolies Campanulacées, plus connues et utilisées en bouquets qu'au jardin, les trachelium sont de ...

Calendrier lunaire d'avril - Mai 2013: jardiner avec la lune

Peut-on m'interdire de mettre des jardinières sur mon balcon ? Quand on vit en ville, la question se pose : dans quelle mesure a-t-on le droit de mettre des pot... Les bienfaits de la réglisse Au-delà des bonbons ou des petits bâtons mordillés par les enfants, la réglisse (Glycyrrhiza glab... Offrir un animal pour Noël : bonne ou mauvaise idée ? Un chien ou un chat au pied du sapin ?