background preloader

Veille e-reputation

Facebook Twitter

Je Like - Persona nettoie l’info non grata. Publié le 28 novembre 2013 Protéger sa réputation sur la Toile est une nécessité pour l'internaute ou les marques. Pour les citoyens connectés, la transparence et le partage qui règnent sur les réseaux sociaux exposent des informations pouvant leur porter préjudice. Un nouvel outil de nettoyage en temps réel débarque sur ce marché porteur. Comme le dirait si bien Forrest Gump, les réseaux sociaux, « c’est comme une boîte de chocolat : on ne sait jamais sur quoi on va tomber ». Sur la Toile et ses plates-formes de réseautage, la frontière entre sphère privée et information publique est bien trop poreuse pour faire elle-même le tri.

C’est bien simple, Persona c’est un peu Victor le nettoyeur de « Nikita », sans les flingues et avec pour seule mission de filtrer vos contenus sociaux. Un drapeau rouge de libre appréciation Concrètement, le nouveau né des protecteurs d’e-réputation possède deux fonctions principales : le nettoyage et la surveillance en temps réel. Facebook : Comment protéger ses données personnelles et privées en 5 étapes. Glossaire des termes e-réputation. Ebook Influence et reputation sur Internet. Les réseaux sociaux vont rendre les marques vertueuses. Ce n’est pas qu’un vœu pieux. Loin de ne servir qu’à déboulonner les dictateurs ou faire circuler le dernier mème à la mode, les réseaux sociaux pourraient donner aux marques une nouvelle virginité.

La métaphore religieuse s’impose tant les annonceurs ne communiquent plus avec leurs clients mais communient avec des fidèles, tant les community managers ont remplacé les prêtres, le brand content les psaumes, les apple stores nos cathédrales… sans oublier la quête à la fin de l’office. Certains auraient même vu des banderoles santo subito aux obsèques de Steve Jobs.

La tentation des Marie-couche-toi-là Comment en est-on arrivés là ? À avoir poussé la promesse marketing à son paroxysme tout en se rapprochant au plus près de leurs cibles, les communicants ont tendu la verge pour se faire battre : le consommateur passif est devenu un interlocuteur actif, un alter-ego, un juge. Nous voyons tout, nous n’oublions rien, nous ne pardonnons rien L’heure de la pénitence et de la rédemption. Strategie presence sociale_vie_profil_personnel_professionnel_prive... Les premières étapes pour surveiller son eRéputation – Edouard de la Jonquière de Mention.net. Nous avons demandé à Edouard de la Jonquière fondateur du logiciel d’eRéputation Mention.net quelles étaient les premières étapes pour surveiller son eRéputation… Cette interview a été réalisée dans le cadre du Web’12 Londres. Retrouvez le résumé des conférences et ateliers du Web’12 Londres sur le Blog Live d’Orange. 1 – Pourquoi est-il nécessaire d’utiliser un outil d’eRéputation plutôt que les outils gratuits d’alertes disponibles sur le Web ?

Le Media Monitoring c’est surveiller son nom et sa marque, ses produits… En claire, savoir ce que disent les gens de vous sur internet. Il existe certes des services gratuits comme Google Alerts, mais ils ne surveillent pas les espaces privés (ex : Facebook…) ou ceux qui sont difficiles à analyser du fait d’un volume très important de données (ex : Twitter). Cela permet aux logiciels d’apprendra via les ajouts / suppressions manuelles des utilisateurs. 2 – En quoi un outil d’eRéputation peut générer plus de chiffre d’affaires pour une entreprise ?

Guide sur l'identité numérique. Comme vous le savez déjà probablement, notre service aliaz consacré à la gestion de son identité numérique est sorti ! Si vous ne l’avez pas encore testé, c’est le moment d’aller vous créer votre carte de visite virtuelle. Pour accompagner les internautes inscrits sur le site, et avant d’autres nouveautés qui devraient arriver dans les prochains mois, nous venons de publier un guide de l’identité numérique. Car si les addicts d’Internet connaissent très bien le sujet, ce n’est pas (encore) le cas du grand public. Les paramètres de confidentialité de Facebook peuvent être un vrai casse-tête. De même que l’intérêt réel des réseaux sociaux professionnels : que peut-on y faire ? Et n’abordons même pas le cas de Twitter, qui reste un mystère pour beaucoup. Intéressé par l’identité numérique ? Et pour le reste, rendez-vous sur aliaz ! "Méthodologies de recherche efficaces sur Internet".

Manifestation du groupe sectoriel Veille et recherche sur Internet, 8 mars 2012 publié le 2 avril 2012 Cinq professionnels de l'infodoc ont présenté les trucs et astuces qu'ils ont expérimentés pour optimiser leurs recherches sur le Net, dans des domaines très différents. COMMENT RETROUVER L'ORIGINE D'UNE CITATIONAsuncion Valderrama, Directeur de la documentation, IIPE - Unesco TRUCS ET ASTUCES POUR EN SAVOIR PLUS SUR UNE PERSONNEMagali Guibert, Responsable de l'information, Eric Salmon & Partners QUELQUES PISTES POUR IDENTIFIER DES DONNEES DE MARCHEBéatrice Foenix-Riou, auteure de "Recherche éveillée sur Internet : mode d'emploi", Animatrice du secteur Veille RECHERCHE D'INFORMATIONS ET VEILLE EN PME INDUSTRIELLEJacques Loigerot, Responsable de Projets de Veille, Cetim OUTILS ET METHODES POUR UNE VEILLE E-REPUTATIONMarie Paniez, Consultante e-réputation, AtnetPlanet Rédigé par Claire LABORDE mise à jour le 3 avril 2012 L'ADBS sur les réseaux sociaux.

L’e-réputation décryptée. Le web social, qui permet à tout un chacun de s’exprimer sur n’importe quel sujet, n’importe où et n’importe quand, a entrainé avec lui des notions que nous connaissons tous dans la « vraie vie » : celle de l’image et de la notoriété. Seules différences : nous laissons des traces écrites sur le net, et leur potentiel de propagation est bien plus important. Auparavant, on pouvait dire que le pain de Mme Michu laissait vraiment à désirer.

On en parlait autour de soi et, à la limite, on pouvait toucher les amis de nos amis, qui finissaient par savoir eux aussi que la baguette Michu n’est vraiment pas bonne. Aujourd’hui, on peut publier un message sur Mme Michu sur des forums, sur des communautés de fans de pains, sur les réseaux sociaux ou sur son blog. Résultat : si je recherche sur le net où trouver une bonne boulangerie à Rennes, je n’irai pas chez Mme Michu, même quelques années plus tard car les moteurs de recherche ont la mémoire longue. La modération des commentaires est plutôt bien perçue par les internautes. Les lecteurs de sites médias comprennent généralement la nécessité de modérer certains commentaires d'internautes, une pratique assimilée à de la censure par moins d'une personne sur cinq. Plus de deux internautes visiteurs de sites médias en ligne sur trois s'intéressent aux commentaires d'articles déposés par les autres lecteurs.

C'est ce que révèle un sondage réalisé par Opinion Way pour le compte de l'entreprise spécialisée dans la gestion de la modération Netino. Il a été réalisé auprès d'un échantillon de 1046 personnes représentatif de la population internaute française et lectrices de près d'une trentaine de sites d'actualités. Ce sondage fait ressortir une bonne perception de la modération, qui n'est assimilée à de la censure que par 17% des sondés. L'assimilation de la modération à de la censure est plutôt véhiculée chez les hommes issus de classes les moins aisées.

Les lecteurs de commentaires les plus réguliers sont plutôt jeunes et de CSP moyenne. Comment hacker Klout ? Ô Klout, ô joli Klout,Tu as croisé ma route,Et pis mes tweets et mon Facebook,Et tous les autres endroits, tous ceux où tu m’écoutes. Ça fait bientôt 7 ans que j’ai quitté l’école et j’en suis bien content. Vous aimiez être noté à tout bout de champ, vous ? Un de mes derniers posts en tant que chef de rubrique sur Fluctuat, c’était de râler sur les notes de Pitchfork. Mais Klout est parmi nous. Et Klout, comme The Game, ne vous laisse pas le choix, vous jouez et c’est comme ça.

On vous le dit dès la home : everyone has Klout… (et everyone est transporté d’extase à cette idée tellement ça a l’air mieux que le crack). Klout, pour les deux du fond, c’est un algorithme qui calcule votre influence sur le réseau. Ainsi, Klout donne des notes. Pas convaincu ? Qui est le Klouteur le plus influent ? Alors, puisque tout le monde joue, passons en revue les règles du jeu et trouvons quelques cheat codes pour augmenter nos Klout tous ensemble ! 1/ Klout aime les cool kids ! 3/ Klout aime ton graphe.

Analyser le traffic de vos concurrents avec des outils gratuits. L’étude de marché concurrentielle est une des premières actions à effectuer quand vous débutez une activité sur le Web. Mais comment connaitre le nombre de visiteurs de vos concurrents, leur répartition tout au long de l’année, ou encore leur sexe voire même leur revenu ? Non, vous ne rêvez pas : tout ceci est possible ! Aussi surprenant que cela puisse paraitre, la récupération d’informations sur vos concurrents est possible, légale et en plus gratuite. Découvrez certains de ces outils gratuits qui permettent d’en connaitre plus sur vos concurrents. Google Trends et ad planer L’outil Google Trends (tendances des recherches) permet de connaitre le nombre de recherches pour un mot clé (principe utilisé par Google Fight 2) mais aussi le nombre de visiteurs par jour pour les sites souhaités.

Exemple avec le site smashingmagazine.com : Alexa L’outil « Site Info » du site Alexa est un outil très complet. Compete Exemple de graphique avec le site presse-citron.net : Autres sites. Facebook : la mémoire cachée. L'appétit vorace de Facebook pour les données personnelles n'est un secret pour personne. Régulièrement, son estomac numérique gargouille auprès de ses membres pour réclamer son dû. «Donnez-moi votre numéro de mobile, que je puisse renvoyer votre mot de passe en cas d'oubli !»

«Expliquez-moi vos opinions politiques, que je puisse mieux cibler mes publicités !» «Dites-moi ce que vous lisez, ce que vous écoutez, ce que vous regardez, ce que vous cuisinez, que vos amis puissent en profiter !» Et la plupart des 800 millions d'inscrits, dociles, jettent leurs gros steaks de vie privée dans la gueule béante du réseau social. Ce que personne ne semble savoir, en revanche, c'est que le monstre est dépourvu de système digestif.

Il se contente de stocker les données, toujours plus de données, sans jamais en effacer aucune. Les découvertes du jeune Max Schrems sont effarantes. «Statut : effacé» «Je ne cherche aucun gain financier ou personnel. . - Même son de cloche du côté des «événements». De l’art de bien configurer Facebook : Edition 2011 | Audrey Oeillet. Sur Clubic, j’ai eu l’occasion d’évoquer les enjeux des nouveautés introduites par la nouvelle version d’Open Graph, le « Plan » du Cylon Mark Zuckerberg pour dominer le monde – Et si Facebook était le vrai Skynet ? Bref, pour l’utilisateur lambda du réseau social, ces modifications se traduisent de différentes manières et s’accompagnent de nouveaux paramètres de confidentialité ajoutés récemment. J’en ai beaucoup parlé sur Clubic ces dernières semaines, mais il est peut-être temps de quitter la théorie pour céder aux sirènes de la pratique.

Ce billet n’a pas pour but d’être exhaustif : il ne traite que des nouveaux paramètres de confidentialité de Facebook et pas de ceux historiquement en place. Pour les bases, Google est votre ami La validation a priori des identifications Le côté vicieux de la chose, c’est qu’à la base, tout est en off : il faut donc activer les fonctions de votre choix manuellement, au cas par cas, dans les paramètres de confidentialité : Commencez par cliquer ici. Nu sur le web : comment y échapper en 10 leçons - People - Nouvelobs.com. Rêvons un peu. Vous êtes une star. Une star mondiale, comme Scarlett Johansson, qui vient de nous offrir deux aspects très intimes de sa personnalité (pour voir de quoi nous parlons, et si vous êtes majeur, cliquez ici). La star s'est elle-même photographiée avec son smartphone dans un miroir - un acte pas très réfléchi.

Les photos ayant fuité de la salle de bain, le FBI a déclenché une enquête, tandis que l'agent de la star confirmait l'authenticité des photos. A celles et ceux qui ne veulent pas sombrer dans le "webzibitionnisme", voici les dix commandements de l'e-pudeur que nous avons baptisés : "L'anti Nu-mérique en 10 leçons" 1. On peut se demander comment les célébrités peuvent à ce point être naïves. 2. Le "flashing" est un jeu érotique et dangereux. A ne pas faire (comme Vanessa Hudgens) : assurer qu'il s'agit de son sosie, puis admettre qu'on a fauté du bout des lèvres en s'excusant. 3.

Certes, un souvenir de nuit de noces n'a pas de prix. 4.Ton smartphone/ordinateur tu protégeras. E-reputation : quels indicateurs de mesure ? Tupac Pointu (tpointu) sur Twitter. Personnalisation du web: on a oublié de vous dire… Comment être (rester) anonyme sur le Web ? {*style:<b> Se protéger contre les héros des temps modernes et préserver son secret. </b>*} Ce Week end la blogosphère et la Twittosphère bouillonnaient. Et ce bien avant l’émission M6 Capital du 6 février 2001 sur la vie privée et les systèmes de surveillance . La riposte des communautés des deux personnes fut immédiate : report spam, déférencement des billets, ouverture d’un blog à charge,etc Depuis plus de 48 heures les révélations font parler Tweeter. A ce stade, nous pouvons imaginer plusieurs sans importance au final : Une manipulation O.K. Une vengeance Un jeu d’acteurs Quoi qu’il en soit, chercher à les pièges de la surveillance, ses données stockées … et utiliser un ne suffisent pas.

Parce que lorsque votre s’accroit: le est encore plus grand et la tentation de créer du (bad) buzz également. Articles relatifs : Stratégie de presence sociale : Identité, vie et profil personnels/professionnels – privés/publics Un pas de plus pour l’identité numérique avec La Poste. Nicolas Vanbremeersch : « L’E-reputation est encore trop vécue sur un mode défensif  Après avoir dressé un panorama des réseaux sociaux en France, Délits d’Opinion est allé à la rencontre d’un spécialiste de la communication digitale et des réseaux sociaux. Nicolas Vanbremeersch, plus connu sur la toile sous le nom de , a fondé l’agence Spintank en 2006.

Fort de son expertise sur ces sujets, il a accepté de répondre à nos interrogations sur les trajectoires et l’évolution des réseaux sociaux, l’utilisation de ces sites par les entreprises et plus globalement la transformation des modes de communication sur Internet. : La concurrence n’est pas tellement sur la recherche, en soi. Il faut d’ailleurs faire attention aux effets de substitution : si Facebook a atteint l’audience de Google, aux Etats-Unis, ce n’est pas pour le remplacer, mais plutôt dans une logique d’usage complémentaire. Etait-ce prévisible ? Les ressorts sont nouveaux. En Indonésie ou aux Philippines, par exemple, Twitter est devenu . Ceci-dit, j’ai du mal à voir Twitter comme un outil de masse. {*style:<b> Veille sur l’actu : mes outils préférés et leur mode d’emploi pour les journalistes. Je ne suis pas un geek. Les nouveaux outils qu’offre le web, on me les fait découvrir davantage que je ne les déniche. Par contre j’aime tester de nouvelles applications, et disposer de solutions pour faciliter mon travail.

Un journalisme à haute valeur ajoutée s’ancre avant tout dans les relations que l’on construit avec ses sources. Cela ne veut pas dire que l’on puisse se permettre d’ignorer les vastes possibilités offertes par l’informatique pour être plus efficace. Aujourd’hui c’est tout bonnement impossible! Je vais donc vous présenter le mode d’emploi, les avantages et les limites des principaux outils que j’utilise pour faire de la veille sur l’actualité : alertes Google, Twitter, Delicious et Netvibes. Quant aux technophiles, sans doute plus avancés que moi, réagissez et partagez vos recettes! 1. C’est quoi? Un site internet personnalisable qui permet d’agréger des flux RSS.

Les + - Une interface ergonomique et personnalisable. Vue de Netvibes (présentation sous forme de blocs) Les – Les meilleures sources Marketing BtoB.