background preloader

Genius hour

Facebook Twitter

How to Raise a Genius: Lessons from a 45-Year Study of Supersmart Children. Illustration by Vasava On a summer day in 1968, professor Julian Stanley met a brilliant but bored 12-year-old named Joseph Bates.

How to Raise a Genius: Lessons from a 45-Year Study of Supersmart Children

The Baltimore student was so far ahead of his classmates in mathematics that his parents had arranged for him to take a computer-science course at Johns Hopkins University, where Stanley taught. Even that wasn't enough. Having leapfrogged ahead of the adults in the class, the child kept himself busy by teaching the FORTRAN programming language to graduate students. Knock Knock Is That Your Best Work? Sticky Notes. Knock Knock Brain Dump Notepad. Le cahier des apprentissages : de la théorie… à la pratique dans les classes. Le journal des apprentissages, une pratique théorisée …par Jacques Crinon et le groupe ESSI-ESCOL de l’académie de Créteil.

Le cahier des apprentissages : de la théorie… à la pratique dans les classes

Dans ce court texte, Jacques Crinon résume un chapitre de son livre, le journal des apprentissages. Echec à l’échec (2003). Après avoir présenté quelques extraits de cahiers d’élèves : « Ces textes sont extraits de » journaux des apprentissages » que tiennent chaque jour les élèves de cinquième année (CM2) d’une école élémentaire de la banlieue parisienne… Chaque soir, ils récapitulent par écrit ce qu’ils ont appris au cours de leur journée. Le dispositif est donc simple, austère même. Expériences en primaire Dans la circonscription de la Goutte-d’or, à Paris, une équipe de professeurs des écoles a mené l’expérience récemment et le site internet de l’inspection académique recense des réflexions et témoignages qui nous éclairent sur la mise en oeuvre pratique du dispositif pensé par Jacques Crinon. Expériences en collège La question des outils est essentielle.

Comprendre pour créer, créer pour comprendre....mais encore ? : Youtube un exemple de pratique adolescente. Comme Google, comme Wikipédia, Youtube fait partie de ces sites incontournables sur le web et dans les pratiques de nos élèves.

Comprendre pour créer, créer pour comprendre....mais encore ? : Youtube un exemple de pratique adolescente

Toujours fidèle à la posture que développe Anne Cordier pour qu’ils construisent leur propre culture numérique et de l’information, je cherchais à proposer à mes élèves une séance autour de Youtube. Comprendre pour créer, créer pour comprendre....mais encore ? Les élèves connaissent Youtube parce qu’ils y visionnent des vidéos mais aussi parce qu’ils y partagent de plus en plus souvent leurs propres vidéos (plusieurs élèves dans mes classes en discutent). Pour d’autres, c'est un moteur de recherche de vidéos, alors que c’est une plate-forme de partage : ce sont les internautes eux-mêmes qui proposent les vidéos, et s’apparente à un réseau social puisqu’elle en reprend les codes.

La séance, menée avec ma collègue enseignante de SEGPA, débute de manière coopérative à partir de 4 questions : How About Adding a Genius Bar to Your Classroom? Ever since my former principal, John Hinds, recommended a book to our staff, Spaces and Places, by Debbie Diller, I have looked at my classroom with a brand new set of eyes.

How About Adding a Genius Bar to Your Classroom?

I’ve tried to break out of the traditional mold, and to create an environment that promotes engagement, collaboration, and curiosity. I still haven’t attained the ideal classroom, but I like to think that I improve each year. This isn’t about themes or decorating. This is about placement of furniture and learning tools. It’s about visualizing the kind of learning that you would like to see happening, and then designing a space that facilitates that. My ideal classroom would have mobile furniture, like the one I described here.

Embrace Change in the New Year with Genius Hour - Getting Smart by Susan Oxnevad - #geniushour, badges, edchat, edreform, elearning, eportfolios, Innovation. Genius Hour is a powerful movement popping up in classrooms everywhere.

Embrace Change in the New Year with Genius Hour - Getting Smart by Susan Oxnevad - #geniushour, badges, edchat, edreform, elearning, eportfolios, Innovation

The idea encourages students to explore and develop their own passions and creativity. The idea is based on a business practice used by Google’s development team. Google allows their designers to spend 20% of their time on projects that interest them, as long as the work might possibly lead to something that could be developed. Gmail was the result of Genius Hour. Watch this video to learn more Genius Hour Genius Hour Rules • Work stems from driving questions • Research must play a big role. EMI & Créativité : 30 mars 2016. 14h00 - 14h45 : L’EMI, un enjeu prioritaire à partager Intervention de Monsieur Reverchon-Billot, Inspecteur Général de l’Éducation nationale.

EMI & Créativité : 30 mars 2016

Retrouvez ci-dessous le support de l’intervention : 14h45 - 15h45 : Créativité et numérique : La participation dans les pratiques de nouvelles écritures Conférence de Brigitte Chapelain, enseignant chercheur en sciences de l’information et de la communication. Résumé : "Des genres nouveaux, ou reconfigurés, témoignent des pratiques créatives menées par des internautes souvent jeunes adultes. Mots-clés : Contribution – coopération – collaboration - écritures de fans – machinimas - web-séries - fansubbing - web-BD - transmedia Références bibliographiques : Expressions et pratiques créatives numériques en réseaux.