background preloader

Ressources images actives

Facebook Twitter

Vichy et ses ennemis. Contexte historique L’affiche de propagande Très prisée pour la promotion de la Révolution Nationale, l’affiche de propagande connaît une diffusion et une utilisation importantes pendant la période du régime de Vichy (10 juillet 1940-20 août 1944). Omniprésentes, ces multiples campagnes « d’information » et les images sur lesquelles elles s’appuient jouent un rôle fondamental dans les consciences et les jugements associés au pouvoir en place. Qu’elles parviennent ou échouent à façonner comme prévu les idées et les pratiques du public, elles signent et signifient au quotidien l’institution de Vichy et son idéologie.

Tout au long de la période, de nombreuses images opposent frontalement le régime de Vichy et ses représentants aux « ennemis » de la France. Analyse des images Une symbolique agressive Exécutée par Jé (signature en bas à gauche), la composition de Laissez-nous tranquilles ! Bien en évidence, le titre Laissez-nous tranquilles ! Interprétation Menaces et renaissance Bibliographie. Les cartes de propagande. Camarades cartographes, le pouvoir des cartes n’est plus à démontrer. Pendant longtemps, avant qu’émerge l’ere de la néo-cartographie, les cartes étaient indiscutablement l’apanage des puissants, des dirigeants, de ceux qui façonnent le monde. Pouvoirs politiques, religieux, économiques, militaires, etc. Quiconque était capable de dessiner le monde était capable d’imposer sa propre vision. Pendant la guerre froide, alors que le combat idéologique était polarisé entre deux blocs, les démocraties occidentales d’une part, et les régimes communistes d’autre part, les cartes ont souvent été utilisées de part et d’autre de ces deux camps pour mettre en image l’expression d’une puissance et/ou pour dénoncer certains traits de son adversaire. 1- Cartes de propagande communistes Le coup de balaie de Lénine, 1920 Sur cette affiche soviétique réalisée dans les années 20, Lénine, balaye les capitalistes hors de la planète sur laquelle il se tient debout.

Source : Doc HDA Les affiches de propagande. La propagande sous Staline et Hitler - 3e - Questions sur documents Histoire. « La propagande soviétique de 1917 à 1991 : paix et désarmement au service de l’idéologie ? » 1Du décret sur la Paix de octobre 1917 à l’option « Zéro » de Gorbatchev en 1987, le thème de la Paix, puis celui du désarmement ont été des sujets récurrents et fondamentaux de la propagande soviétique. Après l’idée d’une paix sans arme proposée par Trotsky, l’URSS est rapidement revenue à une conception plus pragmatique dès 1918, en mettant sur pied une Armée rouge forte que Staline, comme ses successeurs, ne cessera de renforcer, tout en se faisant le champion de la lutte contre le militarisme.

Auréolée par sa victoire sur le nazisme, l’URSS allait même développer au lendemain de la Seconde Guerre mondiale la thématique pacifiste comme un pilier fondamental de son idéologie ; elle s’en fit le porte-drapeau mondial. Mais le thème aussi généreux fût-il, s’il entraîna une mobilisation de sympathisants sincères, suscita aussi des doutes sérieux, car il se prêtait à des interprétations ambiguës. 1 – La période bolchevique Anonyme, 1920 Le prix du sang dans une guerre impérialiste Caricature. Les affiches de propagande. La Seconde Guerre mondiale s'affiche. La propagande allemande. Contexte historique La première affiche de la propagande allemande diffusée en France L’armistice du 22 juin 1940 rend officielle la défaite de la France face aux nazis.

La « zone occupée », qui correspond à la moitié nord et à la côte atlantique, passe sous occupation allemande, tandis que la « zone libre », située au sud de la Loire, relève directement du gouvernement de Vichy. Si la souveraineté française s’exerce en principe sur l’ensemble du territoire (sauf en Alsace et en Moselle), dans les faits, la puissance occupante soumet le pays à sa domination et à ses décisions. Réalisée et diffusée à grande échelle dès le début de l’Occupation, l’affiche Populations abandonnées, faites confiance au soldat allemand ! À ce titre, elle présente une valeur documentaire inappréciable, qui nous renseigne sur la politique de diffusion idéologique que le IIIe Reich entend mettre en œuvre pour conserver et organiser son nouveau pouvoir en France.

Analyse des images Interprétation Bibliographie. L art de la propagande.