background preloader

Histoire et enseignement

Facebook Twitter

EDU'bases Histoire-G ographie - utiliser le pad dans e-lyco pour travailler sur la citoyennet Ath nes. Quelle pédagogie des mémoires. Plaque commémorative L.

Quelle pédagogie des mémoires

Jennepin © Radio France Nous commençons cette année 2016 en parlant de la mémoire. Au-delà des cours d’histoire, il s’agit d'apprendre à se souvenir ensemble, à l’école, des faits, dates, lieux du passé qui fabriquent une mémoire commune, éduquent les consciences : la Révolution française, la Grande Guerre, la Seconde Guerre mondiale et l’histoire douloureuse du XXème siècle. Peut-on parler de pédagogie de la mémoire ? À quoi peut-elle ressembler ? Nos deux invités, un enseignant au collège et une élue de Paris se sont penchés sur la question. Avec : Norbert Czarny, écrivain, professeur de lettres, autour de son travail avec le mémorial de la Shoah ; Catherine Vieu-Charier, adjointe au Maire de Paris chargée de la mémoire et du monde combattant Je dessine : la jeunesse dessine pour Charlie Hebdo après le 7 janvier © Radio France.

Enseigner l’histoire à l’école. Donner goût et interroger le passé pour faire sens aujourd’hui. Rédactrice : Patricia Legris Benoît FALAIZE, Enseigner l’histoire à l’école.

Enseigner l’histoire à l’école. Donner goût et interroger le passé pour faire sens aujourd’hui

Donner goût et interroger le passé pour faire sens aujourd’hui, Paris, Retz, 2015, 79 p. Le petit ouvrage de Benoît Falaize a tout d’abord pour mérite de traiter de l’histoire à l’école primaire. En effet, les chercheurs, qu’ils soient historiens ou didacticiens, à s’intéresser à ce niveau sont peu nombreux. L’objectif visé par l’auteur est de décomplexer les professeurs des écoles par rapport à l’enseignement de l’histoire. Le début du livre présente les débats au cœur des desquels l’histoire en primaire a été questionnée. L’auteur fait ensuite un plaidoyer en faveur de l’enseignement de l’histoire à l’école primaire. Craignant de devoir affronter ce genre de situation, et n’ayant pas toujours les clés pour gérer cela, les professeurs des écoles se réfugient dans l’enseignement des périodes ancienne et médiévale.

Enseigner en lycée professionnel avec les « Super-Héros »  Rédacteur : Joël Mak dit Mack Entre uchronie politique, mythologie contemporaine et programmes scolaires Si l’on prend comme point de départ la publication de la première aventure dessinée de Superman dans Action Comics n°1 en juin 1938, en tant qu’acte officiel de la naissance des Super-Héros[1], le phénomène s’inscrit dès le début et désormais depuis 77 ans dans l’histoire culturelle contemporaine américaine mais également dans l’histoire tout court et ses représentations.

Enseigner en lycée professionnel avec les « Super-Héros » 

C’est en tous les cas davantage avec l’apparition de Captain America que s’instaure une relation étroite entre l’histoire effective des Etats-Unis et l’univers fictif des Super-Héros. Ce lien même ténu avec les faits contemporains perdure jusqu’à nos jours, de la seconde guerre mondiale à la guerre de Corée comme celle du Vietnam jusqu’aux événements du 11 septembre 2001 et bien entendu, depuis, la présence américaine en Afghanistan et en Irak. Les Super-Héros en tant qu’objets historiques: A) Combattre le nazisme [7] « Enseigner l'histoire/géographie autrement » - Délégation académique au numérique éducatif. Le 14 avril, au collège Doisneau à Montrouge, s’est tenu le stage inscrit au Plan académique de formation (PAF) : « Enseigner l’histoire/géographie autrement ».

« Enseigner l'histoire/géographie autrement » - Délégation académique au numérique éducatif

Ce stage a été préparé en amont par une équipe de 12 professeurs encadrée par Valérie Dautresme et Sophie Fournier IA-IPR qui ont mené un travail de réflexion sur la problématique de l’oral dans l’enseignement de l’histoire et de la géographie. Un choix ciblé en lien avec les nouveaux programmes qui placent l’oral comme un enjeu d’apprentissage majeur. À l’issue de ce travail, la rencontre du 14 avril a réuni des stagiaires autour de l’équipe des 12 professeurs qui sont intervenus et ont échangé avec les stagiaires.

Ils ont présenté des scénarios pédagogiques menés dans leurs classes sur cette thématique et animé des temps d’atelier sur l’utilisation d’applications numériques pour réaliser des captations audio ou vidéo. Découvrez quelques moments de cette journée de formation : Ecrits de travail - Clotilde Giot Premier pas sur Elea. Projettraamenee.