background preloader

Economie

Facebook Twitter

Vers des plateformes réellement coopératives. Les professeurs Nathan Schneider (@nathanairplaine) et Trebor Scholz (@trebors, le père du concept de Digital Labor) publient sur The Next System Project (@thenextsystem) un intéressant manifeste.

Vers des plateformes réellement coopératives

L’économie solidaire nécessite un internet de la solidarité La plupart des technologies inventées (radio, télévision, internet, blockchain…) prônent dans leurs premières versions un idéal de liberté et de démocratie, de décentralisation. Mais récupérées par « l’ordre social en place » (entreprises, gouvernements et surtout investisseurs…) elles tendent à devenir des monopoles centralisés bien loin de leurs idéaux originels. Malgré tous les discours sur le partage et la démocratisation, l’industrie de la technologie est devenue accro à un modèle d’investissement à la recherche de retour sur investissements massifs et à court terme. 14 propositions pour une économie open. Au printemps dernier, Philippe Lemoine nous a sollicité pour réaliser des propositions liées aux OpenModels dans le cadre de sa mission sur la transformation numérique.

14 propositions pour une économie open

Le rapport final a été rendu public le 7 novembre et nous sommes ravis de constater que les plus emblématiques ont été reprises. Le 29 juin, nous avons rassemblé une quinzaine de représentants des différents territoires de l’Open (dont Lionel Maurel, Bastien Guerry, Valérie Peugeot, Jean-Luc Wingert, Frédéric Charles, Benjamin Tincq, Karine Durand-Garçon et Louis-David Benyayer). La session a été très productive, nous avons proposé 14 actions concrètes pour les soutenir. Toutes ces propositions sont dans le livre Open Models. Expliquer les licences et en créer de nouvelles Les open models développent une nouvelle approche de la propriété intellectuelle et du droit d’auteur.

Proposition 1 : Développer de nouvelles licences dans la lignée des peer production & reciprocity licence Mobiliser les pouvoirs publics. Revue internationale de l’économie sociale. Université coopératve européenne (UCE), which is a European network for cooperation, research and training in the social economy.

Revue internationale de l’économie sociale

“The UCE aims to mutualize, develop and promote cooperative practices through the production of knowledge that can be transmitted to social-economy volunteers, activists and professionals in order to improve individual and collective action.” (UCE Charter, www.universite-cooperative.coop). This special feature has three articles.

Jean-François Draperi, a former colleague of Henri Desroche at the Collège coopératif (Paris) and the Université coopérative internationale, participated in the first Leonardo program, which conducted a survey of social-economy courses and training programs in Europe. The study (“The Université coopérative européenne in perspective”) looked at the precursors to the UCE and, in particular, the similarities and differences with the projects developed by Henri Desroche. SNEP 2014 GUIDE ECO WEB1. Entreprendre dans les industries culturelles. L'Atelier. 230 millions de migrants dans le monde, des flux qui ne cessent d'augmenter.

Deux cent trente-deux millions de migrants vivaient à l'étranger en 2013.

230 millions de migrants dans le monde, des flux qui ne cessent d'augmenter

Les migrations du travail ont progressé et, malgré un contexte d'inquiétude devant la mondialisation et ses compétitions économiques et sociales, ce dynamisme migratoire est une bonne chose pour l'économie mondiale, estime l'Organisation internationale du travail (OIT). Lors de la séance d'ouverture de la 103e Conférence internationale du travail (CIT), mercredi 28 mai à Genève, le directeur général de l'OIT, Guy Ryder, a accueilli les représentants des gouvernements, des employeurs et des salariés des cent quatre-vingt-cinq pays membres en plaidant pour une « migration équitable ». « Les migrations sont trop souvent associées à des abus à l'encontre des travailleurs vulnérables et représentent un enjeu politique de taille », a-t-il dit. Où va l’économie numérique ? Robotisation ou monopolisation. "C'est peut-être difficile à croire, mais avant la fin de ce siècle, 70 % des emplois d'aujourd'hui sera remplacé par l'automatisation.

Où va l’économie numérique ? Robotisation ou monopolisation

Oui, cher lecteur, même votre travail vous sera enlevé par des machines. En d'autres termes, votre remplacement par un robot n'est qu'une question de temps", affirme Kevin Kelly (@kevin2kelly) dans un passionnant article pour Wired intitulé : "meilleurs que les humains : pourquoi les robots vont (et doivent) prendre votre job".

Votre remplacement par un robot n'est qu'une question de temps ! A qui profite la dette ? REGARD 055 - L'ABEILLE ET L'ECONOMISTE - RLHD.TV. Le sommaire de notre ouvrage "Changer l'Europe!" Après le fameux Manifeste – vendu à plus de 80 000 ex –, les économistes atterrés récidivent dans un opus traitant d’une Europe à la dérive.

Le sommaire de notre ouvrage "Changer l'Europe!"

Ils s’attachent à proposer des solutions concrètes sur des questions aussi diverses que l’euro, la réforme des institutions financières, la convergence fiscale, la transition écologique, les nouvelles politiques industrielles, les institutions publiques ou la question du fédéralisme. Table des matières PrésentationAuteurs de l'ouvrageÀ propos des « Atterrés » et de leurs ouvragesChanger l’Europe - IntroductionAmorcer la transition écologique en Europe Jean- Marie Harribey Introduction Une nouvelle donne énergétique Amorcer la transition écologique d’ensemble Les conditions budgétaires et monétaires d’une transition à l’échelle européenne Conclusion Politique industrielle, transition et nouveaux modèles économiques Benjamin Coriat La politique industrielle : de quoi parle- t-on ?

Vous pouvez feuilleter un extrait ici et en pièce jointe. Nous pensons que d'autres politiques économiques sont possibles.