background preloader

Sciences

Facebook Twitter

Selon des physiciens, il pourrait y avoir une source étrange de « gravité négative » tout autour de nous. Le monde tel que nous le connaissons est régi par les lois de la physique, dont les lois sur le mouvement et la gravité : ce qui monte et qui se retrouve sans appui, doit redescendre. Mais une équipe de physiciens de l’Université de Columbia a présenté un article théorique qui renverse cette idée : les chercheurs suggèrent qu’il pourrait exister des particules de masse négative qui – sous l’effet de la gravité – montent au lieu de descendre, et elles se trouveraient tout autour de nous. Selon l’article publié par les chercheurs, ce ne sont pas les particules subatomiques étranges qui possèdent ces propriétés, mais les particules de son que nous entendons et produisons chaque jour, les phonons, qui se « révolteraient » contre la force (plus précisément l’accélération) qu’est la gravité. Plutôt étrange, non ? Après tout, le son n’est même pas un objet physique, alors comment est-ce que la gravité pourrait-elle avoir un impact sur le son ?

Vous aimerez aussi : Science décalée : pouvons-nous avoir confiance en ce que nous voyons ? Êtes-vous de ces incrédules qui ne croient que ce qu'ils voient ? Alors, peut-être allez-vous devoir justement, revoir votre position. Car des chercheurs l'affirment : ce que nous ne voyons pas existe parfois. Pire encore : ce que nous voyons n'existe pas toujours ! Kezako : peut-on vraiment faire confiance à nos yeux ? « Ce n'est pas une mauvaise chose que de vouloir remettre un peu en question la réalité telle que nous la percevons », assure Susana Martinez-Conde, professeure à l'université d'État de New York. Ainsi la photo ci-dessous nous apprend-elle qu'il ne faut pas toujours croire que ce que nous ne voyons pas n'existe pas.

Remettre en cause la réalité telle que nous la percevons Un tour de passe-passe informatique ? Dans la vie de tous les jours, nous échappons à cette adaptation neurale, car notre environnement et nos yeux sont en perpétuel mouvement. Les illusions d'optique, ce n'est pas nouveau, me renverront peut-être certains. Ce qu'il faut retenir. La téléportation quantique bat un nouveau record de distance : 1.400 km ! L'exploit n'a rien à voir avec Star Trek mais reste impressionnant. Après avoir battu le record de distance avec un effet EPR via des paires de photons intriqués transmises par un satellite, des physiciens chinois viennent de battre celui de la distance de téléportation, atteignant 1.400 km.

Ce qu'il faut retenir Interview : intrication et téléportation quantique Débusquée dans les équations et les principes de la physique quantique par Einstein et Schrödinger, l’intrication quantique permet de téléporter de l’information entre deux particules. Ce transfert qui semble instantané, fleurtant avec la science fiction, est très intriguant. Mais il a été constaté en laboratoire. Pourrait-on imaginer la possibilité d’une téléportation humaine ? Dans le cadre de sa série de vidéos Questions d’experts, sur la physique et l’astrophysique, l’éditeur De Boeck a interrogé Olivier Pujol, maître de conférence à l’Université de Lille, sur cette possibilité. Article de Laurent Sacco publié le 19/06/2017. Les 7 merveilles de la mécanique quantique.

La mécanique quantique, c’est cette branche de la physique qui décrit la manière dont se comportent les objets microscopiques : les molécules, les atomes ou les particules. Développée pendant la première moitié du XXème siècle, la mécanique quantique est un des piliers de la science contemporaine. Et pourtant, il s’agit aussi probablement de la plus étrange théorie jamais imaginée. En effet, la mécanique quantique regorge de mystères, de surprises et de paradoxes qui nous obligent à revoir la manière dont nous concevons la matière, et même la physique en général. Cette théorie est d’ailleurs tellement bizarre que l’un de ses plus fameux contributeurs, le physicien Richard Feynman (ci-dessus), disait à son propos: « Si vous croyez comprendre la mécanique quantique, c’est que vous ne la comprenez pas ».

Nous voici prévenus ! Mais essayons quand même d’y voir plus clair. 1. Mais pour les objets microscopiques, tout change ! , et pour superposer des états ils les additionnent. 2. 3. 4. 5. 6. 7. Interview : comment est née la physique quantique ? Voici ce que les scientifiques sous-entendent lorsqu'ils suggèrent que l'Univers pourrait être un hologramme. Voici ce que les scientifiques sous-entendent lorsqu’ils suggèrent que l’Univers pourrait être un hologramme. Depuis des décennies, les scientifiques étudient la possibilité que notre Univers soit, ou ait été, un hologramme géant, où les lois de la physique ne nécessitent que deux dimensions, bien que tout nous paraisse tridimensionnel. Cela semble exagéré et impossible, mais si cette hypothèse se révélait être correcte, alors cela répondrait effectivement à de nombreuses questions assez compliquées en physique.

Des recherches récentes ont mis en évidence des preuves qui suggèrent que le principe holographique fonctionne tout aussi bien que le modèle standard incluant le Big Bang, pour expliquer l’Univers primitif. Cette hypothèse a été proposée dans les années 1990. Le principe de l’hologramme est une tentative d’unifier les deux principaux arguments de la physique moderne : la mécanique quantique et la relativité générale. Voyager dans le temps : "mathématiquement, c'est possible" affirme une équipe de chercheurs. Une équipe de chercheurs détaille dans la revue Classical and Quantum Gravity avoir mis au point une formule mathématique pouvant servir à concevoir une machine à voyager dans le temps en courbant l’espace-temps. Voyager dans le temps, ça fait rêver. Alors que le sujet n’était jusqu’à peu réservé qu’aux auteurs de science-fiction, certains chercheurs planchent de plus en plus sur le sujet.

Car entendons-nous, le voyage dans le temps n’est aujourd’hui plus fictionnel. C’est une réalité scientifique, du moins en théorie. Spécialiste de la théorie de la relativité générale d’Albert Einstein, Ben Tippett, mathématicien et physicien théorique, s’est notamment penché sur la question il y a quelques années. Il présente aujourd’hui une méthode pour y arriver.

Ses travaux ont été publiés dans la revue Classical and Quantum Gravity. « Les gens voient les voyages dans le temps comme quelque chose qui relève de la fiction. Source. Surprise : l'eau est composée de deux liquides ! Les étonnantes propriétés de l'eau liquide viennent bien de ce qu'elle fluctue entre deux états distincts, comme le montrent de nouvelles études menées à basse température à l'aide des rayons X. Ces deux fluides peuvent se séparer dans certaines conditions. Aux yeux des physiciens et des chimistes, l'eau possède des propriétés singulières, même sans évoquer son rôle évident pour nous, organismes vivants. En effet, lorsque la pression ou la température varient dans certains intervalles, la densité, la chaleur spécifique, la viscosité et la compressibilité de l'eau varient à l'inverse du comportement d'autres liquides.

Ainsi, l'eau se dilate quand elle gèle : voilà pourquoi les glaçons flottent à la surface d'un verre d'eau. La densité de l'eau est en fait maximale vers 4 °C, ce qui explique pourquoi les fonds des lacs et des rivières sont occupés par des eaux à cette température, qui sont plus denses et donc plus lourdes à volume égal. L'eau pourrait se séparer en deux phases liquides. Untitled. Des scientifiques ont découvert le moyen de photographier les gens à travers les murs en utilisant du Wi-Fi. Des scientifiques ont découvert le moyen de photographier des objets ainsi que des personnes à travers les murs, en utilisant du Wi-Fi. Le Wi-Fi peut traverser les murs : il s’agit d’un fait facilement pris pour acquis. C’est grâce à cette technologie qu’il nous est possible de naviguer sur Internet grâce à un routeur sans fil, situé dans une pièce de notre habitation par exemple.

À présent, des scientifiques allemands ont trouvé un moyen d’exploiter les propriétés du Wi-Fi pour créer des hologrammes ou des photographies 3D de divers objets situés à l’intérieur ainsi qu’à l’extérieur de la pièce. « En gros, il peut scanner une pièce avec la transmission Wi-Fi de quelqu’un », explique Philipp Holl, un étudiant en physique âgé de 23 ans, à l’Université technique de Munich. Dans un premier temps, Holl a construit cet appareil dans le cadre de sa thèse de baccalauréat (bachelor) à l’aide de son superviseur académique, Friedemann Reinhard. Comment voir à travers les murs grâce au Wi-Fi ? Untitled. Fritz Zwicky. Biographie[modifier | modifier le code] Travaux[modifier | modifier le code] Après ses études, Zwicky s’intéresse rapidement à l’astronomie, notamment aux novas. En 1936, Zwicky travaille au mont Palomar avec un télescope photographique à champ large d'un type très spécial.

Il découvre plusieurs supernovas qui seront analysées par Walter Baade, du Mont Wilson. C’est lui qui introduit avec l’astronome allemand Walter Baade le terme de supernovæ et suggère que celles-ci peuvent créer des étoiles à neutrons (dont il prédit l’existence) et émettre des rayons cosmiques. Lumière fatiguée[modifier | modifier le code] Quand Lemaître et Hubble expliquent le décalage vers le rouge de la lumière venant des galaxies extérieures à la Voie lactée comme un effet Doppler-Fizeau dû à l'expansion de l'univers[3], Zwicky considère que les vitesses impliquées sont trop importantes.

Matière noire[modifier | modifier le code] Son esprit non conventionnel donne naissance à des idées extravagantes. Paradoxe d'Olbers. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Olbers. Le paradoxe d'Olbers[1] (en anglais : Olbers' paradox[2]), appelé aussi paradoxe de Chéseaux-Olbers ou paradoxe de la nuit noire, est une contradiction apparente entre le fait que le ciel est noir la nuit et le fait que l'Univers était supposé statique et infini à l'époque.

Il a reçu ce nom de baptême dans l'ouvrage[3]Cosmology (1952) du cosmologue anglo-autrichien Hermann Bondi[4], en l'honneur de l'astronome allemand Heinrich Olbers qui le décrivit en 1823[5], mais il avait déjà été énoncé par Thomas Digges en 1576[6], par Johannes Kepler en 1610[7] ainsi que par Halley et Chéseaux au XVIIIe siècle. Exposé du paradoxe[modifier | modifier le code] Le paradoxe d'Olbers en action : addition progressive des étoiles. Si on suppose un univers infini contenant une infinité d'étoiles uniformément réparties, alors chaque direction d'observation devrait aboutir à la surface d'une étoile.

Jean Staune : 'L'hypothèse d'un créateur est scientifique' Jean Staune * est philosophe des sciences. Secrétaire général de l'université interdisciplinaire de Paris (UIP), ayant dirigé des ouvrages auxquels de nombreuses personnalités scientifiques (dont 11 prix Nobel) ont contribué, ce catholique milite pour un dialogue entre sciences et religions.

Pour lui, la science pose ouvertement la question du sens. Le Figaro Magazine -La théorie de Stephen Hawking vous paraît-elle crédible? Jean Staune - J'ai envie de vous répondre par une histoire. Vous êtes devant un peloton d'exécution et vous devez logiquement mourir. Mais vous êtes toujours vivant après les détonations. C'est assez obscur pour l'instant... Vous trouvez ? Et qu'est-ce qui vous gêne dans cette dernière option? Dans Une brève histoire du temps, Stephen Hawking reconnaissait que s'il existait une théorie du Tout, le problème se poserait de savoir «ce qui a insufflé le feu aux équations», c'est-à-dire qui a mis les balles à blanc dans l'armurerie ? *Notre existence a-t-elle un sens ? La disparition des dinosaures ? Le résultat d'une "colossale malchance" DISPARITION. Les dinosaures auraient-ils pu s'en sortir ?

Oui, répondent des paléontologues de l'université d'Edinburgh qui ont réalisé de nouvelles analyses de fossiles. Ils livrent dans la revue Biological Reviews un nouveau récit de la disparition de ces créatures qui ont dominé la planète pendant plus de 150 millions d'années. À dix ou quinze millions d'années près Si l'astéroïde qui a provoqué l'extinction des dinosaures avait heurté la Terre quelques années plus tôt ou plus tard, ces derniers auraient pu survivre, estiment donc les scientifiques. En fait, au moment de l'impact, la planète bleue connaissait une période de bouleversement environnemental avec une importante activité volcanique, une hausse des températures et du niveau des eaux. "Les dinosaures ont été victimes d'une colossale malchance. OISEAUX. "Rien ne suggère que les dinosaures étaient voués à l'extinction.

Interviewer un robot : une expérience en demi-teinte. Début juin 2014, la société française Aldebaran Robotics lançait un nouveau robot quasi-humanoïde baptisé Pepper. Un robot lancé au Japon en grande pompe, et théoriquement capable de lire les émotions sur le visage et dans les gestes de ses interlocuteurs. Pepper ne sera commercialisé au Japon (pour commencer) qu'à partir de février 2015. En attendant, il arpente les salons technologiques et certaines boutiques de SoftBank Mobile Corp, le premier opérateur mobile du Japon, partenaire d'Aldebaran dans le projet Pepper. Un journaliste de l'AFP est allé à sa rencontre à Tokyo et a tenté d'interviewer ce fameux robot émotif. En voici le verbatim : Pepper: "pas mal la tenue! AFP: "oui, s'il te plaît". Pepper: "si tu avais un écran sur le torse comme moi, tu aurais l'air totalement cool!

AFP: "OK, j'ai compris. Pepper: "Aujourd'hui à Tokyo, le ciel sera nuageux avec des pluies éparses. AFP: "si tu le dis... " AFP: "probablement Harry Pepper". AFP: "pas de problème. AFP: "oui". AFP: "pigé!