background preloader

Questions économiques

Facebook Twitter

A l’intention des français inquiets d’une sortie de l’Euro et qui n’ont aucune raison de l’être – RussEurope. Effaré par l’ampleur des méconnaissances, mais aussi parfois par la mauvaise foi, des journalistes et des hommes politiques qui s’expriment sur la question de la sortie de l’Euro, j’ai décidé de rassembler ici certaines des principales questions qui se posent.

A l’intention des français inquiets d’une sortie de l’Euro et qui n’ont aucune raison de l’être – RussEurope

On peut parfaitement comprendre que nos concitoyens se posent des questions sur une possible sortie de l’Euro et un retour au Franc, et ce d’autant plus que désormais 5 des candidats à l’élection présidentielle de mai 2017 (soit Asselineau, Cheminade, Dupont-Aignan, Le Pen et Mélenchon) en parlent. Ces questions sont légitimes. Ce qui, par contre, ne l’est pas est le sentiment de panique que l’on cherche à produire dans l’opinion française sur ce sujet.

Aulnay-sous-Bois: les sans-abri verbalisés au nom du code de la route - Charente Libre.fr. La mairie LR d'Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis a procédé en 2016 à plus de 500 verbalisations de mendiants en s'appuyant sur le code de la route, qui permet de sanctionner les personnes traversant la chaussée hors des passages piétons, a-t-on appris ce mercredi.

Aulnay-sous-Bois: les sans-abri verbalisés au nom du code de la route - Charente Libre.fr

Au total, plus de 517 procès-verbaux ont été dressés à l'encontre de sans-abri roms et syriens postés, souvent avec des enfants en bas âge, au carrefour de l'Europe, un axe routier très fréquenté de cette commune de la banlieue nord de Paris, a indiqué un proche du maire Les Républicains, confirmant une information du Parisien. Cette "astuce" - le recours au code de la route - a été utilisée après l'annulation par le tribunal administratif des arrêtés anti-mendicité agressifs pris par la ville, dirigée par Bruno Beschizza, en 2015 et 2016. Pour le prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz, «la fin de l'euro n'est qu'une question de temps»

Mal conçu au départ, ignorant les spécificités de chaque pays, entraînant l'Europe vers le déclin...

Pour le prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz, «la fin de l'euro n'est qu'une question de temps»

L'économiste de renom dresse un portrait très sombre de l'euro, tout en jugeant très crédible l'hypothèse de sa disparition avant la fin de l'année. Le prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz a publié le 30 décembre dernier une tribune dans le magazine Fortune dans laquelle il se montre très pessimiste sur l'avenir de l'euro, allant jusqu'à prédire que 2017 pourrait bien être l'année de l'effondrement du projet de monnaie unique. Déjà il y a une vingtaine d'années, Joseph Stiglitz avait émis de sérieux doute sur la viabilité de la devise européenne. En 2016, à nouveau, il a sonné la charge contre la monnaie unique en publiant L'Euro : Comment une monnaie unique menace le futur de l'Europe.

À Denver, la police confisque les couvertures des SDF en plein hiver. Bienvenue !

À Denver, la police confisque les couvertures des SDF en plein hiver

{* welcomeName *} {* loginWidget *} Bienvenue ! {* #signInForm *} {* signInEmailAddress *} {* currentPassword *} {* /signInForm *}

Capitalisme

Deux chercheurs testent virtuellement la loi El Khomri sur le marché du travail. Revenu de base : la bonne et la mauvaise utopie. Un revenu versé à tous, sans condition ni contrepartie ?

Revenu de base : la bonne et la mauvaise utopie

Longtemps cantonnée aux débats intellectuels, l'idée séduit désormais de plus en plus de partis politiques ou de mouvements citoyens en Europe. La plupart des partis Verts européens la défendent, en Espagne, elle figure sur la plateforme de Podemos.

Libéralisme économique

Professions réglementées : le palmarès des plus grosses rémunérations. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Bertrand Bissuel Rendu en mars 2013 par l'Inspection générale des finances (IGF), ce rapport confidentiel était soigneusement rangé dans un coffre-fort de Bercy pour garder le secret sur les recommandations ultra-sensibles qu'il recèle.

Professions réglementées : le palmarès des plus grosses rémunérations

La bombe a commencé à exploser, il y a quelques jours, dans le journal Les Echos qui a dévoilé une partie de son contenu, dans deux éditions distinctes.