background preloader

Les premières cartographies du choléra au XiXe siècle

Facebook Twitter

Les cartes et les pandémies, une relation qui date du XIXe siècle. Carte de Charles Piquet sur la propagation du choléra à Paris en 1832. Épidémie de choléra de Broad Street (1854) à Londres. Interpréter les épidémies du passé : l'exemple de l'épidémie du choléra-morbus en Normandie en 1832. 1. Collecte et enjeux pour une analyse spatiale de l'épidémie 2. Analyse spatiale de l'épidémie de choléra-morbus En ce début de XXIe siècle, le choléra et ses modes de transmission sont bien connus. L'agent responsable de la maladie est la bactérie vibrio cholera ou bacille virgule. La diffusion du choléra témoigne d'une circulation mondiale des agents épidémiques Voir aussi, en corpus documentaire : Choléra : géographie d'une pandémie. L'objectif de cet article est de s'intéresser plus particulièrement à la seconde pandémie dite de choléra-morbus (1829-1837). Bien que l'étiologie de la maladie (étude de ses causes) ne fût pas encore connue au début du XIXe siècle, certaines hypothèses sur sa transmission avaient été posées par les médecins militaires de l'Empire des Indes britanniques dès la fin des années 1820 (Moreau de Jonnès en France, par exemple).

Collecte et enjeux pour une analyse spatiale de l'épidémie Le recueil des données Réalisations : E. Conclusion Notes Bardet J.