background preloader

Expression des jeunes dans cadre scolaire

Facebook Twitter

Les médias inscrits et lauréats_concours Médiatiks 2020_AcBordeaux

La carte des médias scolaires - CLEMI. Liberté d'expression - Intervention Aude Rouyère, professeur de droit public à l’université de Bordeaux. Nouveauté : directeur de publication dès 16 ans. Le directeur de publication est responsable de droit de toutes les infractions à la loi sur la liberté de la presse.

Nouveauté : directeur de publication dès 16 ans

Cette responsabilité est incontournable. C’est la personne qui porte la responsabilité de l’ensemble de la publication. Le fait de mentionner un nom de directeur de publication permet d’identifier automatiquement un responsable en cas de souci. Désormais, un élève ayant 16 ans révolu dans un lycée peut être directeur de publication, sans autorisation parentale. Club Journal du lycée Hélène Boucher, 2017 Subtilité de la loi, le législateur a prévu que la responsabilité civile des parents – qui normalement devrait être engagée automatiquement du fait de la responsabilité de droit du directeur mineur de publication - ne puisse l’être que si l’on peut démontrer que l’élève mineur a commis un fait de nature à engager sa propre responsabilité civile. Droit de publication des mineurs : c’est dans la loi ! Après de longs mois d’attente, la loi Égalité et citoyenneté promulguée ce week-end permet à tous les jeunes de plus de 16 ans d’être directeurs de leurs publications.

Droit de publication des mineurs : c’est dans la loi !

L’article 41 de cette loi, que Jets d’encre suit de très près depuis plus d’un an, modifie la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse. Quoi de neuf dans la loi pour les journaux papier et en ligne ? L’article 6 de la loi de 1881 sur la liberté de la presse est complété d’un nouveau paragraphe, que vous pouvez retrouver ci-dessous, permettant d’abaisser l’âge légal pour assumer la responsabilité de publication de 18 à 16 ans : L’article 93-2 de la loi du 29 juillet 1982 sur la communication audiovisuelle est complété de la même manière, permettant aux jeunes qui s’expriment au sein d’un journal en ligne d’assumer la direction de publication dès 16 ans.

Le dépôt pédagogique, c'est quoi ?

Produire de la vidéo

Publier en ligne. Radio. Créer un journal_CLEMI national. Cette anthologie de 300 pages en couleurs contenant plus de 500 illustrations inédites a été réalisée par et grâce au travail commun de Ludivine Bantigny, historienne spécialiste des questions générationnelles, d’engagement et de conscience politique, et de l’équipe du CLEMI qui a guidé les éditrices pendant cette plongée au cœur de presque 50 ans d’archives.

Créer un journal_CLEMI national

Accéder gratuitement à de larges extraits du livre La couverture Préface/Post-face Amour Engagements Société Monde Adolescence L’auteure Ludivine Bantigny analyse, au travers des grandes thématiques présentes dans la presse lycéenne, les évolutions majeures de la jeunesse depuis 50 ans. Ludivine Bantigny est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Rouen. Préface originale dessinée par Cabu . Quelques thèmes Le combat écologiqueAimer au temps du SIDANoire adolescenceLes années MitterrandL’amour en toute libertéCulture jeuneJeunesse rebelleNouvelles guerres. Guide Créez votre média lycéen_CLEMI. L'Observatoire des pratiques de presse lycéenne. 20 piges l'expo !, 20 ans d'expression lycéenne... Reportage audio réalisé lors du séminaire des élus lycéens et encadré par Julien Collin de France Bleu Gironde.

Reportage audio réalisé lors du séminaire des élus lycéens et encadré par Julien Collin de France Bleu Gironde. Formation web-radio des élus du CAVL. Mercredi 4 mai, a eu lieu Tour de Sèze une formation à l’écriture journalistique pour huit élus du CAVL ; une manière active de se frotter à l’expression lycéenne et d’encourager le développement des publications et médias lycéens.

Formation web-radio des élus du CAVL

En droite ligne de la circulaire du 24 août 2010 « Respon­sabilité et engagement des lycéens », les jeunes élus présents ont exploré concrètement les règles de la liberté d’expression et ses possibles mises en forme (reportages radiophoniques et articles de presse).