background preloader

Initiation numérique

Facebook Twitter

Qualité et poids des images... le couple infernal... Introduction Il existe une relation très forte entre le poids des images et la qualité de l'information qui est véhiculée dans une image.

Qualité et poids des images... le couple infernal...

Il est toujours très difficile de prédire de façon précise le poids des images produites lors des processus de numérisation, plusieurs paramètres influant directement sur ce poids. Taille de l'image en pixels Le poids d'une image est tout d'abord lié à sa taille en pixels, et par conséquent (ou par extension) à la résolution qui a été utilisée lors de la numérisation (et ceci par les équations (X*résolution) = x pixels et (Y*résolution) = y pixels). Mes astuces photo: Le vrai poids d'une image.

Le poids d'une image c'est en fait la taille du fichier image en octets (ou kilo octets ou Méga octets).

Mes astuces photo: Le vrai poids d'une image

Bien évidemment, le poids d'une image peut être calculé. Je vous donne d'abord la règle de calcul, je vous expliquerez par la suite les données qui la compose: Poids d'une image en octets = nombre de pixels qui composent l'image x nombre d'octets que composent un pixelLe nombre de pixels: on le sait, pour le calculer, il suffit de faire la multiplication proposée par la définition de l'image.

Ainsi, une photo dont la définition est de "1780x1335" est composée de 1780x1335 = 2 376 300 pixels.Le nombre d'octets: Je parts ici du postulat que vos photos sont des fichiers avec l'extension jpg. Une dernière chose: ne vous affolez pas quand les labos en ligne vous disent que le poids des images à transférer ne doit pas dépasser quelques megas ils parlent du poids de l'image compressée ! A bon entendeur ! Picasa.pdf. Espace Multimédia Neptune - GNU Image Manipulation Program.

Les pixels : définition et caractéristiques. Les pixels : définition et caractéristiques En informatique et en photo numérique, une image est constituée d'un ensemble de points appelés pixels.

Les pixels : définition et caractéristiques

Nous vous proposons de découvrir les caractéristiques d’un pixel Partager Définition Les pixels sont les plus petits éléments constitutifs d'une image numérique. Un pixel est généralement rectangulaire ou presque carré et présente une taille comprise entre 0,18 mm et 0,66 mm de côté. Une unité d’affichage Un pixel est le plus petit élément d'une surface d'affichage (écran, téléviseur) auquel on peut associer une couleur ou un niveau de gris et une intensité.

Dans le cas d'un écran en noir et blanc, chaque pixel correspond à un point. Par exemple, sur l’écran d’une Télévision cathodique, les pixels sont constitués de trois composants électrolumininescents qui rendent des tons rouge, vert et bleu quand ils sont bombardés par le Canon à électron du tube cathodique. Combien avons-nous pris de photos? Difficile d'aller à une soirée sans se retrouver le lendemain en photo sur Facebook, Twitter, Flickr et autres Instagram...

Combien avons-nous pris de photos?

Notre vie est constamment documentée, mais à quel point? Combien de photos l'humanité a-t-elle prise, se demande Jonathan Good sur le blog de 1000 memories, un site dédié à l'organisation et au partage de vieilles photos d'amis et de familles? D'abord, une estimation concernant les photos en argentique: depuis la première photo d'un être humain, quelques millions de photos ont été prises avant l'invention du premier appareil destiné au grand public (le Kodak Brownie, qui date de 1900), d'après Jonathan Good, avec une massification progressive de la photo, au point qu'en 1960, 55% des photos prises étaient des photos de bébés –avec des critères très spécifiques sur ce qui faisait qu'une photo de famille était «réussie» ou «ratée».

Au total, 85 milliards de photographies ont été prises rien qu'en l'an 2000, soit 2.500 photos par seconde. Impressionnant? Slate.fr. Qu'est-ce que le numérique ? 1.

Qu'est-ce que le numérique ?

Le passage de l’analogique au numérique L’informatique permet de capter des signes que l’on peut trouver soit dans le monde de la nature (des sons, des couleurs…), soit dans le monde de la culture (des textes, des images, des sons…). Ces signes sont convertis en signaux numériques de façon à pouvoir être encodés et traités au moyen de calculs mathématiques (de programmes) intégrés dans les appareils électroniques (appareils photos, ordinateurs, caméras, micros, enregistreurs…). Ces signaux doivent en effet être traités pour devenir exploitables. précisément, les traitements informatiques permettent de conserver, de traiter, de manipuler et d’exploiter l’information à l’infini. Nous sommes là dans le monde dit « numérique ». Pendant longtemps, les traitements de l’information se faisaient au moyen de procédés dits analogiques (physiques, mécaniques ou chimiques). 2. Le son, la lumière, les textes produisent des signes de nature différente. 3. 4.