Osez le féminisme !

Facebook Twitter

Le CSA épingle l'apologie du harcèlement sexuel sur RMC. Les Nouvelles Brèves Mis en ligne le 02/12/11 I Rédaction par La Rédaction La station de radio RMC a reçu du CSA une « lettre de mise en garde ferme » pour des propos tenus le 3 octobre dans l'émission Moscato Show, un grand moment de « sexisme radiophonique » d'abord relevé par Acrimed.

Le CSA épingle l'apologie du harcèlement sexuel sur RMC

L'équipe s'était amusée à l'antenne de l'humiliation infligée à une femme de ménage par trois rugbymen anglais. Entre autres joyeusetés : « La vie de groupe c’est d’aller sortir le chichi à la femme de ménage. On est trois, on rigole ». Une enquête sur les violences sexistes et sexuelles au travail. La Préfecture de l’Essonne mène jusqu’au 30 novembre une enquête auprès des salariées sur « les violences sexistes et sexuelles au travail ».

Une enquête sur les violences sexistes et sexuelles au travail

La place de la Bastille accueillera samedi une manifestation nationale contre les violences faites aux femmes. Photo : Osez le Féminisme! Manifestait en mai dernier dans les rues parisiennes (OLF 91) Afin d’établir une meilleure connaissance du phénomène des violences sexistes et sexuelles que peuvent rencontrer les femmes dans le milieu professionnel, Michel Fuzeau, le Préfet de l’Essonne, a mandaté une commission départementale, pour lutter contre les violences faites à l’encontre des femmes.

L’enquête de cette commission qui s’appuie sur le plan interministériel a débuté à la mi-septembre, avec l’aide des services de la santé au travail. Les féministes manifesteront samedi « C’est bien, mais ce n’est pas suffisant » déclare Stéphanie Caradec, militante à l’antenne essonnienne de l’association Osez le Féminisme! Affaire DSK : Ivan Levaï est-il intouchable ? À l’occasion de la sortie de son livre sur « l’affaire DSK », Ivan Levaï, ex-mari d'Anne Sinclair, s'est exprimé au micro de Pascale Clark sur France Inter.

Affaire DSK : Ivan Levaï est-il intouchable ?

L’occasion pour lui de défendre une nouvelle fois son ami Dominique Strauss-Kahn. Mais les arguments utilisés par le journaliste ne sont qu'inepties et sottises judiciairement fausses, selon notre blogueur associé Philippe Bilger, ex-magistrat. ( Ivan Levaï - capture d'écran Dailymotion- RMC ) On verra à la fin ce qu'il en est de l'interrogation formulée par le titre de mon billet.

En tout cas, Ivan Levaï, pour défendre son ami Dominique Strauss-Kahn, a écrit et dit des inepties. Il a osé affirmer, avec le ton assuré et décisif qui est souvent le sien, que «pour un viol, il faut un couteau, un pistolet, etc.» Mais il s'agit d'Ivan Levaï. 90% des femmes violées ne portent pas plainte. « L’actualité récente est venue rappeler que la société française méconnaît la réalité du viol », explique l’association Osez le féminisme dans son communiqué.

90% des femmes violées ne portent pas plainte

Près d’un an après la première campagne « Viol, la honte doit changer de camp », l’association en partenariat avec le Collectif féministe contre le viol et Mix-cité poursuit sa mobilisation. 90% des femmes violées ne portent pas plainte « Les victimes de viol sont dénigrées et accusées, leur parole est le plus souvent niée et les agresseurs sont rarement poursuivis. Ceci explique que 90 % des 75 000 femmes violées chaque année en France ne portent pas plainte et qu’à peine 2 % des violeurs soient condamnés », explique l’association.

Le CSA saisi du cas Levaï. À Paris, le 21 octobre 2011 Mesdames, Messieurs les Conseillers, L’association "Osez Le Féminisme !

Le CSA saisi du cas Levaï

" souhaite saisir directement le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel par le présent courrier à propos de déclarations incitant, légitimant, ou encore faisant état de contre-vérités graves au sujet des violences faites aux femmes tenues sur plusieurs chaînes de radio françaises. Aux termes de loi du 30 septembre 1986, portant création du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de l’article 15 de cette même loi, le CSA a notamment comme compétences la sauvegarde des principes fondamentaux que sont la dignité de la personne humaine et l’ordre public.Vous devez veiller « à ce que les programmes mis à disposition du public par un service de communication audiovisuelle ne contiennent aucune incitation à la haine ou à la violence pour des raisons de race, de sexe, de mœurs, de religion ou de nationalité ».

INFO OBS. Le CSA saisi du cas Levaï - Off de l’Obs. "Pour un viol, il faut un couteau, un pistolet, etc.

INFO OBS. Le CSA saisi du cas Levaï - Off de l’Obs

" Ex-mari d'Anne Sinclair, le journaliste Ivan Levaï défendait ainsi son ami DSK, le 6 octobre, sur France-Inter, à l'occasion de la sortie de son livre "DSK : chronique d'une exécution" (Cherche Midi). Une déclaration qui a consterné nombre d'auditeurs, mais laissé de marbre le CSA. "Osez le féminisme" appelle à un rassemblement devant RMC à Paris le vendredi 7 octobre.

Osez le féminisme !

"Osez le féminisme" appelle à un rassemblement devant RMC à Paris le vendredi 7 octobre

S’était élevée en mai dernier contre l’avalanche de propos sexistes en marge de l’affaire DSK. Nous avions déjà dénoncé le sexisme décomplexé qui persiste dans notre pays, ainsi que la relativisation permanente des violences faites aux femmes. Quatre mois et demi plus tard, nous constatons que la situation n’a pas évolué. Des propos justifiant les violences sexuelles ont été tenus dans l’émission « Moscato Show » le 3 octobre dernier sur RMC.

La discussion portait sur l'accusation de harcèlement d'une femme de ménage par des joueurs de rugby anglais. Affaire DSK : Osez le féminisme dénonce les « idées reçues » sur le viol. Dominique Strauss-Kahn, en détention provisoire et en attente de jugement, est présumé innocent.

Affaire DSK : Osez le féminisme dénonce les « idées reçues » sur le viol

Tout le monde s’accorde à le dire, même si la tornade médiatique et politique provoquée par son interpellation, dans la nuit de samedi à dimanche, écorne forcément l’image de DSK. Les réactions de la classe politique française se sont multipliées après la diffusion des images d’un Strauss-Kahn fatigué, menotté, devant le tribunal de Manhattan à New York, lundi soir. Une image d’une « cruauté insoutenable », pour Manuel Valls, « beaucoup plus violente pour le directeur du FMI que pour un quidam », d’après Eva Joly.

Campagnes

Réseau. Osez le féminisme.