background preloader

Futur

Facebook Twitter

Investissement

Catastrophe. L’intelligence artificielle, une priorité dans de nombreux secteurs. IBM présente des tendances concernant l’intelligence artificielle, à attendre dans les 5 ans à venir.

L’intelligence artificielle, une priorité dans de nombreux secteurs

L’entreprise compte sur la démocratisation de ces progrès technologiques afin d’améliorer le fonctionnement de certains domaines d’activité visant le grand public. Les progrès technologiques en cours et à venir font basculer nos systèmes informatiques dans une nouvelle ère, celui des systèmes cognitifs. Avant, la technologie devait être efficace afin de répondre à la demande d’un maximum de personnes, aujourd’hui, elle apprend à traiter chaque individu de manière unique plutôt que comme des statistiques. Chaque année, IBM présente ses 5 prédictions sur les tendances technologiques à venir dans les 5 prochaines années à venir.

Cette année, les prédictions de IBM Research concernent les systèmes qui apprennent et qui s’adaptent en fonction de leurs apprentissages, une évolution conduite notamment par l’explosion de données procurée par l’émergence de l’internet des objets. Intelligence artificielle: Facebook ouvre son propre centre de recherche à Paris. Le géant des réseaux sociaux vient de dévoiler qu’il allait ouvrir un centre de recherche en plein Paris, sur l’intelligence artificielle.

Intelligence artificielle: Facebook ouvre son propre centre de recherche à Paris

Facebook a révélé aujourd’hui qu’il allait mettre en place une équipe entièrement dédiée à la recherche sur l’intelligence artificielle en France. Ce centre de recherche sera situé à Paris et fera travailler une trentaine de chercheurs sous la direction de Yann Lecun, une vraie sommité dans le domaine de l’intelligence artificielle. Facebook ouvre un centre de recherche à Paris, envoyez vos CV ! Le centre de recherche que Facebook va ouvrir à Paris et qui sera sous la direction de l’éminent Yann Lecun, travaillera uniquement sur l’intelligence artificielle et devrait compter une trentaine de personnes.

Pour le réseau social, il est primordial de faire une percée majeure dans ce domaine pour conserver une relative avance par rapport à la concurrence féroce qui se joue entre plusieurs acteurs, comme Google, Microsoft, Amazon, Baïdu et bien d’autres. Transhumanisme : vers un être humain "augmenté" Transhumanisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. H+, un symbole du transhumanisme. Le transhumanisme est un mouvement culturel et intellectuel international prônant l'usage des sciences et des techniques afin d'améliorer les caractéristiques physiques et mentales des êtres humains.

Le transhumanisme considère certains aspects de la condition humaine tels que le handicap, la souffrance, la maladie, le vieillissement ou la mort subie comme inutiles et indésirables. Dans cette optique, les penseurs transhumanistes comptent sur les biotechnologies et sur d'autres techniques émergentes. Les dangers comme les avantages que présentent de telles évolutions préoccupent aussi le mouvement transhumaniste[1].

Le terme « transhumanisme » est symbolisé par « H+ » (anciennement « >H »[2]) et est souvent employé comme synonyme d'« amélioration humaine ». Pour résumer la FAQ Transhumaniste (2.1), un des documents transhumanistes les plus reconnus, le transhumanisme est défini comme suit : Intelligence artificielle : enjeux et espoirs. Jean-Claude Heudin Enseignant chercheur L'intelligence artificielle (IA) représente un enjeu majeur pour les décennies à venir car il s’agit d’atteindre un niveau crédible pour les applications et les usages qui s’annoncent.

Intelligence artificielle : enjeux et espoirs

Des avancées significatives ont été obtenues ces dernières années dans le domaine de la vie artificielle, mais nous sommes encore loin des entités algorithmiques autonomes qui permettraient une véritable utilisation à large échelle. Au sein de l’Interactive Media Lab., nous étudions plus précisément l'intelligence artificielle des créatures virtuelles que nous avons présentées à la page précédente. Exemple d'intelligence artificielle : une interface pour le projet Eva (Evolutionary Virtual Agent) sous la forme d'une IA futuriste inspiré par le courant cyberpunk. © DR. Intelligence artificielle, danger réel ? Leurs opposants les appellent des «robots tueurs», les hommes de l’art des «systèmes d’armes létaux autonomes».

Intelligence artificielle, danger réel ?

Anatomie de ces machines au pouvoir de vie et de mort. Est-ce qu’il en existe déjà ? Au sud de la frontière entre les deux Corée, des gardes étranges surveillent la zone démilitarisée. Ils ont été fabriqués par l’industriel Samsung, qui les a baptisés d’un acronyme : SGR-A1. Des robots, bardés de capteurs et de caméras, mais aussi de mitrailleuses et de lance-grenades. L’Allemagne a employé un système similaire pour protéger ses bases militaires en Afghanistan. Vers où nous mènent les recherches actuelles ? Vers des systèmes armés plus «intelligents», capables d’agir de façon plus rapide et précise face à des événements complexes.

Lire le site de l’agence américaine de recherche militaire (Darpa) suffit à se convaincre que les choses bougent dans ce domaine. Les robots tueurs peuvent-ils être coupables de crimes de guerre ? En commettre, oui. Pierre Alonso , Gabriel Siméon.