background preloader

Terminologie - TICE

Facebook Twitter

Glossaire du numérique. Lexique_numerique.pdf. Folksonomie. Office québecois de la langue française Définition.

Folksonomie

Mots-Clés : 60 secondes. 13 dictionnaires informatique et Internet. Le moteur de recherche et portail Les-dictionnaires.com s’avère utile.

13 dictionnaires informatique et Internet

Il permet tout d’abord d’interroger la définition de mots en utilisant de la base de 5 dictionnaires (dictionnaire traditionnel, wiki, synonyme, conjugaison et citations). Par ailleurs, Les-dictionnaires.com propose un annuaire des dictionnaires avec un large choix de ressources spécialisées (acronymes, gastronomie, littérature, langues étrangères, sciences et techniques…). En outre, il est indiqué des liens vers des dictionnaires thématiques (langue française, traduction, jeux et loisirs, pratique). Les-dictionnaires.com consacre une rubrique aux dictionnaires informatique et internet complétée ci-après par NetPublic.fr. Voilà qui intéressera les EPN, internautes et mobinautes. 13 dictionnaires consacrés à l’informatique à l’Internet : ABC-Netmarketing Dico du Web Dico du Net.

Vocabulaire 2010 des techniques de l'information et de la communication (tic) - A B C D. Vocabulaire de l'informatique et de l'internet. Dictionnaire de la vie numérique, du web, et des réseaux sociaux. Ce dictionnaire ou lexique permet de donner les définitions clé, en usage sur le web, internet, et les réseaux sociaux.

Dictionnaire de la vie numérique, du web, et des réseaux sociaux

De nombreuses terminologies naissent, et nécessitent un éclairage pointu. L’objectif est de permettre à chacun de comprendre les concepts, mots, définitions . Les définitions sont associées à des textes qui permettent d’éclairer leur sens. Ce dictionnaire est complémentaire au Dictionnaire des sciences de l’information et de la communication. Ici sont répertoriées les définitions naissantes, mais aussi en voie d’extinction, car elles n’ont ni la légitimité d’un dictionnaire traditionnel [ qui répertorie les mots dans la durée ]. ATAWAD, Définition. Acronyme pour Any Time Any Where Any Device. Textes relatifs : Atawad, any device ? Big Data, Définition. Littératie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Littératie

Sur les autres projets Wikimedia : littératie, sur le Wiktionnaire Selon l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la littératie est « l’aptitude à comprendre et à utiliser l’information écrite dans la vie courante, à la maison, au travail et dans la collectivité en vue d’atteindre des buts personnels et d'étendre ses connaissances et ses capacités. » (dans le rapport publié le 14 juin 2000 : La littératie à l’ère de l’information). Terminologie[modifier | modifier le code] « The next best thing to knowing something, is knowing where to find it. » « Ce qu'il y a de mieux en dehors de savoir quelque chose, c'est de savoir où le trouver » – Samuel Johnson Cette citation de l'écrivain et savant anglais Samuel Johnson n'a rien perdu de sa vérité encore aujourd'hui.

Origine du concept[modifier | modifier le code] Le concept est issu du mot anglais literacy (« alphabétisme ») qui s'oppose à illiteracy (analphabétisme). Cloud computing. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cloud computing

Le cloud computing[1], ou l’informatique en nuage ou nuagique ou encore l’infonuagique (au Québec), est l'exploitation de la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l'intermédiaire d'un réseau, généralement Internet. Ces serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d'utilisation selon des critères techniques (puissance, bande passante, etc.) mais également au forfait. Le cloud computing se caractérise par sa grande souplesse : selon le niveau de compétence de l'utilisateur client, il est possible de gérer soi-même son serveur ou de se contenter d'utiliser des applicatifs distants en mode SaaS[2],[3],[4]. Selon la définition du National Institute of Standards and Technology (NIST), le cloud computing est l'accès via un réseau de télécommunications, à la demande et en libre-service, à des ressources informatiques partagées configurables[5].

Sérendipité. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sérendipité

Dans les pays anglo-saxons, les Serendipity shops sont des boutiques où l'on trouve des idées inattendues de cadeaux. Parmi les nombreux exemples de découvertes et inventions liées au hasard, citons comme exemple de découverte par sérendipité : la lithographie, le four à micro-ondes, la pénicilline, le Post-it, le téflon, le Velcro. Histoire du mot[modifier | modifier le code] Étymologie[modifier | modifier le code] C'est un néologisme, créé par calque de l'anglais à partir du mot « serendipity ». Origine[modifier | modifier le code] « … cette découverte est presque de l'espèce que j'appelle serendipity, un mot très expressif que je vais m'efforcer, faute d'avoir mieux à vous narrer, de vous expliquer : vous le comprendrez mieux par l'origine que par la définition. Le mot forgé par Walpole sommeille pendant un siècle[5].

Web 2.0. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Web 2.0

Cartographie sensible du web 2.0 L'expression « Web 2.0 » désigne l'ensemble des techniques, des fonctionnalités et des usages du World Wide Web qui ont suivi la forme originelle du web[1]. Elle concerne en particulier les interfaces permettant aux internautes ayant peu de connaissances techniques de s'approprier de nouvelles fonctionnalités du web. Les internautes peuvent d'une part contribuer à l'échange d'informations et interagir (partager, échanger, etc.) de façon simple, à la fois au niveau du contenu et de la structure des pages, et d'autre part entre eux, créant notamment le Web social[2]. L'internaute devient, grâce aux outils mis à sa disposition, une personne active sur la toile.

L'expression « Web 2.0 » utilisée par Dale Dougherty (en) en 2003, diffusée par Tim O'Reilly en 2004 et consolidée en 2005 avec l'exposé de position « What Is Web 2.0 »[3] s'est imposée à partir de 2007. Vocabulaire_TIC_09.