background preloader

Recherche d'information

Facebook Twitter

Un AVS / AESH pour l’élève en situation de handicap. L'AVS ou l'AESH accompagne un ou plusieurs élèves au quotidien dans un établissement ordinaire.

Un AVS / AESH pour l’élève en situation de handicap

Pour quel enfant ? Les AVS/AESH interviennent auprès d'enfants et d'adolescents en situation de handicap ou présentant un trouble de santé invalidant accueillis en classe ordinaire et pour lesquels la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) a estimé le besoin d'une aide humaine. La présence d'un personnel chargé de l'accompagnement n'est ni un préalable ni une condition à la scolarisation de l'élève. [Témoignage] L'inclusion d'élèves autistes en Belgique : analyse d'une réussite. L’inclusion réussie d’élèves avec TSA (Troubles du Spectre Autistique) en Belgique : analyse du fonctionnement d’une réalisation fondée sur le co-enseignements et la collaboration des intervenants.

[Témoignage] L'inclusion d'élèves autistes en Belgique : analyse d'une réussite

Suivons le témoignage de la mère de Wilfried. Wilfried est né en mars 2001 en Belgique. Après une longue errance médicale, il a été diagnostiqué porteur de troubles autistiques (Asperger) à près de 5 ans. Il avait un langage d’un enfant de 18 mois, il ne croisait pas le regard, il portait des langes jour et nuit et il ne mangeait que des produits laitiers. Faire appel à un conseiller ASH : une opportunité pour les parents. Il n’est pas rare que la scolarisation d’un élève en situation de handicap pose problème à l’enseignant.

Faire appel à un conseiller ASH : une opportunité pour les parents

Le Plan Mercredi reconnaît le nécessaire accompagnement des élèves sur les temps périscolaires. Les enfants en situation de handicap ont le droit d’être accueillis sur les temps périscolaires (cantines, garderies, temps d’activités périscolaires, plan mercredi…).

Le Plan Mercredi reconnaît le nécessaire accompagnement des élèves sur les temps périscolaires

Mais un certain nombre parmi eux ont besoin d’y être accompagnés. Or, la demande de la présence des AVS et AESH sur les temps périscolaires provoque fréquemment des tensions entre l’éducation nationale, les communes et les parents. Et ceux-ci ont alors du mal à obtenir satisfaction. Les textes sont pourtant clairs mais d’aucuns cherchent parfois à s’y soustraire, non sans une certaine mauvaise foi. Le « Plan Mercredi » du Ministre de l’Education nationale mettra peut-être fin aux débats par le rappel de quelques principes de base. Comment les étudiants handicapés sont-ils accueillis à l'université ? Toutes les Universités disposent aujourd’hui d’un service d’accueil et d’accompagnement des étudiants présentant un handicap ou rencontrant des problèmes de santé pour poursuivre leurs études.

Comment les étudiants handicapés sont-ils accueillis à l'université ?

Ces dispositifs méritent d’autant plus d’être connus que le nombre des jeunes en situation de handicap qui obtiennent le baccalauréat et qui choisissent de s’orienter vers l’enseignement supérieur va croissant. Ils sont facilement accessibles. Ils paraissent bien intégrés dans les Universités et, d’une manière générale, ils semblent donner satisfaction. Ecole obligatoire à 3 ans : un risque pour les élèves en situation de handicap ? La nouvelle loi « Ecole de la confiance », en débat au Parlement, propose de fixer à 3 ans, au lieu de 6, l’âge de la scolarité obligatoire.

Ecole obligatoire à 3 ans : un risque pour les élèves en situation de handicap ?

Jusqu’ici, les familles ne sont tenues de faire scolariser – ou de scolariser elles-mêmes – leurs enfants qu’à partir de l’année de leurs 6 ans. L’Etat, de son côté, est déjà dans l’obligation d’accueillir et de scolariser tout enfant dès l’âge de 3 ans dès lors que la famille en fait la demande. On peut s’interroger sur la nécessité de cette loi et sur l’impact qu’elle peut avoir pour les élèves en situation de handicap. Une loi qui ne semble pas indispensable Le Ministre de l’Education Nationale, Jean-Michel Blanquer, qui propose la nouvelle mesure, veut y voir le signal d’une vraie politique de la petite enfance. Les avis des familles et des syndicats sont plus partagés. Mais il est vrai que ce taux de scolarisation varie selon les territoires. OETH, ce qui change en 2020. Publié le27.05.19 mise à jour18.11.20 La loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » réforme l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (OETH).

OETH, ce qui change en 2020.

Elle entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2020. 10 chiffres sur le handicap au travail en France. A l’occasion de la 22ème Semaine européenne de l’emploi des personnes handicapées, on fait le point sur l’emploi des personnes handicapées en quelques chiffres marquants. 2 fois plus de chômage. Les salons de recrutement en ligne : une solution efficace pour les personnes en situation de handicap. Lucie CAUBEL Cofondatrice de Hello Handicap « L’entretien téléphonique permet d’ôter certaines angoisses et de se concentrer sur l’essentiel »

Les salons de recrutement en ligne : une solution efficace pour les personnes en situation de handicap

Handicap et travail : 15 start-ups primées pour leurs innovations. Favoriser l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap, améliorer leurs conditions de travail et leurs relations aux autres...

Handicap et travail : 15 start-ups primées pour leurs innovations

Autant d'enjeux auxquels les 15 projets retenus par le jury du Programme Innovation et Start-Up apportent une réponse. Tous ces projets ont vocation à améliorer l'accès et le confort au travail des personnes handicapées mais aussi, comme l'explique Sophie Rouxel, commissaire générale du Salon et membre du comité de sélection*, "d'être un véritable levier d’inclusion sociale". Et il y urgence : le taux de chômage des personnes handicapées reste deux fois supérieur au taux national. Les entreprises privées ne comptent en moyenne que 3,8% de salariés handicapés. Exemples de projets sélectionnés : - AWABOT SOLUTIONS : un robot de téléprésence mobile BEAM permettant en situation de handicap de continuer à avoir accès à l’entreprise et à la vie sociale de celle-ci. Semaine du handicap 2019 : les initiatives innovantes. Les innovations – Le Comptoir des Solutions.

Handicap : ce qui change en 2019 pour les personnes handicapées. Des "droits à vie" à partir du 1er janvier Le 28 mai 2018, le rapport "Plus simple la vie" sur la simplification du parcours administratif des personnes en situation de handicap était remis au Premier ministre.

Handicap : ce qui change en 2019 pour les personnes handicapées

Il comprenait 113 propositions pour améliorer le quotidien des personnes concernées par le handicap. Les auteurs Adrien Taquet et Jean-François Serres proposaient notamment de conférer des droits sans limitation de durée. Le cadre législatif, les grandes lois. Une présentation de trois grandes lois : 1975, 2002, 2015 La loi n°75-534 du 30 juin 1975 La loi d'orientation en faveur des personnes handicapées, de 75 () est celle qui a fixé pendant 30 ans le cadre législatif français. Cette loi a modifié la prise en charge des personnes handicapées. Le regard change. 9 innovations qui changent la vie des personnes avec un handicap. Handicap : arrêtons de parler d'"inclusion", développons l'autonomie et l'interdépendance.

Plutôt qu'une société "inclusive", Psacal Jacob, président de l'association Handidactique, plaide pour une "société accueillante et accompagnante" qui cherche à développer l'autonomie des personnes en situation de handicap. Nous revenons avec lui sur sa volonté de faire "du pays entier une école de l'autonomie". Cet article a été initialement publié dans le N°33 de Socialter "Sevrons l'agriculture !

" Handicap et innovation : l'accessibilité, un mot qui en dit long ! L’accessibilité est indissociable du handicap car elle conditionne la vie des personnes en situation de handicap. En disant cela, on pense aux portes plus larges, aux rampes d’accès. Mais cela va beaucoup plus loin que des aménagements matériels basiques. Talentéo fait le point sur l’accessibilité, ce qu’elle est et ce qu’elle cache. Qu’entend-t-on par accessibilité ? La définition du gouvernement est claire : Le Télégramme - France - Handicap. L’innovation technologique pour relever le défi de l’accessibilité. Lecture : 3 minutes Partager Un « fauteuil roulant virtuel », un « assistant chatbot » ou un « trip advisor » pour faciliter les déplacements des personnes handicapées : les innovations technologiques se multiplient pour relever le défi de l’accessibilité.

Avec le « Virtual fauteuil » mis au point par EDF - à l’origine pour faciliter les déplacements dans les centrales nucléaires -, les architectes peuvent mieux prendre conscience des difficultés d’accès auxquelles sont confrontées les personnes à mobilité réduite, et donc mieux les résoudre en amont, selon ses concepteurs. Le musée national du Moyen-Âge de Cluny, à Paris, doit, grâce à cette technologie, devenir « 100 % accessible » aux visiteurs handicapés moteurs, d’ici sa réouverture en 2021. Au musée en fauteuil Il faut « offrir la même accessibilité physique et intellectuelle à tous ».

Le musée a été numérisé grâce à des relevés photographiques et télémétriques qui ont mis en lumière « 28 ruptures de niveaux ».


  1. franedoc Jan 27 2020
    Que présentent vos documents comme "innovation" ? Tous ces dispositifs ne sont pas très innovants ni récents...