background preloader

SmartCities

Facebook Twitter

De l'Open Data à l'Urban Data. La vie urbaine dans cette décennie qui approche sera traversée par des transformations profondes autour des usages.

De l'Open Data à l'Urban Data

L'économie servicielle qui touche tous les secteurs de l'activité va approfondir ses développements avec de nouveaux comportements des usagers, - devenus producteurs et consommateurs de données en masse -, pour presque tous les actes de la vie quotidienne. A ce jour, les 15 métropoles créées représentent aujourd'hui 39% de la population du pays, 43% de l'emploi et 51% du PIB avec la perspective à court terme d'un possible passage à 22 métropoles augmentant leurs poids dans la vie nationale. La récente signature du Pacte Etat Métropoles avec 15 pactes métropolitains d'innovation et une mise en réseau des 15 métropoles sont un signe de cette évolution irréversible concernant le poids de la vie métropolitaine et urbaine dans notre pays. Un monde physique urbain producteur de données en temps réel La Data se retrouve au coeur, devenue ressource clé, car accessible à tous.

« L’Europe peut devenir le leader mondial des smart cities » Pour John Rossant, président de New Cities Foundation, une ONG qui se consacre à l’avenir des villes et de leurs habitants, un cap a été franchi en Europe : les citoyens urbains prennent conscience que les technologies vont transformer leur vie.

« L’Europe peut devenir le leader mondial des smart cities »

On assiste à un développement rapide des smart cities en Europe. Quels en sont les modèles ? On constate en effet que la quasi-totalité des villes européennes de plus de 100 000 habitants se lancent dans des projets « smart », c’est-à-dire qui utilisent le big data pour améliorer le fonctionnement des villes et développer l’échange d’informations entre les pouvoirs publics et les habitants. Ces initiatives prennent la forme de nouveaux services numériques. Prenons l’exemple de Vienne en Autriche, dont le projet smart city couvre le cadre de vie, la mobilité urbaine, les économies d’énergie, la réduction des émissions de gaz à effet de serre tout en soutenant l’éducation, la recherche et l’innovation. L’Europe est dynamique, voire très dynamique.

Smart City : les JO, accélérateurs des politiques environnementales. « Je rêve d'un film 'Demain' avec des sportifs », avoue Jérôme Lachaze, en charge du développement durable au sein du Comité de candidature Paris 2024, faisant référence au César 2016 du documentaire réalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent qui présente moult solutions durables (notamment via la permaculture) pour faire advenir un monde meilleur.

Smart City : les JO, accélérateurs des politiques environnementales

Et, des sportifs, il en a d'ailleurs identifié une bonne centaine qui affichent des convictions écologiques. D'ailleurs, c'est leur figure de proue, le champion de kayak Tony Estanguet, co-président du comité de candidature, qui a proposé à la présidente du WWF France, la navigatrice et ingénieure agronome Isabelle Autissier, de présider le comité d'excellence environnementale de Paris 2024. . « Le choix d'un partenaire indépendant comme le WWF-France garantit des objectifs environnementaux clairs et chiffrés », se félicite Jérôme Lachaze.

Orange Business Services relève le défi des smart cities. La filiale services aux entreprises d'Orange est parvenue à décrocher un contrat de plusieurs millions d'euros avec l'opérateur qatari Meeza pour fournir des services et applications dans le domaine des villes connectées.

Orange Business Services relève le défi des smart cities

Si l'étranger constitue la principale manne de revenus d'OBS dans le domaine des smart cities, en France aussi l'opérateur empile les contrats comme avec la compagnie du Mont Blanc, les stades de Toulouse et de Lyon et dernièrement la Métropole du Grand Paris. D'après une enquête menée par Markets and Markets aux Etats-Unis, le marché mondial des smart cities devrait passer de 312 milliards de dollars en 2015 à 757 milliards en 2020. Pour Orange Business Services (OBS), pas question de passer à côté de cet appétissant gateau. Et bien que pour l'heure l'opérateur préfère garder secret son chiffre d'affaires dans ce domaine tout comme ses prévisions de revenus pour les années à venir, la dynamique de son activité IoT bat son plein.

C'est quoi la Smart City : une introduction compréhensible. On lit et fantasme beaucoup sur le concept de la Smart City.

C'est quoi la Smart City : une introduction compréhensible

Les représentations de ces villes dans l’imaginaire collectif sont en partie largement influencées par le cinéma (des Temps modernes à Minority Report). Pour autant, qu’en est-il dans la réalité ? De nombreuses villes, comme Stockholm, Rio de Janeiro, ou encore Lyon se transforment, construisent et testent leurs modèles smart. Les Smart cities / Les caractéristiques d’une ville intelligente. Les changements organisationnels, technologiques et sociétaux des villes actuelles sont induits par leur volonté d’être une partie de la réponse au changement climatique.

Les Smart cities / Les caractéristiques d’une ville intelligente

La ville intelligente cherche, ainsi, à concilier les piliers sociaux, culturels et environnementaux à travers une approche systémique qui allie gouvernance participative et gestion éclairée des ressources naturelles afin de faire face aux besoins des institutions, des entreprises et des citoyens. Les termes pour désigner la ville intelligente sont nombreux : smart city, ville numérique, green city, connected city, éco-cité, ville durable. Comment s’y retrouver ? Quelles sont les caractéristiques d’une ville intelligente ? Source : tecdev cité par ERDF Une économie intelligente.Une mobilité intelligente.Un environnement intelligent.Des habitants intelligents.