background preloader

Persévérance scolaire

Facebook Twitter

Fiche 1 - Valorisation de l'éducation et encadrement parental. La motivation au primaire : résultats d'une étude québécoise. Une étude conduite par L’Institut de la statistique du Québec met en évidence la nécessité d’intervenir auprès des garçons de la 1re et de la 2e année du primaire pour accroitre leur plaisir à lire et à écrire.

La motivation au primaire : résultats d'une étude québécoise

Des interventions de la même nature permettraient aussi aux filles de se sentir plus compétentes en mathématiques. Parmi les principaux constats de l’Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ÉLDEQ), on note que les enfants de 1re et de 2e année éprouvent du plaisir en lecture et en écriture, mais sont moins motivés pour ces activités. Les filles se sentent plus compétentes en lecture et en écriture, alors que les garçons le sont davantage en mathématique.

Chez les garçons comme chez les filles, il semble que la motivation tant à diminuer de la 1re à la 2e année. « Les résultats indiquent une diminution de la motivation intrinsèque et du concept de soi en mathématiques. [Télécharger le fascicule [PDF] qui présente les résultats de l’ÉLDEQ] Motiver les élèves en soutenant les enseignants. « Ça ne me tente pas », « c’est plate », « je n’aime pas les maths ».

Motiver les élèves en soutenant les enseignants

Il peut être difficile d’enseigner aux élèves lorsque la motivation n’y est pas. Un enseignement dynamique n’est pas toujours suffisant pour motiver certains enfants. Alors, comment motiver les « non motivés »? Pour ce faire, il est nécessaire de soutenir les enseignants dans cette démarche. Cette publication du MELS présente une synthèse des pistes d’actions proposées par les chercheurs à partir des études menées dans le cadre du Programme de recherche sur la persévérance et la réussite scolaire (PRPRS). Comment intervenir auprès des élèves qui apprécient peu l’école? Selon les chercheurs, la formation des enseignants les prépare peu à cette situation. Soutien de la part des écoles Les chercheurs suggèrent également des mesures de soutien que peuvent offrir les écoles dans l’accompagnement du personnel enseignant (tableau 2).

Suggestions énoncées par les enseignants Persévérance scolaire [Dossier thématique] 101 moyens de motiver : pratiques pédagogiques favorisant la réussite. Les difficultés rencontrées en début de parcours collégial ont souvent des répercussions sur la motivation et la persévérance des étudiants postsecondaires.

101 moyens de motiver : pratiques pédagogiques favorisant la réussite

En effet, 40% des étudiants qui ont échoué l’un ou l’autre des cours généraux (la plupart du temps le cours de français) à leur première session au collégial n’obtiennent pas de diplôme dans les quatre années et demi suivantes. À titre d’exemple, un étudiant peut poursuivre des buts intrinsèques et extrinsèques qui influencent son niveau d’engagement ou d’anxiété par rapport à ses études. Or, les facteurs qui influencent la motivation de l’étudiant dépendent grandement des stratégies (cognitives et métacognitives) utilisées par celui-ci pour s’investir dans son parcours scolaire, ainsi que de l’environnement d’apprentissage.

En partant de cette prémisse, une équipe de chercheuses et de praticiennes s’est fixée trois objectifs : 1. Pratiques pédagogiques favorisant la motivation Site web Formation continue [Consultez l'article] École : attitudes aidantes - LigneParents. Comment encourager les enfants face aux difficultés ? Carol Dweck est psychologue, spécialisée dans les questions de motivation chez les enfants.

Comment encourager les enfants face aux difficultés ?

Elle propose dans cette vidéo une manière d’encourager les enfants qui abandonnent face aux difficultés. Pour elle, le plus important est d’insister sur la notion de « pas encore » : une notion qui n’est pas encore acquise signifie que l’enfant est encore en train d’apprendre, qu’il est sur le chemin. Carol Dweck appelle cela le « pouvoir du bientôt« . 1. « J’adore les défis » : un état d’esprit en expansion Les enfants qui se réjouissent face à l’idée de relever des défis savent que leurs capacités peuvent être développées et que leur intelligence n’est pas figée. Ces enfants vont s’impliquer dans les problèmes qui se présentent à eux : ils vont traiter les erreurs, apprendre à partir de celles-ci et les corriger. 2. « C’est une catastrophe, je ne vais jamais y arriver » : la tyrannie du maintenant. BulletinObjectif_13. 7 facteurs favorisant les apprentissages des enfants.

Les enfants ont le droit de se tromper.

7 facteurs favorisant les apprentissages des enfants

L’erreur est constructive : apprendre, c’est comprendre ses erreurs. Voici quelques citations que vous pourrez garder en tête pour éviter de juger les erreurs de vos enfants ou de vos élèves : Apprenez à échouer ou vous échouerez à apprendre. – Tal Ben ShaharIl n’y a pas d’erreur bête, il n’y a que des erreurs intelligentes. – Audrey Akoun et Isabelle PailleauL’important est que les choses soient faites, pas parfaites. – Audrey Akoun et Isabelle PailleauSi vous n’êtes pas prêt à vous tromper, vous ne trouverez jamais rien d’original. – Ken RobinsonLes enfants ont le droit de se tromper, ils en ont même le devoir. – Moi même Réfléchir, c’est au moins autant se poser des questions qu’apporter des réponses.– Alain Sotto et Varinia Oberto Je vous invite à lire l’article sur les erreurs intelligentes pour accompagner votre enfant ou vos élèves dans cette voie et les autoriser à laisser libre court à leurs idées : Les erreurs intelligentes.

Le sommeil. Illusion d'incompétance.