background preloader

Habitat participatif

Facebook Twitter

Plateforme de l'Habitat Participatif en France. A Rennes, cap sur l'immobilier coopératif. Immeuble intergénérationnel, tous sous le même toit ! Dans le quartier de Gerland, à Lyon, l'immeuble Chorus est une résidence à part.

Immeuble intergénérationnel, tous sous le même toit !

Ici cohabitent dans treize apparements des personnes en difficultés, quelque soit leur âge. L’entraide à tous les étages, ça marche ! Une crèche dans l'immeuble, une grande salle de vie, un jardin partagé, le tout pour un loyer accessible aux moins favorisés et –cerise sur le gâteau - des voisins que l'on a choisis ou presque. Voici à quoi ressemble le nouveau projet récemment inauguré par Habitat et Humanisme dans le 7ème arrondissement de Lyon.

Depuis près de trente ans, l'association œuvre pour faciliter l'accès aux familles et personnes seules en difficulté à un logement décent, à faible loyer. C’est le cas de Sarah. L’esprit est identique à tous les étage. C’est aussi une solution transitoire, plus ou moins longue, à des moments clés de la vie. L'habitat "partagé" ou la recherche d'un autre art de vivre à Pontcharra en Isère. Entre nous Des familles qui construisent ensemble leur logement et partagent des espaces communs.

L'habitat "partagé" ou la recherche d'un autre art de vivre à Pontcharra en Isère

C'est tendance. C'est ce que l'on appelle l'habitat "partagé". Pour sa rubrique "Entre nous", le rendez-vous des belles histoires, France 3 Alpes a poussé la porte d'un de ces habitats "mutualistes". France 3 Alpes Publié le 07/02/2014 | 15:18. L'habitat groupé - Fondation de France. L'habitat face aux évolutions des modes de vie.

Livre blanc de l'habitat participatif. Association HABICOOP - Coopératives d’habitants. Effervescences de l’habitat alternatif. Futurs habitants de la coopérative Le Grand Portail, lors de la pose de la première pierre, à Nanterre (92), 3 décembre 2011. © Hervé Saillet ▼ Voir le sommaire du dossier ▼ À la marge des deux secteurs historiques dominants, la promotion immobilière privée et le secteur social, c’est un véritable essaim d’initiatives qui se développe, visant à financer, construire et/ou vivre le logement autrement.

Effervescences de l’habitat alternatif

Des petits ensembles d’une dizaine de logements, le plus souvent à la pointe des exigences environnementales en matière de construction et dotés d’espaces partagés (salle commune, buanderie, jardin partagé etc.), ont ainsi vu le jour récemment. Quelques opérations médiatisées sont actuellement en chantier et 200 autres sont actuellement à l’étude. Ces idées ne sont pas, à proprement parler, nouvelles dans le champ de l’habitat. Au sommaire de ce dossier : Observatoire Régional de l’Habitat et du Logement. Animation : Camilo Marti et Corentin Moriceau - Coopéraction (membre d’Oxalis-scop) Plusieurs initiatives en faveur de l’habitat alternatif se sont développées dès la fin des années 70 en Région Rhône-Alpes, comme en témoignent les projets des Béalières menés à Meylan (38).

Observatoire Régional de l’Habitat et du Logement

Plus récemment, en novembre 2011, a été lancé le chantier du Village Vertical à Villeurbanne (69), première coopérative d’habitants en France. De manière plus générale, on observe en Rhône-Alpes une résurgence de l’intérêt pour les projets d’habitat participatif, qu’ils soient portés par des groupes d’habitant ou des collectivités locales qui y voient une réponse, parmi d’autres, à la crise du logement.

Le Village Vertical. Le partenariat RSH / Village Vertical. Formé de 10 ménages le Village Vertical est une coopérative d’habitants en devenir.

Le partenariat RSH / Village Vertical

Depuis cinq ans ce groupe lyonnais travaille à la réalisation d’un projet atypique : concevoir, être propriétaire et gérer collectivement leur bâtiment basse consommation. Il s’agit de créer un « éco habitat » c’est-à-dire des logements écologiquement performants et économiquement viables. Le Village vertical à Villeurbanne. Dossier : Effervescences de l’habitat alternatif Largement médiatisé, le Village vertical apparaît comme une opération phare d’un mouvement qui tente de réinventer le statut de coopératives d’habitants en France, notamment autour de l’association Habicoop [1].

Le Village vertical à Villeurbanne

On y débat de propriété collective dans une posture anti-spéculative. Mais ce projet est aussi, et peut-être avant tout, une histoire collective menée par un groupe d’« aventuriers du quotidien » pour reprendre et déplacer l’expression de Catherine Bidou-Zachariansen (1984). Portés par le désir de vivre autrement et par une exigence citoyenne qui les conduit à revendiquer un « dialogue à égalité » avec les pouvoirs publics, ils ont la conviction de faire œuvre de pionnier pour un droit à la ville et à un habitat choisi. La force d’un collectif qui se construit avec le projet. A Villeurbanne, un « village vertical » - Le Monde. De larges plans des appartements ornent toujours les murs qui attendent d’être peints.

A Villeurbanne, un « village vertical » - Le Monde

Le sol n’est que béton brut, les portes n’ont ni poignée ni serrure... Nous sommes alors fin mars, et les futurs habitants ont encore plusieurs semaines à patienter. Mais en juin, enfin, ils pourront emménager dans ces logements imaginés il y a huit ans déjà comme une troisième voie, capable peut-être d’apporter une réponse à la crise du logement.