Community Manager métier

Facebook Twitter

L'irrésistible ascension des « community managers » Il y a cinq ans, ils ne figuraient dans aucun organigramme.

L'irrésistible ascension des « community managers »

Aujourd'hui, toutes les banques et sociétés d'assurances en ont un, parfois plusieurs. Il s'agit des community managers, dont le métier consiste à gérer les réseaux sociaux pour une entreprise (ou une marque). Société Générale en emploie deux à la direction de la communication de sa banque de détail et deux autres à la direction du multicanal. Chez BPCE, un département avec deux spécialistes de l'e-réputation a été créé il y a deux ans. « Chaque enseigne du groupe dispose également de son propre 'community manager', précise Marc Cogrel, responsable de ce département. Nous mettons aussi en place des relais dans nos entités en région pour assurer l'interface entre l'entreprise et les internautes. » Recrutés en interne Les community managers possèdent souvent une solide formation en communication et ont été recrutés en interne.

Elargissement des missions Règles de bonne conduite. Qui peut être un Community Manager RH? Tout le monde parle du métier de Community Manager.

Qui peut être un Community Manager RH?

De nombreuses formations voient le jour depuis quelques temps. Des cursus en alternance ont vu le jour, des écoles mettent en avant ce nouveau métier (qui commence à ne plus être tout à fait nouveau mais bon). Et pourtant, les formations dédiées aux Community Manager RH sont très rares. Pourquoi? Est-ce parce que les DRH n'ont pas encore compris l'importance de ce rôle dans une entreprise?

Quoi qu'il en soit, je reçois régulièrement des questionnaires pour des mémoires d'étudiants qui souhaitent aborder le sujet du métier de Community Manager RH. . - quels outils utilisent un Community Manager RH? - il doit être à la Direction de la Communication ou à la DRH ou au Marketing? - ce rôle doit-il être tenu par une agence de communication ou par une personne dans l'entreprise?

Très rarement, les questions des compétences, du savoir être et du savoir faire se posent. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Tout cela semble très lourd comme programme? Les médias sociaux, une compétence secondaire. Résumé : digital, médias et réseaux sociaux, les entreprises sont à la recherche de personnes maitrisant ces nouveaux concepts et outils.

Les médias sociaux, une compétence secondaire

Mais attention à une dérive que l’on voit déjà poindre très concrètement : connaitre les outils n’a aucune valeur en soi. Les utiliser dans un contexte professionnel voire en appliquer les principes à des logiques métier existantes afin de transformer les pratiques plutôt que d’ajouter un outil ou un canal de plus est le véritable enjeu. La connaissance métier est toujours le prérequis indispensable qui prime sur les outils.

Le moins qu’on puisse dire est que les médias sociaux ont semé la panique dans la sphère professionnelle en attendant de, peut être un jour, la révolutionner. Incroyable de voir à quel point les entreprises peinent à trouver le ou les profils dont elles ont besoin pour avancer, cadrer ou recadrer les choses. Car en procédant ainsi on donne une prime à la connaissance des outils et de leur utilisation. Community Management : a-t-on encore vraiment quelque chose à apprendre? par Bertrand Duperrin. Résumé : paradoxe du community management : tellement de matière disponible, de cas, et toujours autant de difficultés lorsqu’il faut passer à l’acte.

Community Management : a-t-on encore vraiment quelque chose à apprendre? par Bertrand Duperrin

On conclut donc souvent qu’il s’agit d’une matière encore récente et qu’on a encore beaucoup à apprendre. Et si, au contraire, on était beaucoup plus murs qu’on ne le pense ? En effet il y a deux choses qu’un community manager aussi doué soit il ne pourra pas faire : faire réussir une communauté dans un contexte d’entreprise qui ne lui est hostile et appliquer le concept à quelque chose qui n’est pas une communauté. Pour le reste, les vraies communautés fonctionnent plutôt bien. Je relisais dernièrement les travaux du Community Roundtable, repensais à quelques tables rondes sur lesquelles je suis intervenu sur le sujet aux cotés de praticiens renommés au printemps, regardais cette présentation de Luis Suarez et me remettais à feuilleter Social Networking for Business de Rawn Shah…et j’en suis venu à me poser une question. Infographie : la place du community manager dans l'entreprise. Cet article a été publié il y a 1 an 9 mois 25 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour.

Infographie : la place du community manager dans l'entreprise

Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Le sujet fait débat ces jours-ci : quelle est la place réelle du community manager ? Quel est son rôle ? Plusieurs billets se sont penchés sur la question ces derniers jours (notamment sur My Community manager, sur le Blog du Modérateur ou chez Alteractions). Pour en savoir plus à ce sujet, le mieux est encore de s’intéresser à des données chiffrées. Parmi les chiffres marquants, on apprend que les jobboards restent le principal moyen pour décrocher un emploi, 23% des CM en poste étant concernés. Ce qui est sûr, c’est que le métier a évolué depuis un an. Envie d’autres chiffres ? Un Community Manager, c’est quoi? Quand je dis en soirée que je suis Community Manager (Gestionnaire de communautés, en bon français), les premières réactions sont en général des yeux écarquillés suivi d’un sourire difficilement masqué et d’une réaction du type «Ah ok, en fait tu es payé pour passer tes journées sur Facebook c’est ça?».

Un Community Manager, c’est quoi?

C’est à ce moment là que je sors une blague pour rire un peu avant d’expliquer clairement quel est ce métier qui demande une implication de chaque minute et qui nous quitte rarement une fois rentré à la maison! Dans cet article, pas de blague (désolé...) mais seulement quelques informations pour que vous sachiez (enfin!) Ce qu’est ce nouveau métier! Pourquoi embaucher un Community Manager?

Aujourd’hui, une entreprise va embaucher un manager de communautés pour travailler sur sa communication externe via Internet. Que fait le Community Manager? Gestion et animation des réseaux sociaux Facebook, Twitter, LinkedIn, Pinterest, Instagram, Youtube... Gestion éditoriale Gestion de la veille Sources: [Communication] 5 étapes pour définir sa stratégie de communication.

Institut des Community Managers Français. Le community management c'est magique. Aujourd'hui, j'ai été invité à participer à un séminaire organisé par Ideal Connaissances.

Le community management c'est magique

La question qui m'était posée pour cette intervention : « pouvez-vous faire un retour d'expérience sur la mise en place d'une stratégie de community mnagement ? ». Voici donc mon retour d'expérience pour lequel j'ai choisi de partir de mes « désillusions »... plutôt que de créer d'autres illusions sur le sujet! Avant de me « lancer » dans le web de manière plus ou moins stratégique (hors de mes plaisirs d'internaute), avec des objectifs organisationnels dirons-nous, j'avais plein d'idées préconçues et d'étoiles dans les yeux... Certains blogueurs/consultants/conférenciers (avec souvent des choses à vendre d'ailleurs) étaient là pour me le rappeler : le web c'est magique, on peut toucher des millions de gens qui se feront un plaisir de relayer votre message !

==> Le web (2.0) change la communication Ou pas... ==> Communiquer sur le web ne coûte pas cher ! Ou pas... Ou pas... Ou pas... Ou pas... Mauvaises habitudes chez les Community Manager... Qui est le community manager ?

Mauvaises habitudes chez les Community Manager...

Commençons par la base… Le Community Manager est bien souvent, le « Geek » de l’entreprise, celui qui surf sur des sites improbables, quasiment inconnus des autres employés de l’entreprise, des sites comme twitter.com ou WordPress. Le Community Manager utilise des applications venues d’une autre planète aux yeux de son entourage professionnel, j’ai nommé Instagram ou autre Foursquare.

Bref, le community manager est « in », branché, web, geek, il utilise des outils modernes : Les médias sociaux, et à titre personnel, dans sa vie de tous les jours. On en vient au sujet de cet article : Les community manager utilisent les médias sociaux à titre personnel, et essaye de retranscrire cela dans un contexte professionnel. La mauvaise habitude la plus fréquente, celle que je rencontre le plus souvent, est celle d’utiliser ses comptes personnels de community manager pour promouvoir la marque pour laquelle on travaille. Au sujet de l'auteur par Florent Hernandez. L’Etat de l’Art du Community Management : l’édition 2011 est disponible. Résumé : Pour la deuxième année consécutive le « Community Roundtable » publie son rapport sur l’Etat de l’Art du Community Management.

L’Etat de l’Art du Community Management : l’édition 2011 est disponible

Un document indispensable issu des réflexions et analyses des meilleurs experts et praticiens de la question. L’édition de cette année montre à la fois un véritable progrès dans la maturité, une vision stratégique enrichie et une foule de conseil très opérationnels issus de l’expérience des professionnels les plus aguerris. L’an dernier je vous disais que la bible du community management était disponible. Cette année il nous revient dans une seconde édition beaucoup plus mure comme le souligne son sous titre : « de l’exploration à l’exécution ». Un document indispensable car il est architecturé sur trois axes : - un modèle de maturité qui aide l’organisation à se positionner sur les différentes étapes de son cheminement en fonction d’un grand nombre de paramètres - des best practices très opérationnelles pour passer de l’intention à l’action.

Google+ #Infographie : la place du Community Manager français dans l’entreprise. Bonjour à toutes et à tous.

#Infographie : la place du Community Manager français dans l’entreprise

Le 21 Juin dernier, je vous avais proposé de participer à la grande enquête sur le Community Management en France, menée conjointement par RegionsJob et ANOV Agency du 17 Juin au 8 Août 2011. J’ai désormais le plaisir de vous annoncer que près de 5 mois après la publication de ce billet, 454 participations de la part de Community Managers et 2 semaines après la publication des résultats, les 4 infographies reprenant les chiffres marquants de cette enquête sont désormais prêtes. Ces infographies sont publiées sur différents blogs, tout au long de la semaine.

@Moderateur a par exemple publié le « profil type du Community Manager en France » sur son blog ce lundi, @ANOVblog, « les salaires des Community Managers français » ce mardi, et MyCommunityManager publiera la dernière infographie 24 heures après la mienne, c’est à dire ce jeudi. La place du Community Manager dans l’entreprise The following two tabs change content below.

Le community manager, c’est le patron ! Le terme est encore assez récent, et par conséquent, beaucoup utilisé comme « fourre-tout ». Le community manager devrait tout savoir-faire, toujours prendre les bonnes décisions, être autonome, et comme je l’ai récemment entendu, s’occuper de « tout ce qui touche de près ou de loin à l’activité social média de l’entreprise ». Seulement voilà, le métier de community manager ne se résume évidemment pas à poster un statut par jour sur Facebook et 2 sur Twitter…. Si on applique la définition du poste de community manager décrite plus haut, voici donc les tâches qui incombent au CM et les qualités qu’il doit posséder pour être efficace dans son travail : Connaissance du web / web 2.0 : Animer des communautés, solliciter des fans, en acquérir de nouveaux, gérer les conversations. Cela demande des compétences bien précises, parmi lesquelles la psychologie, le sang froid, l’intelligence… fédérer des communautés n’est pas chose simple, et surtout, cela ne se fait pas tout seul !

Community management et niveau de maturité : Community Roundtable 2012. Chaque année ont l’attend, le document de référence sur le community management, le rapport annuel du Community Roundtable sous la houlette de Rachel Happe . Sa particularité est de mélanger community management interne et community management externe. Voici donc le troisième opus, qui constate la part de plus en plus importante du community management, des médias sociaux, la maturité dans leur gestion, mais surtout la montée en puissance des communautés internes au sein des entreprises sous la houlette des équipes IT ou de communication interne et parfois des RH.

Pour commencer une petite musique que l’on entend de plus en plus, ces communautés doivent être intégrées aux processus existants afin de les fluidifier. On s’éloigne du conversationnel pour le conversationnel. Avant d’en arriver là, votre organisation va devoir gravir différents niveaux de maturité sociale. Le premier est le niveau hiérarchique. Vous voilà au niveau deux, celui des communautés émergentes. Enquête sur les community managers en France, les résultats. L’enquête annuelle de RegionsJob et ANOV AGENCY sur les community managers en France s’est déroulée du 12 avril au 8 mai. 577 professionnels ont répondu à nos questions sur ce métier. Les résultats permettent de définir de manière plus précise le rôle du community manager, son intégration dans l’entreprise, ses tâches quotidiennes mais aussi son salaire, son parcours ou encore ses outils.

Les enseignements à tirer sont riches. Nous vous proposons de découvrir les résultats avant sa sortie officielle demain. Bonne lecture ! Le profil-type du Community manager Le CM-type est selon notre enquête une femme (52%) âgée de 26 à 35 ans (45%) habitant en région parisienne (49,6%). Pas de grande surprise concernant son profil donc, mais de nombreuses informations intéressantes.

Environnement professionnel et recrutement Les PME sont les plus gros employeurs de CM, regroupant 27% des personnes en poste, devant les agences digitales (15%). Le salaire Voilà une question qui fait beaucoup parler !