background preloader

Théâtre

Facebook Twitter

Corneille

Molière. Racine. Don Juan. Les registres de la Comédie Française. The database at the heart of the Comédie-Française Registers Project derives from the daily box office attendance records kept assiduously by the troupe from its founding in 1680 to the Revolution, and beyond.

Les registres de la Comédie Française

High resolution virtual reproductions of these records can be found here. The troupe maintained detailed receipt records because the Crown insisted that the actors donate a portion of each evening’s proceeds to charities, to mollify the French Catholic critics of the stage’s “sinfulness.” In addition, the members of the troupe split the remaining revenue among themselves according to seniority within the troupe. A detailed accounting was necessary to maintain harmony among the players themselves.

We currently offer four ways to access the data. Use our data visualizations Faceted Browser. Export our data Dataclips. Integrate our data. En Scènes : le spectacle vivant en vidéo. Glossaire du théâtre. Le théâtre : comique et tragique. Compte rendu de la conférence de Catherine Naugrette, Université de Paris-III Le thème « comique et tragique » peut circuler selon plusieurs perspectives : L’histoire littéraire, Les genres et registres, Argumenter, Travail de l’écriture ( voir à ce sujet la dernière version des œuvres de Racine, par Georges Forestier) Il sera abordé dans la continuité du collège et du lycée, dans sa conformité et ses variations par rapport aux codes.

Le théâtre : comique et tragique

Comique et tragique sont des catégories esthétiques normatives qui se concrétisent selon des règles et des codes directifs. A d’autres moments, ces catégories sont plus floues à définir, se combinent et s’entremêlent. La disparition des contraintes et des codes remet en question les frontières entre les genres. Leur première définition se trouve dans la Poétique d’Aristote. Il faut tout penser à partir d’Aristote : Dans la Poétique, tout est appréhendé sous le signe de la mimésis Les trois genres étudiés par Aristote : épopée, tragédie, comédie La tragédie. La Comédie. La Tragédie. Le mélodrame.

Le mélodrame au théâtre J’ai donc écrit Amphion, et j’ai appelé ceci : Mélodrame.

Le mélodrame

Je n’ai pas trouvé d’autre terme pour qualifier cet ouvrage, qui n’est certainement ni un opéra, ni un ballet, ni un oratorio. (Paul Valéry, Variété III, 1936) Mélodrame (1860) par Honoré Daumier (1808-1879). Présentation Le mélodrame (en grec mélos = air, chant, et drama = action, drame) est un des genres de compositions dramatiques modernes. Ce n’est qu’une des variétés du drame et une variété d’ordre inférieur. Le mélodrame a, comme la comédie italienne, son cadre donné d’avance et ses personnages obligés, et l’on concevrait qu’il fût, comme laCommedia dell’arte, une matière à improvisations. Attention !

Cette page s’attarde sur le mélodrame relatif au théâtre. Le mélodrame selon le dictionnaire Sujets, personnages et actes du mélodrame Les personnages seront Le mélodrame, qui n’a longtemps que trois actes, se découpe en tableaux successifs marquant d’une façon tranchée les situations et les péripéties. Le texte de théâtre. Lexique du genre théâtral. Quelques définitions du lexique du genre théâtral. I. L’expression de la parole Didascalie : indication de mise en scène donnée par l'auteur en marge des répliques. Elle rappelle la fonction de spectacle du théâtre. Réplique : tout propos que prononce un personnage, qu'elle qu'en soit la longueur. Stichomythie : dans le théâtre en vers, succession rapide de brèves répliques d'égale longueur, correspondant bien souvent à un affrontement.

Répartie : réplique assez courte contenant un effet (étonnement, rire.). Tirade : longue réplique ininterrompue d'un personnage. Monologue : tirade récitée par un personnage se trouvant seul sur scène ce qui permet de connaître ses sentiments. Libre Théâtre : oeuvres théâtrales du domaine public en français. Mises en scène de scènes-clés. Théâtre sur YouTube : extraits de pièces. Pièce (dé)montée. Les dossiers pédagogiques en ligne « Pièce (dé)montée » accompagnent des spectacles de l’actualité théâtrale en partenariat avec les grands lieux de création aussi bien de la région parisienne (Théâtre du Rond-Point, la Comédie-Française, l’Odéon-Théâtre de l’Europe, Théâtre du Soleil, Théâtre de La Ville...) que partout en France (Centres dramatiques nationaux d’Angers, La Criée à Marseille, Comédie de Reims ou de Dijon-Bourgogne, etc.). « Pièce (dé)montée » est également partenaire du Festival d’Avignon et du Festival d’Automne.

Pièce (dé)montée

Initiés en 2003 par le Canopé de l’académie de Paris avec le soutien de l’Inspection Générale Lettres-Théâtre, ces dossiers sont le fruit d’une étroite collaboration entre les équipes artistiques et les enseignants de différentes académies. Ils permettent une approche vivante et concrète des œuvres avant et après la représentation, dans la perspective d’une « École du spectateur » qui redonne toute sa place au processus de création scénique.

Théâtre classique (1610-1795) Théâtre des Champs-Élysées : Archives. Théâtre contemporain.