background preloader

Think Learn...

Facebook Twitter

Reflections on a professional STRATEGY for eSkills-eLeadership – EDU: Digital CitiZENship... Pourquoi je n’enseigne pas comme j’apprends ? J’ai récemment fait le point sur ma démarche d’apprentissage en réalisant un schéma dans le cadre d’ITyPA2 et je constate qu’il apparaît, dans une première approche, assez éloigné de la pédagogie ouverte que je prône comme démarche pédagogique.

Pourquoi je n’enseigne pas comme j’apprends ?

Il me semble utile de se pencher sur cet écart pour l’identifier, l’analyser et le comprendre. 1 – Comment j’apprends ? Mon apprentissage (détaillé ici) s’organise en trois temps : repérage des informations ou situations qui méritent d’être creusées,analyse, approfondissement, confrontation à mes connaissances du moment,formalisation.

Une fois appropriés et formalisés, je partage à mon réseau ces nouveaux apprentissages (parce que cela les intéresse peut-être …) J’ai représenté cette démarche comme suit : Mon EAP en 2013 Si l’on décortique cette approche à partir du modèle pragmatique de Marcel Lebrun, on peut faire l’analyse suivante 2 – Comment j’enseigne ? Pédagogie ouverte Si l’on reprend la même grille d’analyse, on retrouve : 3 – Comparaison. Taxonomie de Bloom et roue padagogique. La taxonomie de Bloom (1950), bien connue des enseignants, aide à encourager les élèves dans l’acquisition de connaissances et de compétences en formulant des objectifs précis.

Taxonomie de Bloom et roue padagogique

Elle peut être résumée par le schéma ci-contre en six étapes constituant les bases de la pédagogie par objectifs. Cette pyramide a été revisitée en 1991, entre autre par Lorin Anderson, pour tenir compte du manque de lien entre chaque étape. Quel rapport avec le numérique ? Allan Carrignton a créé la « Roue Padagogique » qui recense 62 applications tablettes utilisables pour placer son activité de classe dans les objectifs de la taxonomie de Bloom (d’après ce modèle circulaire CC K.

Aainsqatsi derivative work: PatrickHetu) . Cette « roue padagogique » propose 62 applications iPad. Related posts: Le modèle SAMR : une référence pour l’intégration réellement pédagogique des TIC en classe. Le modèle SAMR, élaboré par Ruben Puentedura, est une référence théorique très importante pour les éducateurs qui souhaitent réfléchir à l’intégration efficace et réellement pédagogique des technologies en classe.

Le modèle SAMR : une référence pour l’intégration réellement pédagogique des TIC en classe

En voici un résumé. Le modèle SAMR offre une méthode permettant de mieux saisir comment la technologie peut avoir un réel impact sur l’enseignement et l’apprentissage. Ainsi, il aide l’enseignant à comprendre qu’intégrer les TIC ne signifie pas d’utiliser la technologie à tout prix, mais d’engager l’élève dans son apprentissage. La technologie devient donc un outil pour atteindre ce but. Les lettres signifient Substitution, Augmentation, Modification et Redéfinition. Allons voir de plus près chacune des composantes du modèle SAMR, mis en place par Ruben Puentedura. Substitution Définition : La technologie est utilisée pour effectuer la même tâche qu’avant. Exemple : L’élève utilise un traitement de texte au lieu d’un crayon pour écrire un texte. Roue padagogie. Veille et Analyses de l'ifé.

Formative-Assessment Videos. Download the report: The New 70:20:10 - The Changing Face of Learning. We have just published a whitepaper in conjunction with Aberdeen Group entitled “The new 70:20:10 – the changing face of learning”.

Download the report: The New 70:20:10 - The Changing Face of Learning

The paper shows organizations want a learning solution that captures learning that may already be taking place informally — on the job, through coaching and mentoring, and through social connections and knowledge sharing. The report also highlights the pivotal role that technology has played in this growing shift toward informal settings, the use of user-generated content, and its importance in capturing and sharing valuable institutional knowledge. Socle commun. KM and OL. Project-Based Learning vs. Problem-Based Learning vs. X-BL.

At the Buck Institute for Education (BIE), we've been keeping a list of the many types of "_____- based learning" we've run across over the years: Case-based learning Challenge-based learning Community-based learning Design-based learning Game-based learning Inquiry-based learning Land-based learning Passion-based learning Place-based learning Problem-based learning Proficiency-based learning Service-based learning Studio-based learning Team-based learning Work-based learning . . . and our new fave . . .

Project-Based Learning vs. Problem-Based Learning vs. X-BL

Zombie-based learning (look it up!) Let's Try to Sort This Out The term "project learning" derives from the work of John Dewey and dates back to William Kilpatrick, who first used the term in 1918. Designing and/or creating a tangible product, performance or event Solving a real-world problem (may be simulated or fully authentic) Investigating a topic or issue to develop an answer to an open-ended question. Pédagogie individualisée / modularisée. Péda théorie.

Serious Stuff. Science.