background preloader

Edgar Morin

Facebook Twitter

Edgar Morin : « Tout espoir d'humaniser l'Europe s'effondre. [Archive] C’est un jeune homme de 94 ans qui tweete ses humeurs sur l’actualité.

Edgar Morin : « Tout espoir d'humaniser l'Europe s'effondre

Loin de s’endormir sur ses lauriers de directeur de recherche au CNRS et de « docteur honoris causa » de plusieurs universités, Edgar Morin développe une pensée non orthodoxe… En témoigne son soutien aux expériences de gauche radicale Syriza et Podemos, vilipendées par certains de ses confrères, mais aussi son regard sur l’Europe, les conflits au Moyen-Orient ou le multiculturalisme.

Entretien. Quelle a été votre réaction au référendum grec du 5 juillet ? Dans l’incertitude du résultat, j’ai tweeté : « Est-ce que ce sera la défense héroïque des Thermopyles ou la soumission au grand roi ? » J’ai senti une pression économique, donc déshumanisée, sur la Grèce. Un résultat beaucoup moins apprécié du côté des créanciers… J’ai été frappé par la réaction du vice-chancelier allemand – pourtant social-démocrate – Sigmar Gabriel. Vous avez appartenu au Parti Communiste Français, avant d’en être exclu en 1950. Notes : . Edgar Morin: «Il y a deux grands périls pour l'humanité» - 06/09/2015 - ladepeche.fr. Le sociologue se souvient avec une grande tendresse de ses années Toulousaines.

Edgar Morin: «Il y a deux grands périls pour l'humanité» - 06/09/2015 - ladepeche.fr

«C'était en 40-42, je m'étais réfugié à Toulouse, j'y ai poursuivi mes études. Et c'est à Toulouse que je suis entré dans la résistance». Résistant à toutes les formes de barbaries et de bêtises, il se bat depuis des décennies pour éveiller les consciences à l'autre, autrui, cet être parfois si différent mais qui nous ressemble tant. Vous évoquez l'homme 100 % individuel et 100 % social, la part de l'individuel n'écrase-t-elle pas l'autre ? Les somnambules se rendorment. « Eloignés du peuple, le peuple s’est éloigné d’eux » : compagnon aussi fidèle que critique de la gauche depuis toujours, Edgar Morin lance sur Mediapart une alerte passionnée sur l’aveuglement des somnambules qui nous dirigent et nous gouvernent.

Les somnambules se rendorment

Ils n’ont pas su voir le lent dépérissement du peuple de gauche, éduqué sous la Troisième République par les idées issues de la Révolution française, assumées et développées par le socialisme, réassumées après 1933 par les communistes, propagées par les instituteurs de campagne, les enseignants secondaires, les écoles de formation du PS et du PC. Ils n’ont pas perçu le vide que laissait la mort du radical socialisme, la dévitalisation du PS, la désintégration du PC. Ils n’ont pas su voir le vide de leur pensée politique, désormais à la remorque des dogmes pseudo-scientifiques du néo-libéralisme économique, s’accrochant aux mots gris-gris de croissance et de compétitivité.

Edgar Morin : "Il faut enseigner ce qu'est être humain". Edgar Morin, sociologue et philosophe, directeur de recherche émérite au CNRS, plaide pour une prise en compte de la complexité dans l'enseignement.

Edgar Morin : "Il faut enseigner ce qu'est être humain"

Il intervient au WISE, sommet mondial pour l'innovation dans l'éducation, qui se tient du 29 au 31 octobre à Doha, au Qatar. Quelle est la mission des enseignants du XXIe siècle ? Edgar Morin : La mission essentielle de l'enseignement est de nous préparer à vivre ! Or il manque à l'enseignement, du primaire à l'université, de fournir des connaissances vitales. Ainsi, on n'enseigne pas ce qu'est être humain : les savoirs sont dispersés et compartimentés dans les sciences humaines et les sciences biologiques. Vous souhaitez même qu'on enseigne dès le primaire des notions d'épistémologie : qu'est-ce que la connaissance ? On donne des connaissances sans enseigner ce qu'est la connaissance. Edgar Morin : « Nous avançons comme des somnambules vers la catastrophe »

Pourquoi la vitesse est-elle à ce point ancrée dans le fonctionnement de notre société ?

Edgar Morin : « Nous avançons comme des somnambules vers la catastrophe »

La vitesse fait partie du grand mythe du progrès, qui anime la civilisation occidentale depuis le XVIIIe et le XIXe siècle. L’idée sous-jacente, c’est que nous allons grâce à lui vers un avenir toujours meilleur. Plus vite nous allons vers cet avenir meilleur, et mieux c’est, naturellement. C’est dans cette optique que se sont multipliées les communications, aussi bien économiques que sociales, et toutes sortes de techniques qui ont permis de créer des transports rapides. Je pense notamment à la machine à vapeur, qui n’a pas été inventée pour des motivations de vitesse mais pour servir l’industrie des chemins de fer, lesquels sont eux-mêmes devenus de plus en plus rapides. Cela est-il donc si nouveau ? Dans les temps anciens, vous vous donniez rendez-vous quand le soleil se trouvait au zénith. Cette quête de vitesse n’est-elle pas une illusion ? En quelque sorte si. Prenez l’exemple du déjeuner. Edgar Morin. Le chemin de l’espérance avec Edgar Morin - Idées. Théorie de la complexité - Edgar Morin.

Edgar Morin. Edgar Morin montre la voie. Mercredi 26 janvier 2011. Edgar Morin - une vidéo Actu et Politique.