background preloader

Cathyti0708

Facebook Twitter

L'Atlantide aux Bermudes. Les Dialogues de Platon sont la première source fiable qui mentionne l’Atlantide.

L'Atlantide aux Bermudes

L’illustre philosophe grec était connu pour sa rigueur intellectuelle et son absence totale d’humour, contrairement à son successeur Aristote qui a composé un traité sur le Rire, malheureusement perdu comme nous le raconte Umberto Eco dans Le nom de la rose. Ce trop grand sérieux nous incline à penser que Platon n’a jamais conté de fariboles. Une étude détaillée du Timée nous a montré ce qu’on peut penser de ses descriptions, et où, d’après Platon, pourrait se situer l’Atlantide engloutie. Dans le Timée, Platon compare la surface de l’empire atlante à celle du Maghreb et du Proche Orient. Il est fort possible que cet empire ait eu de très grandes dimensions, mais l’île – ou les îles – principales étaient sans doute bien plus petites.

Dans un autre dialogue, le Critias, qu’on vient de citer, il dit : « Cette île était plus grande que la Libye et l’AsieL’Afrique du Nord et le Moyen-Orient réunies. » La Civilisation des Pyramides. On trouve des pyramides, des menhirs et des dolmens à travers les cinq continents.

La Civilisation des Pyramides

Et même six si on ajoute l’Antarctique ! Ils témoignent de l’universalité d’une culture des grandes pierres. Il faudra bien se rendre un jour à l’évidence : la Civilisation des Pyramides était répandue sur toute la terre. L'Atlantide et Gibraltar. Musique relaxante : flûte de pan. 1H de musique celtique relaxante.

8 H de chants d'oiseaux et de bruit de l'eau pour se relaxer. Méditation pour les 7 Chakras. Prométhée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Prométhée

Généalogie[modifier | modifier le code] Mythe de Prométhée[modifier | modifier le code] D'après le pseudo-Apollodore, Prométhée aurait créé les hommes à partir d'eau et de terre[5]. Pausanias place la scène à Panopée en Phocide[6]. Éos. Atlas (mythologie) Hypérion (mythologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hypérion (mythologie)

Pour les articles homonymes, voir Hypérion. Chez Homère ou chez d'autres poètes antérieurs à Hésiode, Hypérion est assimilé au Soleil lui-même. Son épouse se nomme alors Euryphaessa. Il est aussi le père de Titan chez Hygin[1] et Pausanias[2]. Portail de la mythologie grecque. Cronos. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cronos

Ne doit pas être confondu avec Chronos. Toile du peintre belge Rubens représentant Cronos dévorant un de ses enfants. Thanatos. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thanatos

Mythe[modifier | modifier le code] Les Éléens et les Lacédémoniens l'honoraient d'un culte particulier, mais on ne sait rien concernant le culte qu'ils lui rendaient. Les Romains lui élevèrent aussi des autels. Thanatos avait un cœur de fer, des entrailles d'airain et une âme de bronze. Thalassa (mythologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thalassa (mythologie)

Pour les articles homonymes, voir Thalassa. Elle engendre les Telchines et la nymphe Halia, Briarée (ou Égéon) et avec Pontos, les poissons. Tartare (mythologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tartare (mythologie)

Dans la mythologie archaïque, Tartare (en grec ancien Τάρταρος) est le nom d’une des divinités grecques primordiales. Il s’agit d’un lieu à la porte de fer et au seuil de bronze, où l’on expie ses fautes, où toutes les formes de torture physique ou psychologique sont représentées. Éros. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Éros

Éros est une figure fréquemment représentée dans l'Antiquité, ici sur un Skyphosattique à figures rouges (420-410 av. J. -C.) provenant d'Athènes Éros (en grec ancien Ἔρως / Érôs) est le dieu de l’Amour et de la puissance créatrice dans la mythologie grecque. Ouranos. Gaïa. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gaïa

Dans la mythologie grecque, Gaïa (du grec ancien : Γαῖα / Gaîa ou Γαῖη / Gaîê), ou Gê (du grec ancien : Γῆ / Gễ, « terre »), est une déesse primordiale identifiée à la « Déesse mère ». Elle est l'ancêtre maternelle des races divines, mais enfante aussi de nombreuses créatures. Elle apparaît en outre comme une divinité chtonienne que l'on invoquait ou à laquelle on sacrifiait des victimes de couleur claire en même temps qu'aux autres puissances infernales, telles qu'Hadès, Perséphone, Hécate ou celles de la Nuit.

Chronos. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne doit pas être confondu avec Cronos. Sa naissance[modifier | modifier le code] Représentation[modifier | modifier le code] De même que pour sa naissance, plusieurs représentations sont présentes. En effet, dans sa représentation moderne, il est décrit comme étant un vieillard possédant une paire d'ailes noires ainsi qu'une faux et un sablier rappelant ainsi sa fonction. Chaos (mythologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Chaos. Dès le début de son récit, Hésiode énumère des divinités correspondant à chaque élément que l’homme rencontre. Il commence par les éléments primordiaux : la Terre, le Ciel étoilé, les hautes Montagnes, la Mer. Si Hésiode ne s'entend pas sur la nature de Chaos, Ovide en fait dans ses Métamorphoses une « masse informe et confuse qui n'étaient encore rien que poids inerte, amas en un même tout de germes disparates des éléments des choses, sans lien entre eux. » Le Chaos se caractérise dès lors par deux éléments principaux :

Ananké (mythologie) Aphrodite. Apollon. Athéna. Artémis. Arès. Déméter. Dionysos. Hadès. Héphaïstos. Héra. Hermès. Hestia. Poséidon. Zeus. Achille. Agamemnon. Ajax fils de Télamon. Amycos. Atlas (mythologie) Actéon.

Admète. Adonis (mythologie) Capanée. Dioscures. Jason. Asclépios. Création de Étolos. Étéocle. Amphiaraos. Hercle. Lyncée. Méléagre (mythologie) Ménélas. Nestor. Palamède (mythologie) Patrocle. Pélée. Persée. Phaon. Phénix. Sisyphe. Dédale. Teucros fils de Télamon. Télamon. Iolaos. Oreste. Tirésias. Icare.