background preloader

Internet : usages

Facebook Twitter

Décodex : nos conseils pour vérifier les informations qui circulent en ligne. Comment vérifier une source, une rumeur qui circule sur les réseaux sociaux, une image ?

Décodex : nos conseils pour vérifier les informations qui circulent en ligne

Retrouvez ici toutes nos astuces pour vérifier l’info. Avec le Décodex, nous vous proposons de nombreux outils pour vérifier l’information en ligne. Mais nous avons aussi souhaité vous apporter de nombreux conseils pratiques pour vous permettre de vous faire votre propre avis et vous interroger vous-même sur les articles que vous lisez. Voici toutes les ressources que nous mettons à votre disposition : Fausses informations en ligne : les adolescents « facilement dupés », selon une étude. Des chercheurs de l’université de Stanford qualifient la capacité de raisonnement des jeunes sur l’information en ligne de « désolante », étude à l’appui.

Fausses informations en ligne : les adolescents « facilement dupés », selon une étude

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Morgane Tual Alors que la question des fausses informations circulant en ligne a fait l’objet d’une polémique après l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, l’université de Stanford (Californie) a publié, mardi 22 novembre, le résumé d’une étude à paraître sur le niveau de vigilance des adolescents et des jeunes adultes en la matière ; elle a été relayée par le Wall Street Journal. Constat : les ceux-ci sont rarement capables de distinguer le vrai du faux. Lire aussi : Le constat d’un auteur de fausses infos sur Facebook : « Personne ne vérifie. C’est effrayant » L’image comme preuve Pour parvenir à cette conclusion sévère, les chercheurs ont donné une série d’exercices à des jeunes gens, avec un niveau de difficulté différent selon les classes d’âge.

Comment les réseaux sociaux aident les dictateurs. Pour beaucoup, les réseaux sociaux ont été une aubaine pour les révoltes populaires –et il n'est pas difficile de comprendre pourquoi.

Comment les réseaux sociaux aident les dictateurs

Depuis le milieu des années 2000, l'essor de Facebook, Twitter et autres aura coïncidé avec une augmentation exponentielle des soulèvements et des insurrections. Que ce soit pour organiser des révolutions en Égypte ou en Iran, guetter les mouvements de troupes russes en Ukraine ou offrir aux manifestants soudanais des informations en temps réel, les réseaux sociaux semblent donner une longueur d'avance aux activistes. Le point de vue est sensé –et, dans ces nouvelles technologies, il y a effectivement plusieurs moyens de venir en aide aux dissidents.

Le plus évident, c'est sans doute que lorsqu'il s'agit de communiquer le «où, quand, comment et pourquoi» des rassemblements au plus grand nombre de manifestants, les réseaux sociaux abaissent significativement les coûts de l'information. Quelle efficacité? Quelques raisons permettent de l'expliquer. Moteurs de recherche. Apprendre et réussir avec le numérique – colloque Reims 2015. Un colloque sur le numérique s’est tenu à Reims en avril 2015, organisé par le GIP Formation continue de l’académie de Reims, l’ESPE et l’université de reims Champagne-Ardennes, intitulé « Apprendre et réussir avec le numérique : quelles transformations du métier d’enseignant, de formateur ?

Apprendre et réussir avec le numérique – colloque Reims 2015

» . Trois interventions ont été proposées sur la journée. « Quelles interactions entre pédagogie et numérique ? En quoi une approche numérique de la pédagogie permet-elle les progrès de tous et dans quelles conditions ? » Mon intervention a introduit le propos en dressant un état des lieux du numérique à l’école. . « Les classes inversées. Marcel Lebrun (Université catholique de Louvain) a ensuite tenté de clarifier le concept de classe inversée qui fait tant parler depuis quelques temps déjà.

La question des outils (numériques) est périphérique et n’est absolument pas un gage de renouvellement de la pédagogie. Marcel Lebrun a partagé une vidéo d’une enseignante (Annick A. Ateliers. Comment fonctionne Google ? Quelles traces laissons-nous sur le Web ? 2 séquences pédagogiques pour réfléchir et agir. Gaëlle Sogliuzzo, professeur-documentaliste en lycée à la Cité Scolaire Beaumont (Redon, 35) a conçu un portfolio très intéressant de séquences et expérimentations pédagogiques sur la culture de l’information et des médias.

Comment fonctionne Google ? Quelles traces laissons-nous sur le Web ? 2 séquences pédagogiques pour réfléchir et agir

Cet enseignant propose une approche participative de l’éducation au numérique avec 2 axes de travail formalisés. Pour chaque séquence, un ensemble de documents pédagogiques en libre accès : document de préparation de séance, fiches et documents élèves, exercices et corrigés et documents de synthèse. Des dossiers complets (avec infographies, explicitations, quizz…) pour développer des activités dans le cadre scolaire, en formation ou en espace public numérique (EPN).

Séquence 1 : Comment fonctionne un moteur de recherche : l’exemple de Google « Le fonctionnement d’un moteur de recherche, à partir de l’exemple de Google, travaillé en demi-classe sur deux heures consécutives par groupe ». Moteurs de recherche spécialisés. AP rentrée_ENT et internet responsable. Moteurs de recherche. EMI. Recherche d'info sur internet. Internet Responsable. Usages Responsables Internet.