background preloader

Etude 2017

Facebook Twitter

La véritable histoire du storytelling. Focus Nourrie de l’art du récit, apte à provoquer l’émotion et à solliciter l’intelligence sensible, cette forme de discours déclinée dans le management et la communication politique se montre très efficace. Christian Salmon y voit une technique de manipulation au service d’un « nouvel impérialisme narratif ». Il nous alerte avec raison. Mais cette technique peut aussi être constructive et constituer un outil de maïeutique et d’échange. Moralité : sachons distinguer les bonnes et les mauvaises histoires. On n’a jamais autant écrit. En parallèle de cette indispensable clarté de l’expression, la prolifération des écrits invite également les entreprises à plus d’imaginaire. Les définitions de ce nouveau phénomène, qui fait fureur aux Etats-Unis et commence à séduire la France, apparaissent multiples et protéiformes.

Dans un tel contexte, la parution de Storytelling, le dernier essai de Christian Salmon, représente un événement. Quelle est la thèse défendue par Christian Salmon ? Le Storytelling, nouveau cœur de l entreprise. Pourquoi faire du storytelling ? Les images marquent les esprits, les faits créent et confirment une identité : les deux liés permettent à une entreprise de s’illustrer par des histoires pour se mettre en scène et frapper les esprits durablement. Le storytelling devient le nouveau levier de la communication d’entreprise. Il redynamise la manière dont les marques interagissent avec leurs publics. L’objectif est de renforcer l’adhésion des cibles clés. Un client particulièrement touché par l’histoire de l’entreprise, du produit, sera plus proche de la marque, plus loyal, plus « engagé » et fidèle.

Date de naissance du storytelling D’après Christian Salmon, le storytelling est une technique apparue aux Etats-Unis dans les années 90, qui signifie l’art de raconter des histoires. Le storytelling reprend la structure narrative du récit aussi bien en politique que dans les grandes entreprises pour toucher émotionnellement les consommateurs, les citoyens ou les salariés. (c) ill. Le storytelling et le marketing de la performance. Dans un contexte de marketing, le storytelling (ou l’art de raconter des histoires) a pour but d’utiliser le récit dans une communication publicitaire afin de séduire les potentiels clients en jouant avec leurs sentiments et émotions. Ainsi, le storytelling représente la capacité à traduire ces émotions en mots, en images et/ou en sons afin de stimuler l’imagination du public. Le but principal étant de réunir la marque et ses clients.

Le storytelling et les médias sociaux : deux choses intimement liées Auparavant, de nombreuses marques utilisaient les médias sociaux pour partager leurs offres et promotions. Aujourd’hui, ce processus de storytelling fonctionne extrêmement bien auprès du public. Quand le storytelling rencontre le marketing de la performance Comme l’indique le site Internet marketing-professionnel.fr, « le marketing de la performance est le processus qui consiste à captiver l’attention du public, pour transformer un visiteur en client de votre marque ». Julie Nadin. Du storytelling au marketing de la performance. Comment décririez-vous la sensation que vous éprouvez lorsque vous dégustez un bon café le matin ? Ce que je préfère, ce sont les arômes qui s’assemblent pour me plonger dans une expérience immersive.

Lorsque je savoure une tasse de café le matin, j’ai toujours hâte de commencer ma journée. Vous voyez ? Quel que soit le processus utilisé par la marque pour produire de simples grains de café, les clients le perçoivent toujours comme une expérience. Médias sociaux et storytelling Par le passé, de nombreuses marques ont utilisé les médias sociaux pour mettre en avant leurs offres et promotions. Ce système fonctionne, car les médias sociaux constituent une passerelle idéale pour raconter leurs histoires. Du storytelling au marketing de la performance Le marketing de la performance est le processus qui consiste à captiver l’attention du public, pour transformer un visiteur en client de votre marque. Bien plus que le ciblage intelligent et la publicité © ill. 3 exemples de storytelling décryptés. Avez-vous déjà raconté des histoires à vos clients ?

Et pourtant, vous devriez... Tel est du moins le principe du storytelling. Loin des discours simplement axés produit, le storytelling permet de mettre en récit une offre, ceux qui la font, ou encore les besoins qu'elle comble, dans le but de se démarquer de la concurrence. " L'idée est de se différencier en proposant au client de résoudre une difficulté qu'il rencontre, en montrant comment son propre produit peut être la clé à ce problème ", explique Georges Lewi, spécialiste des marques et auteur de " La fabrique de l'ennemi. Comment réussir son storytelling " paru en novembre 2014 chez Vuibert. Autres clés de succès : la pertinence (ce problème doit correspondre à une véritable difficulté rencontrée par le client) et la cohérence (par rapport au positionnement de l'entreprise dans son univers sectoriel).

Storytelling. Ecrit par B.Bathelot, mis à jour le 9 janvier 2019. Glossaires : Publicité média Le storytelling est littéralement le fait de raconter une histoire à des fins de communication. Dans un contexte marketing, le storytelling est le plus souvent le fait d’utiliser le récit dans la communication publicitaire. Le terme anglais de storytelling est généralement traduit en français par celui de communication narrative.

Le storytelling consiste donc à utiliser une histoire plutôt qu’à mettre classiquement en avant des arguments marque ou produit. La technique de communication peut être utilisée de manière isolée et ponctuelle au sein d’un spot publicitaire ou être utilisée de manière plus globale et permanente dans la communication de marque et participer ainsi fortement à l’image et au positionnement. Le storytelling est aussi utilisé en communication interne et en communication politique. Sur un sujet proche, voir également data storytelling. Le storytelling vu par Georges Lewi :