background preloader

Collectif

Facebook Twitter

Démocratie et participation citoyenne - Dossier d'information - Boîte à outils - Trousses - Les méthodes de consultation publique: description et analyse - Institut du Nouveau Monde. Date de publication du document : octobre 2003 Auteur du document et/ou nom de l’organisme: Karine Prémont, sous la direction de Yves Boivert, Laboratoire d’éthique publique, ENAP / Chaire Fernand Dumont (INRS) Pays et/ou ville de l’organisme: Québec (Canada)Nombre de pages: 151 pagesLangue: français Télécharger le document > Projet ou mandat pour lequel ce document a été créé Ce document a été créé pour le Laboratoire d’éthique publique. Document créé à l’intention de quel public? Communauté universitaire, institutions étatiques, chercheurs, etc. Citations marquantes «Les consultations publiques sont des lieux exceptionnels de débats parce que tous les acteurs concernés par la question posée peuvent y participer, ce qui permet l’émergence du spectre entier des positions et des points de vue.»

Les objectifs Comprendre les processus de consultations publiques. Les composantes de la trousse Mots-clés principaux Participation des citoyensConsultation publiquePlanificationGouvernance. 10 clés pour mobiliser l’intelligence collective. Répondre aux demandes contradictoires et sans cesse en évolution de vos clients, de vos usagers, anticiper les mutations tout en améliorant l’excellence du service autant que votre performance économique, implique de mobiliser pleinement l’intelligence collective de l’organisation. Si de plus en plus de dirigeants sont convaincus de la nécessité de mobiliser cette intelligence collective pour regagner en fluidité, en agilité, et même anticiper l’avenir et innover en continu, beaucoup s’interrogent sur la manière de la mettre en œuvre concrètement. Il ne s’agit plus en effet d’appliquer un modèle et de le décliner mais de mobiliser les personnes en dessinant avec eux un cadre permettant de se questionner, de trouver du sens, de changer de posture, de responsabiliser puis de mettre en action le collectif.

Emerge alors la question de la facilitation (comment concrètement pratiquer l’art de l’intelligence collective) et du facilitateur (son rôle , sa posture de catalyseur). 1. 2. 3. 4. 5. 6. Guide pour former et animer un groupe communautaire. Construire et animer des démarches participatives. Animer un World Café. Qu’est-ce qu’un World Café ? Le World Café est une invitation à dialoguer et à explorer les questions clés qui rassemblent. Au cours de la journée, ces conversations vont s’enrichir les unes des autres et construire des lignes, permettant de faire émerger des tendances, de nouvelles idées ou de nouvelles compréhensions.

Elles nous permettent d’engager le groupe vers l’avenir. Comment se déroule un World Café? Habituellement, trois questions successives sont posées, qui génèrent trois conversations d’une durée de vingt à trente minutes chacune • La première question est large et permet une grande divergence de réflexions • La seconde question est plus focalisée et permet un début de convergence • La troisième question permet de récolter les idées qui vont servir à centrer le groupe sur les actions à mener. Vue d’ensemble d’un World café par ses créateurs : Christine Koehler, Executive Coach, Facilitateur d’Intelligence collectiveMes référencesMe contacter.

10 jeux pour faire connaissance et se présenter l Keezam. 2 icebreakers pour faire connaissance dès les 1ère minutes d'un atelier. Recevez un extrait de notre guide de survie aux réunions pour transformer vos réunions en moments funs et productifs ! On le sait, on le voit ! Vous adorez les articles qui vous donnent des techniques simples et ludiques pour débuter votre atelier, les fameux icebeakers. Grâce à la communauté Facilit’on, nous testons régulièrement de nouvelles techniques pour enrichir notre boite à outils de facilitateur. Dans cet article, vous allez découvrir 2 icebreakers simples à mettre en œuvre et qui vont permettre à vos participants de faire connaissance dès les 1ère minutes de votre atelier. Et au passage, merci à Kervin, notre scribe adoré de la communauté Facilit’on qui nous résume après chaque rencontre toutes les techniques testées. Apprendre à se connaitre avec l’icebreaker de la marguerite Objectifs apprendre à se connaitreinitier les interactionsmettre en mouvement un grand groupe En pratique durée : de 15 min à 30 minnombre de participants : de 10 à 100 personnesmatériel : aucun.

5 brise-glace pour démarrer une formation - Briser la glace et entrer dans le vif du sujet dès les premières minutes Voici 5 activités brise-glace à pratiquer lors d’une première prise de contact avec votre groupe-classe. A vous de choisir celle qui convient à votre public… et à vos contraintes (temps, matériel, espace, effectifs). La plupart de ces activités ne nécessitent pas de matériel, ni de préparation spécifique ; en revanche, pensez à aménager préalablement (si vous le pouvez) votre salle de façon à ce que les déplacements des participants soient aisés. Signalez en début d’activité la durée de celle-ci de façon à éviter les débordements… J’utilise personnellement des petits objets sonores pour marquer la fin de l’activité. ► « Cherchez dans le groupe quelqu’un qui… » Un grand classique des activ ités communicatives ! Consigne Mon conseil Différentes présentations sont possibles pour cette activité.

. ► Le jeu de l’oie : « Une minute pour … » Le principe Exemples de sujets Raconte-nous quelle est pour toi la soirée idéale ? Conseil. Les icebreakers (4/4) : 8 jeux pour démarrer une réunion - jauger votre public. Recevez un extrait de notre guide de survie aux réunions pour transformer vos réunions en moments funs et productifs ! Un icebreaker ça peut être une façon de mieux connaître les participants à l’atelier. Avant de commencer votre réunion, il peut être intéressant de savoir dans quel état d’esprit sont les participants ou de connaître leur niveau de connaissance sur le sujet traité Le Check in A tour de rôle, chaque participant va exprimer son état d’esprit en utilisant 4 adjectifs : inquiet et/ouen colère et/oucontent et/oueffrayé Pour plus de détail sur cette pratique, n’hésitez pas à revenir sur l’article « Le secret des équipes performantes« .

Durée : 1 min par participantNombre de participants : de 5 à 30 (sur un bâton)Matériel : pas de matériel particulier La constellation Poser une série de questions à votre auditoire. Durée : 15/20 min (selon le nombre de questions)Nombre de participants : pas de limiteMatériel : un chaise ou un mur (ça devrait pouvoir se trouver) Comment faire (vraiment) collaborer les gens créatifs? — Interactivité & Transmedia. Depuis 2013, nous avons pris l’habitude avec les amis de Storycode d’organiser de nombreux workshops et hackathons d’écriture interactive et transmedia. Le concept est simple: réunir des profils variés — auteurs, game designers, journalistes, documentaristes, designers, développeurs, producteurs, éditeurs… — et leur faire concevoir en deux ou trois jours des projets de storytelling innovants à partir d’un simple thème gardé secret jusqu’au dernier moment.

Les idées de base — qui tiennent généralement en une ou deux phrases — sont ensuite travaillées, repensées, augmentées, reprises, modifiées, sublimées avant d’être présentées à un jury de décideurs bienveillants. Cet article ne décrit pas la logistique de tels évènements mais plutôt quelques observations sur la dynamique des groupes de travail.

Comment se construisent-ils? Comment organiser leur flux de travail? Une dynamique de groupe, ça se construit… “Le tout est plus grand que la somme de ses parties.” 1. 2. 3. 4. 5. 1. 2. 3. 4. 5. Favoriser la coopération, comment et jusqu'où ? Collaborer, coopérer, et faire travailler l'intelligence collective... Aujourd'hui, personne n'oserait promouvoir une méthode qui ne s'appuierait au moins un peu sur ces principes. Les formes d'intelligence sont multiples, autant les faire travailler ensemble. L'échange, la réactivité sont les bases sur lesquels tout se construit. Terminée l'image du génie sollitaire. Et pourtant, les statistiques de fréquentation des espaces collaboratifs, dans un cadre professionnel ou de formation, montrent que plonger dans une telle organisation est loin d'être évident.

La leçon des moocs Les moocs nous montrent que la coopération est difficile, même lorsqu'ils sont construits sur un modèle connectiviste. Et pourtant, ce petit pourcentage qui multiplie les échanges, apporte des ressources nouvelles ou transforme celles qu'on lui propose va très loin dans ses apprentissages et l'atteinte des objectifs. Ce que la gamification nous apprend Dans une activité qui fait appel aux mécanismes du jeu, on trouve.

Outils et méthodes pour faciliter la production collaborative dans les groupes de travail en ligne. Version numéro 2 du 12 mai 2011 Le Point de départ La proposition : trois outils et trois rôles clés “Le chef d'orchestre” “L'attrapeur” “Le cartographe” Les membres du groupes : “les explorateurs” La production du groupe et son adoption Le point de départ : Ce document décrit des méthodes et des outils pour permettre à des groupes de travail de produire collaborativement. Il a été produit dans le cadre du projet “imagination for people”, une plateforme dédiée à l'imagination citoyenne pour repérer les projets stimulants et soutenir les porteurs de projets, mais il peut être utilisé dans de nombreux autres contextes. Toute la difficulté réside, pour des groupes de plusieurs dizaines ou centaines de membres, dans l'alliance entre : La proposition : trois outils et trois rôles clés Passer par 3 étapes : les mails échangés sur la liste → un blog (reprise des infos structurée mais toujours sous forme chronologique) → une carte en ligne (placement de ces infos sur la carte) -2- "L'attrapeur"

Core Protocols (2/10) : Le "Check-In" pour se connecter à soi et aux autres. Préambule : Les Core Protocols sont un ensemble de pratiques de communication interdépendantes qui peuvent être appliquées pour soi et dans une équipe pour fluidifier les interactions entre personnes et obtenir de meilleurs résultats en soudant le collectif. Je vous les présente dans la série « Développer son potentiel avec les Core Protocols ». Vous pouvez également retrouver les textes originaux (sous licence GPL) de leurs fondateurs Jim et Michele MacCarty en cliquant ici Tous les textes de référence sont téléchargeables ici.Voici ci-dessous la dernière version disponible en français à l’heure où je rédige cet article : Pour avoir de bons résultats dans un collectif, réunir les bonnes personnes et s’assurer de leur présence pleine et active est un indispensable !

Mais entre l’enchainement intensif de réunions, les sujets en retard à traiter et ceux qu’on aimerait éviter, difficile d’être là à 100% ! Imaginez… Vous venez d’arriver au travail, éreinté(e). Check-in : Mode d’emploi Etc.