background preloader

Google

Facebook Twitter

Google : la tendance "Zéro clic" se confirme, 49% des recherches s'arrêtent à la lecture des résultats. Une étude le confirme : on clique de moins en moins sur les résultats de recherche. Une problématique majeure pour les éditeurs de sites internet. 49% des requêtes "s'arrêtent" à la lecture des résultats de recherche. Crédits : Rand Fishkin. 49% des requêtes Google s’arrêtent à la page de résultats Une étude menée par Rand Fishkin (SparkToro) grâce à des données récoltées par Jumpshot le prouve : on clique de moins en moins sur les résultats de recherche Google.

Plus d’un milliard de requêtes sur Google US ont été analysées : 0,11% ont cliqué sur un résultat payant mettant en avant un site Google.5,90% ont cliqué sur un résultat naturel mettant en avant un site Google.3,58% ont cliqué sur un résultat payant (hors sites Google)41,45% ont cliqué sur un résultat organique (hors sites Google)48,96% n’ont pas cliqué Ce graphique montre l’évolution de la répartition des clics depuis 2016. Les internautes considèrent qu’ils n’ont plus besoin de cliquer sur Google. SEO : Google révèle les 3 facteurs sur lesquels vous devez vous concentrer en priorité. Vous débutez dans le SEO ou ne disposez pas de moyens pour développer votre référencement de manière poussée ? Martin Splitt, analyste des tendances pour Google, explique quels sont les trois principaux facteurs de référencement sur lesquels il faut se concentrer. Crédit : Pexels. Nous vous avions parlé il y a quelques jours du lancement de la série YouTube SEO Mythbusting par les équipes de Google.

Aujourd’hui, la chaîne diffuse son premier épisode et met en avant les principes basiques du SEO. Plus loin dans la vidéo, le WebMaster Trends Analyst de Google, Martin Splitt, dévoile les 3 principaux facteurs qui permettront aux propriétaires de sites web de se familiariser avec les bases du référencement. 1. Martin Splitt explique que le contenu d’un site web est le facteur dont il faut prioriser la qualité. « Vous devez proposer un contenu qui répond à un objectif pour l’utilisateur. 2. 3. Recevez par email toute l’actualité du digital. SEO : les critères utilisés par Google en 2019 pour évaluer la qualité des pages web et la pertinence des résultats de recherche. Un must-read pour les SEO : Google vient de publier la version 2019 du document utilisé par les Search Quality Raters. Ce support permet d'évaluer la qualité des pages web et la pertinence des résultats de recherche. Les critères utilisés par Google pour évaluer la qualité des pages web et la pertinence des résultats de recherche.

Crédits : Google. Un document essentiel pour comprendre les critères de Google Google évalue l’expérience proposée à ses utilisateurs en continu. Ce document n’est pas la bible du SEO. Les nouveautés 2019 Le site Search Engine Land a eu la bonne idée de conserver une copie des critères 2018 pour pouvoir les comparer avec les critères 2019 érigés par Google. Interstitiels abusifs Des précisions ont été apportées pour mieux évaluer les perturbations entraînées par les publicités et les « contenus complémentaires » (Supplementary Content, SC, en opposition au Main Content, MC).

Le paragraphe de Google sur les Publicités et les Contenus complémentaires. Google Maps en passe de devenir guide touristique n°1 ? L’application de géolocalisation signée Google va un peu plus loin dans les services qu’elle propose. Sa dernière mise à jour intègre de nouveaux filtres qui catégorisent les points d’intérêts, selon que l’utilisateur cherche un hôtel ou un restaurant… À lire aussi Raffour Interactif organise son séminaire annuel le 12 juin prochain à Paris 6 juin 2019 Air Canada se lance dans le marché du drone 5 juin 2019 L’application qui affichait l’an dernier son ambition de développer une version en réalité augmentée, n’en a pas fini avec les nouveaux projets.

Cette mise à jour a également permis de rendre visible les points de recharge pour les détenteurs de véhicules électriques. Cette amélioration des options Google Map, doublée de la géolocalisation, font de l’application, un nouveau guide tout en un pour le touriste ultra-connecté. Publié par Clotilde Costil. Les images sont de plus en plus visibles dans les résultats Google.

Une étude de seoClarity pointe la présence de plus en plus forte des images dans les SERPs du moteur de recherche de Mountain View. Crédit : seoClarity Il y a du mouvement dans les SERPs de Google depuis le début de l’année, voulu ou non. Entre une désindexation non désirée de nombreuses pages et une mise à jour majeure de son algorithme, les éditeurs de site ont intérêt à bien suivre leur positionnement pour ne pas vivre de désillusion. La dernière nouveauté en date vient d’être annoncée par la plateforme SEO seoClarity : la part des images dans les résultats de recherche aurait explosé à partir du 12 avril. À partir d’une analyse effectuée sur 100 000 mots clés sur les résultats US du moteur, seoClarity a observé un passage de 24% à 34% des occurrences d’images dans les SERPs. Le même mouvement a été observé sur les apparitions d’images dans les trois premiers résultats de recherche, ce qui est le cas environ une fois sur deux quand des images sont présentes.

Source : seoClarity. L'incontournable Google My Business. Vous connaissez forcément cet incontournable de la visibilité pour tout professionnel du tourisme (mais pas que), la bien nommée fiche Google My Business.L’idée n’est pas de vous expliquer comment créer sa fiche, nous en avons plusieurs fois parlé dans ces colonnes, et vous trouverez aisément bon nombre de tutos sur le web.Mais… en 2019, je suis toujours surpris de me rendre compte sur le terrain que de nombreux professionnels du tourisme découvrent ce service (gratuit) de Google et son importance tant pour la mise en avant de son activité sur le moteur de recherche que sur la carto Google Maps. J’ai récemment effectué une formation sur ce thème où j’ai pu une nouvelle fois le constater. Pour les plus anciens, qui ont connu la fiche Google Adresse, ensuite englobée dans le réseau social Google+ et renommée fiche Google+ Local, pour enfin devenir (pour combien de temps encore ?)

De grosses nouveautés Les avis Depuis quelques mois, Google a ajouté de nouvelles fonctionnalités. Le chat. Gmail : on peut enfin programmer l'envoi d'un email. Aujourd'hui, Gmail a 15 ans. À cette occasion, la messagerie de Google intègre une fonctionnalité de planification des emails et des améliorations d'écriture intelligente. La planification des emails enfin sur Gmail Si l’arrivée de la nouvelle fonctionnalité peut paraître mineure, elle reste toutefois plus que bienvenue sur le client mail de Google. Jusqu’à aujourd’hui, la planification des messages sur Gmail ne pouvait se faire uniquement grâce à des applications comme Boomerang.

Désormais, Gmail intègre un bouton dédié dans la fenêtre de composition des message. À côté du bouton envoyer, vous trouverez désormais une petite flèche permettant de planifier l’envoi d’un mail le jour et l’heure voulus. La fonctionnalité sera effective aussi bien sur desktop que sur mobile. La composition intelligente améliorée Google a également affûté sa fonctionnalité d’écriture intuitive dans les emails.

À lire également 30 astuces pour Gmail Recevez par email toute l’actualité du digital. Google Maps : les commerces ont désormais leurs "followers" Une nouvelle fonctionnalité permet aux utilisateurs de suivre leurs commerces favoris, afin d'être avertis de changements ou de l'organisation d'événements. [Article mis à jour le 22 février 2019 à 10h45] Est-ce la fin des pages Facebook de petites entreprises ? Après les utilisateurs d'Android en octobre, c'est au tour des possesseurs d'iPhone de profiter d'une nouvelle fonctionnalité sur le service de cartographie de Google : Follow.

Elle permet de chercher puis de suivre n'importe quel commerce dans Google Maps. Ce qui permettra à l'avenir d'être informé du moindre changement dans les informations concernant l'endroit, par exemple ses horaires, l'organisation de nouveaux événements ou l'annonce de promotions. Lancé en 2004, Google Maps est la première grosse diversification de Google après son iconique moteur de recherche. Itinéraire Google Maps Google Maps France Google Earth Street View A quoi ressemble une rue ou un quartier ? Concurrents Google Maps Modèle économique Et aussi. Google fait exploser les tarifs des API de Maps. Jusqu'alors généreux avec les sites exploitant en masse les API de son service de cartographie Maps, Google a revu sévèrement sa grille tarifaire.

Alors que la gratuité était appliquée pour les sites effectuant jusqu'à 25 000 chargements de cartes par jour, à compter du 11 juin il faudra payer 196 dollars pour 28 000 chargements de cartes par mois. Lancé en février 2005, le service de cartographie de Google, Maps, a gagné ses galons auprès de millions de sites web (e-commerce, tourisme, services...) qui embarquent et exploitent ses API dans le monde. Un succès dû autant à la qualité du service qu'à des conditions tarifaires très avantageuses, bien qu'ayant été un peu revues à la hausse en 2012. Un simple coup d'oeil sur la comparaison entre la facturation actuelle et à venir de l'exploitation des API Maps à de quoi donner des sueurs froides aux plus gros utilisateurs.

Nouveautés Google I/O : Android, Gmail, YouTube, Google Home, Jobs, Photos... Chiffres YouTube - 2016. Nous rassemblons sur cette page les statistiques de YouTube. Nos sources sont les chiffres officiels transmis par Google, à travers des communiqués ou des événements, ainsi que ceux obtenus par des instituts spécialisés tel que Médiamétrie. Audience dans le monde Fin février 2017, Google a annoncé que YouTube venait de dépasser un milestone : Chaque jour, plus d’un milliard d’heures de vidéo sont visionnées sur YouTube (plus de 114 000 ans).

Audience en France Selon Médiamétrie, YouTube génère 4,054 millions de visiteurs uniques par jour en France et 23,397 millions par mois sur desktop. Sur mobile, il s’agit de 25,7 millions par mois. Statistiques profils utilisateurs À l’occasion de sa troisième édition de BrandCast le 24 novembre 2016, YouTube a présenté ses résultats et son audience en France. 2/3 des utilisateurs vont sur YouTube plusieurs fois par jour.48 % d’entre eux ont entre 25 et 49 ans.49 % sont des femmes et 40% des parents. Quelles modes d’utilisation ? À quelle fin ? Et après ? Google My Business, le petit guide du débutant ! - JVWEB. Particulièrement recommandé aux commerçants souhaitant se faire connaître en local, ou ne disposant pas de site web, Google My Business est l’outil idéal pour diffuser sa carte de visite en ligne. Simple, gratuit et rapide à paramétrer, My Business est un véritable atout pour le référencement local, notamment grâce à sa complémentarité avec Google Maps.

Ne manquez pas cette opportunité d’asseoir votre présence en ligne, nos conseils pour se lancer… Google My Business, vecteur de visibilité Disponible depuis quelques temps déjà, Google My Business gagne du terrain de mois en mois. En cause, la capacité de cet outil gratuit à rassurer les internautes, les renseigner rapidement mais aussi drainer du trafic, notamment en local. Simple d’utilisation, Google My Business vous permet de présenter votre ou vos établissements directement dans la recherche Google, ainsi que sur les outils associés tels que Google Maps. Ainsi, votre profil Google My Business, vous permet de : Productivité : une extension Chrome pour créer des templates Gmail. Les impacts de l’algorithme Google Opossum sur le Référencement. Depuis le début du mois de septembre 2016, Google a fait part aux acteurs du web d’un autre algorithme.

Les experts le désignent par «Google Opossum». Zoom sur cette nouveauté et son impact sur le référencement… Le Rôle premier d’Opossum La Firme de Mountain View souhaite apporter une réponse pertinente à chaque requête. Elle a donc conçu Google Opossum, un algorithme qui prend en compte les recherches géographiques effectuées par l’internaute. L’impact de cet algorithme Google Opossum entraînera au moins 5 impacts importants sur le référencement d’une plateforme : Un résultat de recherches plus élargi Auparavant, Google affichait en priorité les sites œuvrant dans le lieu demandé par l’internaute.

Un triage des adresses postales Les professionnels utilisent souvent une adresse postale unique. Une réponse selon l’emplacement de l’internaute Désormais, la localisation de l’internaute influera sur les résultats. Un résultat selon la combinaison de mot-clés. Comment modifier la présentation de la page Google My Business. Google avait annoncé la veille qu’il supprimait la possibilité de mettre à jour la description des pages Google My Business, sans apporter plus de précisions. Ce qui a suscité beaucoup d’interrogations chez les marques et entreprises. D’où tout l’intérêt du rectificatif supplémentaire publié par Google pour en dire plus sur cette mise à jour.

Ainsi, selon Google qui apporte maintenant des précisions, le champ “Introduction” actuel est uniquement visible sur Google+. C’est à dire que ce champ renseigné ne sera plus visible ni sur Google Maps ni sur Google Search lors des recherches locales. C’est ce champ qui sert à publier une longue présentation de l’entreprise ou de la marque et que Google Local et Google Maps affichaient dans les résultats de recherche locale. Désormais, seul le champ intitulé “Résumé” (courte présentation) pourra être visible dans Maps et Search.

Google a d’ailleurs supprimé ce champ “Introduction” qu’on trouve à la section “Votre Histoire” de la page My Business. 9 raisons pour lesquelles Google peut désactiver votre page My Business. Google procéderait actuellement à la suspension, voire à la suppression, des Pages Google My Business qui ne respecteraient pas ses consignes relatives aux établissements locaux. Google a maintes fois prévenu qu’il sévirait contre les entreprises locales qui utiliseraient “frauduleusement” le compte Google+ local ou se livreraient à du spam sur Google Maps. Ainsi, il a commencé par clarifier le rôle des agences web en charge des pages My Business des entreprises locales. Ensuite, il s’est mis à supprimer les pages Google+ locales non vérifiées. Et pour être encore plus précis, il a essayé d’expliquer le nouveau fonctionnement des Pages Google My Business après le lancement de la dernière version de Google+.

Et ce, avant de modifier une nouvelle fois les consignes à suivre pour les établissements locaux. Mais, rien n’y fait. Le spam, l’usurpation de marques, les activités illégales ou non-éligibles et les fausses déclarations pullulent encore dans son annuaire professionnel.