background preloader

G3 Aménager des villes durables

Facebook Twitter

New York, une mégapole d'Amérique du Nord. 2G-Villes et développement durable. Cet article propose le travail de Maud Lérein du Lycée du Pré Saint Sauveur à Saint Claude sur le thème Villes et développement durable.

2G-Villes et développement durable.

Les fichiers joints sont les suivants : – La démarche. – Etude de cas 1 : NEW YORK, vers un développement durable ? – Croquis de New York, vers une ville durable ? 2G-Villes et développement durable. Séoul : Cheonggyecheon Expressway. Etude de cas : Le Caire : une mégapole du Sud. Introduction : Situer Le Caire à différentes échelles.

Etude de cas : Le Caire : une mégapole du Sud.

Support : DIAPO 2 + texte ci-dessous. New-York ville mondiale, géographie sonore. Objectifs : Par ce travail, nous entendons proposer aux élèves une réflexion sur ce que l’on nomme la ville mondiale ou globale et ses grandes problématiques, qui traversent le programme de géographie de la classe de terminale.

New-York ville mondiale, géographie sonore

Le cœur de notre séance invite à marquer un temps d’arrêt pour saisir les spécificités, particularités qui font la ville mondiale, et d’en comprendre les grandes questions sociales qui la traversent. Notre problématique envisage la ville mondiale comme un objet qui profite des nouveaux outils de la géographie pour être analysé, afin de mieux en saisir la plasticité. La ville mondiale accompagne ou se retrouve dans les programmes du lycée, de la seconde à la terminale, dans le cadre très vaste des leçons sur la mondialisation ou des territoires gagnants ou perdants de celle-ci.

New-York ville mondiale, géographie sonore Rendez-vous avec le programme/classe concernée. Habiter la ville : New York avec l'utilisation d'extraits musicaux et des extraits de films. Etude de cas : l’agglomération de New York ( environ 15% du temps consacré à la géographie )

Habiter la ville : New York avec l'utilisation d'extraits musicaux et des extraits de films.

Transport urbain à Lagos. Descriptif du projet Le projet consiste à accompagner la politique de promotion des transports urbains développée par l’Etat de Lagos et l’autorité de transports de cette ville, qui a déjà mis en service, avec le soutien de la Banque mondiale, un premier corridor dédié aux bus à Lagos.

Transport urbain à Lagos

Il s’agit de financer l’aménagement de deux autres corridors, dans le cadre d’un cofinancement avec la Banque mondiale et le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM – Global Environment Facility, GEF) et d’un programme plus global d’appui à la politique de transports urbains de Lagos. Le projet vise à réaliser notamment l’extension du BRT sur les deux corridors prioritaires que sont Oshodi – Mile 12 – Ikorodu et Oshodi – Mile 2 – Obalende. A Loos-en-Gohelle, la transition verte au pays des gueules noires. La troisième révolution industrielle dans le Nord : “Nous prenons des risques, mais bien moins que si l’on ne faisait rien” Lille, octobre 2013.

A Loos-en-Gohelle, la transition verte au pays des gueules noires

Au terme de près d’un an de travaux, en collaboration avec des experts locaux, l’économiste américain Jeremy Rifkin, brandit un document de 200 pages devant un parterre d’entrepreneurs et d’industriels du Nord–Pas-de-Calais au forum mondial de l’économie responsable : le “masterplan” pour la troisième révolution industrielle (TRI). Carte de France interactive des densités. Que représente la population de autour Changez de région/ville de référence en sélectionnant la liste déroulante bleue du titre.

Carte de France interactive des densités

Près de la moitié de la croissance urbaine se fait dans les bidonvilles. Le Monde | • Mis à jour le | Par Laetitia Van Eeckhout Le mouvement d’urbanisation galopante que connaît le monde n’est pas prêt de ralentir.

Près de la moitié de la croissance urbaine se fait dans les bidonvilles

Ville autosuffisante en Croatie. La Città della Scienza à Rome sera un « écosystème urbain autosuffisant ».

Ville autosuffisante en Croatie

Telle est l’ambition de l’architecte français Vincent Callebaut. Pour atteindre ce but, le quartier donnera la part belle à la végétation et aux énergies renouvelables. L’espace s’étend sur 86 000 m², avec 35 000 m² d’habitations, 10 000 m² de zone commerciale, 14 000 m² d’espaces publics et 27 000 m2 pour la Cité des Sciences, à la place d’un quartier militaire au cœur de Rome, à côté du MAXXI, le Musée national des Arts du XXIe siècle. Une ville faite pour les garçons.

Top 10 de l'été.

Une ville faite pour les garçons

Dans ce billet, plus gros succès de notre site, le géographe Yves Raibaud affirmait que tout est fait pour favoriser la présence des garçons dans la ville, et ce dès le plus jeune âge. À Paris, Toulouse, Bordeaux et Montpellier, les garçons sont les usagers majoritaires de la ville. C’est ce que montrent plusieurs études que nous avons menées entre 2010 et 20131 sur les équipements publics culturels ou de loisirs pour les jeunes.

Ces études font aussi apparaître une très grande inégalité dans l’attribution des moyens par les collectivités territoriales et par l’État selon qu’il s’agisse de loisirs dits féminins (gym, danse, etc.) ou masculins (skate, foot, etc.). Ces inégalités sont donc parfois implicitement construites par des modes de gestion d’une ville faite « par et pour les hommes ». L’objectif serait de canaliser la violence des garçons Nos espaces urbains sont souvent construits par et pour des hommes. « Les filles préfèrent rester chez elles » Gentrification verte : quand la nature en ville chasse les pauvres. Entre les vieux entrepôts, la High Line s’immisce, verte et tranquille. Sur ses dalles de béton, le week-end venu, des sportifs amateurs courent en short, d’autres dissertent en buvant un café, des couples promènent de savantes poussettes.

Un repère à bobos, dirait-on. L’aménagement des anciennes voies ferrées en parc suspendu a transformé ce quartier new-yorkais miteux, où s’animaient autrefois les abattoirs de la ville, en aimant à promoteurs.