background preloader

LA PAIE

Facebook Twitter

Dessine moi l'éco - 3' pour comprendre l’actualité économique. Simplification -Généralisation progressive de la déclaration sociale nominative (DSN) en 2016 - professionnels. Après une période d’expérimentation, la déclaration sociale nominative (DSN) devient progressivement obligatoire en 2016 et 2017. La DSN remplace l'ensemble des déclarations sociales adressées par les employeurs, ou leurs mandataires, aux organismes de protection sociale, pour leur permettre de calculer les cotisations, contributions sociales et certaines impositions dues, ainsi que les droits des salariés en matière d'assurances sociales, de prévention de la pénibilité et de formation.

La généralisation de la DSN, qui devait intervenir pour tous les employeurs en janvier 2016, est aménagée en tenant compte du montant de cotisations payées par l'entreprise pour 2014, avec un déploiement progressif qui doit s'achever en 2017. Depuis janvier 2016, les entreprises concernées obligatoirement par la DSN sont celles qui y sont tenues depuis mai 2015, c'est-à-dire les entreprises qui ont versé un montant annuel de cotisations et de contributions auprès de l'Urssaf en 2013 : À noter :

Calcul du salaire brut en net. Les taux de cotisations de droit commun. Montants au 1er janvier 2017 (a) abattement limité à 4 plafonds annuels de la Sécurité sociale, soit 156 912 € en 2017 * Dans les départements du Bas-Rhin, Haut-Rhin et Moselle, le taux de la cotisation salariale maladie supplémentaire est fixé à 1,50 %.** Pour les employeurs éligibles à la réduction générale, le taux de la cotisation patronale « allocations familiales » est fixé à 3,45 % au titre de leurs salariés dont la rémunération n’excède pas 3,5 fois le montant du Smic calculé sur un an.

Les taux de cotisations de droit commun

Dans les autres cas, le taux de la cotisation allocations familiales reste fixé à 5,25 %.*** Le taux de la cotisation patronale AGS est de 0,03 % pour le personnel intérimaire des entreprises de travail temporaire.**** Le taux de forfait social est fixé à 8 % notamment pour : Carsat : Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail. La contribution sociale généralisée. Fnal : Simplification du bulletin de paie. INFOGRAPHIE. La fiche de paie simplifiée décortiquée. La simplification de la fiche de paie a fait son chemin depuis la publication des 50 mesures visant à simplifier la vie des entreprises.

INFOGRAPHIE. La fiche de paie simplifiée décortiquée

D'après Le Figaro, un panel de Français a pu tester une version simplifiée du bulletin de paie, sans la moindre référence aux cotisations patronales. Les cotisations salariales seraient elles regroupées en fonction du type de protection qu'elles servent à financer. François Hollande a annoncé cette réforme le 30 octobre prochain, dans le cadre des 50 mesures de simplification. La mise en oeuvre devrait débuter dès le 1er janvier 2015, dans le cadre d'une expérimentation, avant une généralisation prévue en 2016. Au total, la mesure pourrait permettre de réinjecter deux milliards d'euros dans l'économie, du fait des économies réalisées par les entreprises. Survolez les zones colorées pour obtenir davantage d'informations. 11.1 Lecture du bulletin de paie. Comment décrypter son bulletin de salaire ? La nouvelle fiche de paie sera lancée le 1er janvier prochain.

Vers une simplification du bulletin de salaire. Les salariés comprennent difficilement leurs bulletins de paie et ne regardent souvent que le net à payer sans vraiment savoir comment le gestionnaire de paye l’a calculé.

Vers une simplification du bulletin de salaire

Les bulletins de salaire sont trop longs et compliqués compte tenu des différentes mentions obligatoires. L’objectif de l’article 51 de la loi de simplification du droit n° 2012-387 du 22 mars 2012, dite « Loi Warsmann » est d’en faciliter la lisibilité et la compréhension, en diminuant le nombre des rubriques. Quel contenu possible du bulletin de paye simplifié ? Le Ministre du Travail a présenté le 19 mars dernier un modèle de bulletin de paye simplifié. Sept rubriques sont présentes : Fiche de paie simplifiée : ce qui va changer pour les salariés et les employeurs. 1.

Fiche de paie simplifiée : ce qui va changer pour les salariés et les employeurs

A quoi ressemblera cette nouvelle fiche de paie ? Il y aura deux fois moins de lignes qu'actuellement, passant d'une trentaine à une quinzaine. Pour ce faire, les cotisations patronales payées par les employeurs n'apparaîtront plus. "Dommage, observe Abdelkader Berramdane, car elles avaient une vertu pédagogique : elle permettaient aux salariés de prendre conscience du coût de l'emploi pour les entreprises". Votre fiche de paie décortiquée, ligne par ligne.

La mission chargée par le gouvernement de plancher sur un bulletin de salaire plus lisible doit rendre son rapport lundi.

Votre fiche de paie décortiquée, ligne par ligne

Jusqu'ici, pour la comprendre, il fallait un mode d'emploi. Une fiche de paie française peut compter jusqu'à 50 lignes et reste une énigme pour les salariés : la mission chargée par le gouvernement de plancher sur un bulletin plus lisible doit rendre son rapport lundi 27 juillet après-midi et devrait proposer notamment de regrouper les cotisations par thème (santé, retraite, chômage). >> Lire : Vers une simplification du bulletin de salaire En attendant d'en connaître les détails, Les Décodeurs s'étaient plongés il y a quelques mois dans le maquis de la fiche de paie et des cotisations réglées par les employeurs et les salariés en 2014.

Et en effet, pour la comprendre, il fallait bien jusqu'ici un mode d'emploi... (Si l'image interactive n'apparaît pas, vous pouvez la consulter en cliquant ici. ) 1. Tout salarié reçoit un salaire dit « brut ». 2. IND. IND. 3. La nouvelle fiche de paie devrait permettre de faire 2 milliards d'euros d'économies, Social. Opération simplification.

La nouvelle fiche de paie devrait permettre de faire 2 milliards d'euros d'économies, Social

Dans le cadre de son grand chantier sur la simplification administrative, François Hollande devrait présenter le 30 octobre prochain, lors d'un bilan d'étape, la nouvelle fiche de paie, selon Europe 1. Pour un lancement prévu au 1er janvier 2015, rapporte vendredi Le Figaro . Cette nouvelle version devrait concerner 21 millions de salariés dans l'Hexagone. Selon Europe 1, elle ne comportera plus qu'une quinzaine de lignes contre 25 à 30 actuellement. Les lignes consacrées aux cotisations patronales disparaîtront et les cotisations salariales seront regroupées par thématiques : emploi, retraite, famille, santé, complémentaire et sécurité sociale.