background preloader

Boulotfred

Facebook Twitter

01 – Présentation de la PNL. Bienvenue dans ce cours gratuit en 10 leçons Aujourd’hui, nous posons le décor.

01 – Présentation de la PNL

Alors allons-y ! PNL est l’acronyme de Programmation Neuro Linguistique. Mais encore ? Programmation : Il s’agit des automatismes qui vous ont permis un jour de faire du vélo, de conduire une voiture ou d’apprendre à compter. Si je vous dis par exemple : « Imaginez un superbe fauteuil « ! Dernier point : le langage que vous utilisez est révélateur du mode de perception que vous privilégiez à un moment donné : Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif ou Gustatif (VAKOG). On peut considérer que, d’une certaine manière, votre cerveau et votre système nerveux vous ont été légués sans mode d’emploi précis. Dans l’exemple précédent, la personne peut découvrir d’autres modes de perception de cette situation, et transformer ainsi son sentiment de dépassement. De quoi la PNL est-elle née ? La PNL a été créée par deux américains, Richard BANDLER et John GRINDER. On pourrait le faire aujourd’hui. Les immenses vertus d'une éducation bienveillante (avec Catherine Gueguen) - Papa positive !

Selon Catherine Gueguen, il est indispensable que nous connaissions les dernières découvertes scientifiques sur notre cerveau car ceci nous permettra de nous orienter vers des méthodes d’éducation qui favorisent le développement et l’épanouissement de nos enfants.

Les immenses vertus d'une éducation bienveillante (avec Catherine Gueguen) - Papa positive !

Cette intervention de grande qualité est un résumé des immenses bienfaits d’une éducation bienveillante, preuves à l’appui. Retranscription : Les Neurosciences affectives s’occupent de nos capacités relationnelles et de nos émotions. Les chercheurs ont découvert que d’importantes zones du cerveau étaient dédiées à nos relations sociales. Les émotions sont très importantes. Ce qui est important est de reconnaitre nos émotions et de les verbaliser.

Le cerveau de l’enfant Le cerveau de l’enfant est immature, fragile et malléable. C’est ainsi que l’enfant va être traversé par des tempêtes émotionnelles jusqu’à l’âge de 5/6 ans. L’enfant ne peut pas gérer ses émotions. Mécanismes de la neuroplasticité : le stress - Neuroplasticité. Cerveau: les découvertes de la neuropédagogie - Cultivons l'optimisme. Je suis heureux d’avoir découvert ce reportage diffusé sur France 2 qui présente un florilège de techniques qui facilitent l’apprentissage des enfants et des ados.

Cerveau: les découvertes de la neuropédagogie - Cultivons l'optimisme

Nous noterons : l’importance de solliciter tous les sens (et notamment le toucher)le rôle des émotions positivesl’utilisation des cartes mentalesle stress comme facteur bloquant Tout cela est prometteur dans le cadre d’une intégration dans le système actuel. Sur le même thème Découverte majeure d'un lien entre le cerveau et le système immunitaire Les chercheurs de l'Université de Virginie ont fait une découverte majeure pour la compréhension du corps humain : il existe un lien direct entre le cerveau et notre système immunitaire.

Juin 4, 2015 Dans "Sciences" Des chercheurs ont découvert le mécanisme cérébral qui prédit la générosité chez les enfants Des neuroscientifiques de l'Université de Chicago ont découvert des marqueurs spécifiques du cerveau qui permettent de prédire la générosité chez les enfants. Décembre 24, 2014. Beau, Bien, Bon, programmez votre cerveau pour le bonheur. Mémorisation : trouver sa stratégie. Dans tous les cas : lire, relire, et réviser plusieurs fois Il faut souvent apprendre plusieurs fois pour mémoriser vraiment Il n'y a pas de secret : pour bien mémoriser, il faut relire et réviser plusieurs fois le même cours et la même leçon.

Mémorisation : trouver sa stratégie

C'est la règle de base indispensable à tous, quelle que soit votre forme d'apprentissage. Vous le savez sans doute déjà : il est conseillé de relire une première fois un cours ou une leçon, le jour ou le soir même. Pourquoi ? Pour apprendre, il faut se représenter mentalement ce qu'on découvre Comment se représenter ce que l'on étudie ? Mais comment apprendre ? Les différentes stratégies pour évoquer et retenir les connaissances Certains retiennent grâce aux images ou aux représentions visuelles. Relisez votre cours lentement. Si vous êtes auditif et verbal, récitez vos cours à haute voix.

Il se peut que ce qui vous revienne soit plutôt la voix de l'enseignant, un son, une musique, le récit d'une histoire, d'une anecdote citée dans le cours. Les 7 compétences clés du travail de demain. Michel Serres nous rappelait récemment que l’évolution des technologies nous force à être intelligents.

Les 7 compétences clés du travail de demain

Les technologies révolutionnent en effet notre environnement de travail et nous poussent à développer de nouvelles compétences. De nombreuses prospectives alimentent le débat et mettent en lumière les compétences qui feront la différence sur le marché du travail de demain. Quelles sont les évolutions dans les compétences distinctives ? Quelles doivent être les priorités en termes de développement des compétences ? Essayons de creuser. compétences de demain, shutterstock Un consensus se dégage autour de 7 compétences Etre compétent dans son travail requière un savant mix de compétences techniques (les hardskills), comportementales (les softskills), et sectorielles (je maîtrise les enjeux et la culture du secteur d’activité dans lequel j’évolue). La pyramide de Maslow. La pyramide de Maslow est une classification hiérarchique des besoins humains.

La pyramide de Maslow

Maslow distingue cinq grandes catégories de besoins. Il considère que le consommateur passe à un besoin d’ordre supérieur quand le besoin de niveau immédiatement inférieur est satisfait. Nous proposons une nouvelle approche de ce modèle en : reprenant les 5 catégories de Maslow, brisant cette vision hiérarchique (aujourd’hui contestée), introduisant un nouveau besoin, déduit de notre modélisation. Les besoins humains selon Maslow : Les besoins physiologiques sont directement liés à la survie des individus ou de l’espèce. Le besoin de sécurité consiste à se protéger contre les différents dangers qui nous menacent.

Le besoin d’appartenance révèle la dimension sociale de l’individu qui a besoin de se sentir accepté par les groupes dans lesquels il vit (famille, travail, association, ...). Le besoin d’estime prolonge le besoin d’appartenance. Notre modélisation révèle un sixième besoin : elle n’a pas encore d’existence.